Nucléaire : quand l'Allemagne dit prolonger deux réacteurs à cause...d'EDF

Le ministre allemand de l'Economie, Robert Habeck, a annoncé mardi que deux centrales nucléaires allemandes resteraient opérationnelles durant l'hiver 2023, en raison de l'indisponibilité de nombreux réacteurs français.
« La centrale Isar 2 (près de Munich) et celle de Neckarwestheim (sud-ouest) vont rester branchées au premier trimestre 2023 », en raison de « la situation en France plus mauvaise que prévue », a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Berlin.
« La centrale Isar 2 (près de Munich) et celle de Neckarwestheim (sud-ouest) vont rester branchées au premier trimestre 2023 », en raison de « la situation en France plus mauvaise que prévue », a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Berlin. (Crédits : POOL)

Le ministre allemand de l'Economie, Robert Habeck, aime visiblement trouver des responsabilités en dehors de ses frontières. Alors qu'il a annoncé ce mardi qu'il prolongeait l'exploitation de deux centrales allemandes jusqu'au premier trimestre 2023 pour passer l'hiver, il a pointé non pas les erreurs stratégiques de l'Allemagne depuis une dizaine en sortant du nucléaire et en jouant la carte russe pour ses approvisionnements en gaz, mais les difficultés de la production nucléaire d'EDF.

 « La centrale Isar 2 (près de Munich) et celle de Neckarwestheim (sud-ouest) vont rester branchées au premier trimestre 2023 », en raison de « la situation en France plus mauvaise que prévue », a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Berlin.

L'Allemagne va plus loin que prévu

Le ministre écologiste va ainsi plus loin que ce qui était prévu il y a encore quelques semaines: le 5 septembre dernier, il avait annoncé qu'il voulait maintenir en veille, jusqu'au printemps 2023, ces deux centrales, et les utiliser en dernier recours seulement, en cas de situation d'urgence énergétique.

Mais, s'appuyant sur des scénarios électriques pour l'hiver en France, présentés le 14 septembre dernier, Robert Habeck a estimé que la situation était pire que ce qui était prévu jusqu'ici. Enfonçant le clou, il a affirmé que « par le passé, les affirmations de l'exploitant EDF s'étaient avérées souvent trop positives ».

Lire aussiL'hydrogène « vert » attise les tensions franco-allemandes sur le nucléaire

 (Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 28/09/2022 à 11:41
Signaler
Vous êtes très soft avec Berlin qui critique sans détour l'état du parc nucléaire Français pour son état de dépréciation ety donc de mauvais entretien. Lorsque c'dst BERLIN qui le dit c'est silence à l'Elysée, qui ne voit dans l'arrêt de la moitié de...

à écrit le 28/09/2022 à 9:03
Signaler
EDF exportait beaucoup d'électricité, maintenant elle en importe, les clients doivent donc trouver d'autres sources pour fonctionner, locales si possible. Une chance pour eux que ça ne soit pas décalé d'un an, arrêt complet de leurs centrales alleman...

à écrit le 28/09/2022 à 8:51
Signaler
La réalité est que l'Allemagne (les conservateurs Allemands) ont toujours envié la France et ses réacteurs nucléaires garantie d'une indépendance énergétique. Le nucléaire c'est aussi la dissuasion et cela l'Allemagne ne la possède pas. Autant de fru...

à écrit le 28/09/2022 à 8:10
Signaler
C'est quand même fort de café de justifier la prolongation des réacteurs nucléaires allemands par la mise à l'arrêt de réacteurs nucléaires. Quelle hypocrisie d'afficher pour son opinion publique la sortie du nucléaire tout en comptant dans le mêm...

le 28/09/2022 à 8:31
Signaler
la reponse des dirigeants allemand a la fourniture du gaz de m macron decidement ils sont incurables hypocrites jusqu"au moindre detail il est temps de se facher serieusement nous ne sommes pas leur faire valoir

à écrit le 28/09/2022 à 5:19
Signaler
Il faut que la logique allemande soit rationnelle et logique. Si les allemands veulent des réacteurs nucléaires c'est à eux de les faire et arrêter de nou prendre pour les dindons de la farce. On sait que l'allemagne frappe à la porte du conseil de s...

à écrit le 28/09/2022 à 2:36
Signaler
Dur de regarder un miroir. Les allemands nous rabâchent nos tords ltous les jours. La Grande Nation en prend plein la figure en Allemagne. Les allemands oublient facilement qu’ils sont la cause de la situation actuelle. Ils ont voulu du gaz Russe e...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.