Piketty enseignera dans la prestigieuse London School of Economics

 |  | 306 mots
Lecture 2 min.
Thomas Piketty a été étudiant en 1991-1992 à la London School of Economics
Thomas Piketty a été étudiant en 1991-1992 à la London School of Economics (Crédits : Reuters)
L'auteur du Capital au XXIe siècle travaillera au sein de l'Institut des inégalités internationales et enseignera quatre jours par an.

Déjà directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) et professeur à l'Ecole d'Economie de Paris, Thomas Piketty va ajouter une nouvelle corde à son arc. L'auteur du best-seller Le Capital au XXIe siècle va collaborer à temps partiel avec la London School of Economics (LSE) a annoncé le prestigieux établissement britannique, vendredi 15 mai.  L'économiste français de 44 ans enseignera quatre jours par an au sein de l'Institut des inégalités internationales, un centre fraîchement créé par l'établissement.

"Dynamique interdisciplinaire pour comprendre les inégalités"

Mike Savage, professeur de sociologie et codirecteur du département de sociologie s'est félicité de cette nomination:

"Thomas Piketty a révolutionné notre compréhension de l'inégalité, il a démontré en quoi l'évolution historique de l'intensification de l'accumulation du capital conduisait à l'enrichissement exagéré de ceux qui sont déjà riches."

 "Nous avons une chance unique de créer à la LSE une dynamique centre interdisciplinaire qui nous permettra de mieux comprendre les causes et les conséquences de l'inégalité", a commenté Thomas Piketty.

Etudiant à la LSE au début des années 1990

Pour rappel, Thomas Piketty a été étudiant en 1991-1992 à la LSE où il a travaillé sur son mémoire intitulé Essais sur la théorie de la redistribution des richesses. Grâce à ce travail, il obtient même le prix de la meilleure thèse en 1993, décernée par l'Association française de science économique.

Plus récemment, il avait débattu de son ouvrage Le Capital au XXIe siècle dans le prestigieux établissement londonien au cours d'une conférence avec d'autres universitaires.

Depuis quelques années, la London School of Economics recrute des profils variés. Ainsi au milieu des années 2000, l'établissement avait notamment recruté David Graeber, un arnarchiste qui enseigne l'anthropologie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/05/2015 à 0:31 :
Piketty est un grand economist rien d'etonnant a ce que la LSE cherche a travailler avec lui. Je ne comprends pas bien tous ces commentaires negatives, voire insultants pour certains. Ce type est brilliant, il faut s'en feliciter. Maintenant cela ne signifie pas que ces idees ne sont pas contestables, et elles le sont comme toutes les idees d'ailleurs.
a écrit le 17/05/2015 à 18:27 :
Il servira de poil à gratter 4 jours par an. Il représente bien la France de gauche. C'est fascinant.
a écrit le 17/05/2015 à 14:39 :
Dans le monde anglosaxon, il est tout à fait courant d'avoir des "visiting professors" qui sont habituellement des gens détachés pour une période de temps par leur centre d'attache. Personnellement, je trouve le système très bien, car il permet l'ouverture sur d'autres points de vue, même si on est pas forcément d'accord avec lesdits points de vue. Piketty n'est d'ailleurs pas le seul à avoir été invité, Varoufakis a également été "visiting professor" à la Lyndon B. Johnson School of Public, Texas :-)
a écrit le 16/05/2015 à 14:45 :
Après l'idée de taxer les propriétaires pour loyers fictifs dont l'idée vient de cette homme, un autre idée qui est cette fois appliquée depuis septembre et dont je viens de faire les frais: la double imposition sur les plus values !

J'ai revendu des parts de la PME qui m'employait avec une plus value de 12000 euros; avant il y avait une taxation de 33% avec les prélèvements sociaux
Maintenant et merci Valls non seulement une taxation de 33% mais en plus l'ajout de cette plus value, après décote selon durée de détention (50% entre 2 et 8 ans) au revenu imposable soit dans mon cas 6000 euros.
Ce qui augmente donc mécaniquement l'IR MAIS PIRE, peut faire sauter une tranche ....
On appelle cela la double imposition

Résultat SI VOUS AVEZ COMME MOI 10 000 euros à investir dans une PME (mis de côté pendant 12 ans) n'achetez surtout pas des parts car si vous faites de bénéfices (un gros mot à gauche) vous risquez de perdre gros surtout si cette nouveauté vous fait changer de tranche.

Si demain j'ai de l'argent à investir j'attendrais soit un autre gouvernement soit j'investirai dans des produits d'épargne qui ne rapportent rien comme ca au moins je ne ferai pas tuer par ces requins
a écrit le 16/05/2015 à 12:50 :
Qu'il faille mobiliser ainsi au XXI ème siècle pour tenter de comprendre le pourquoi et les conséquences des inégalités est une éclatante démonstration de la déchéance de valeurs et de morale d'une mondialisation du néolibéralisme, tant hégémonique. Comment ensuite, ne pas s'étrangler devant les dégâts de démocratisations par la guerre de pays ensuite ravagés ?
a écrit le 16/05/2015 à 0:49 :
Th P mérite une sérieuse considération, eu égard à ses travaux. Par contre, la LSE, elle est beaucoup plus discutable; hormis recevoir certains héritiers (à cuiller dorée) de la nomenklatura française, on n'oubliera pas qu'elle se satisfaisait très bien de la présence, rémunératrice, d'un des fils Khadafi...
a écrit le 15/05/2015 à 20:52 :
voyez cette personne, bardée de diplômes, ne connait pas l'entreprise, elle enseigne la macro et micro économie; elle donne des conseils comme la K. berger au gouvernement sur l 'économie en général, la vraie celle des camarades travailleurs. Comment ces deux là n'ayant JAMAIS exercé en entreprise peuvent comprendre ce monde totalement éloigné du monde des fonctionnaires?? d'où la catastrophe des gouvernants qui eux encore plus incapables appliquent bêtement.
Réponse de le 15/05/2015 à 21:34 :
Comparer k Berger avec lui c'est de l'insulte !!
Réponse de le 15/05/2015 à 22:43 :
Vous en faites exprès ou bien ? Piketty au travers de son ouvrage décrit une situation sur plusieurs année et qui se termine par : les plus riches seront toujours plus riches et les pauvres de plus en plus, ainsi que les classes "dites moyennes". Et pourquoi ? parce que les grands actionnaires ont les moyens de faire chanter les politiciens carriéristes, ce qui ne serait pas le cas s'il n'y avait pas cette caste qui s'accroche au pouvoir coute que coute et à n'importe quel prix, même à vendre les français par exemple... Les politiciens sont et seront incapables de taxer ces actionnaires puisqu'ils sont mobiles : vous ne faites pas ce que je demande, pas de problème, je déménage mon siège social, mes unités de production et de service. Tu veux de l'emploi, ok, je vais faire des travailleurs pauvres avec que des CDD reconductibles. Tu n'es pas content, pas grave, tu m'oblige à faire des CDI ? je vais leur mettre la misère pour qu'ils démissionnent. A tous les coups le politicien carriériste perd face à de tels vautours, et il appauvrit son pays. mais il n'en a cure car lui est fonctionnaire, et s'il est dans le privé, au pire les amis l'aideront à pantoufler.
Réponse de le 16/05/2015 à 1:49 :
l'économie n'est pas une science exacte et elle dépend de facteur x et y tres important du coup meme en etant le plus grand économiste du monde vous ne serez pas forcément un grand patron et c'est la différence les grands patrons on besoin d'economiste mais pas seulement ..
Réponse de le 16/05/2015 à 10:14 :
"Ne connais pas l'entreprise ", l'argument qui tue ! et en plus si il est bardé de diplome alors il est pas crédible... pour certains ... qui doivent avoir plus confiance dans les compétences économiques des OS , contremaitres ou veilleurs de nuits, qui connaissent bien l'entreprise, eux !
Réponse de le 16/05/2015 à 11:26 :
mais l'économie ne se limite pas à l'entreprise, et ce n'est pas parce qu'on en a pas dirigé une qu'on ne la connait pas, arrêtez avec cette lubie...combien de grands patrons feraient de bons économistes ?
Réponse de le 16/05/2015 à 14:20 :
J'ai lu Piketty (tout le bouquin) et j'ai bien aimé. C'est clair, vivant, convaincant. Maintenant, cela reste simplificateur car résumer toute l'histoire économique en 500 pages, c'est évidemment un raccourci !!! Il faut quand même le lire, même s'il y a bien sûr, une teinture politique. Une critique : il n'y a pas vraiment de solution proposée et la conclusion selon laquelle finalement le pb c'est les riches, devrait être inversée: le pb c'est les pauvres !!! Je souhaiterais les voir riches !!!
a écrit le 15/05/2015 à 20:19 :
4 Jours pas an ??? C'est de la blague ou une coquille ? Sans doute 4 jours pas semaine...
Réponse de le 18/05/2015 à 17:12 :
pas forcement - si c'est des journées de 6-7 heures. En Grande Bretagne un prof d'université à plein temps peut dans certains cas faire entre 30 et 60 heures par an (un de mes collègues fera 30 heures pendant ses 3 premières années avant de passer à 60). La Recherche y étant l'essentiel de l'activité d'un professeur. Alors pour un poste à mi-temps c'est forcement moins. On est loin des 192 h / an des maitres de conférence en France.
a écrit le 15/05/2015 à 20:15 :
ils n'ont pas de chance : un pareil incapable !!!
Réponse de le 16/05/2015 à 11:28 :
et c'est vous qui le dites alors on veut bien vous croire :)
Réponse de le 17/05/2015 à 17:17 :
comme beaucoup d'économistes qui n'ont jamais rien fait de leur vie et qui veulent donner des leçons
Réponse de le 20/05/2015 à 10:33 :
Un économiste fait de l'économie
Un coiffeur fait de la coiffure
Un maçon fait de la maçonnerie
Un enseignant fait de l'enseignement
Qui est le plus compétent ?
Einstein demandait "Peut-on juger un poisson à sa capacité à monter à un arbre ?"
Réponse de le 21/05/2015 à 5:11 :
faire de l'économie n'a JAMAIS apporté quoique ce soit : cela se saurait
a écrit le 15/05/2015 à 20:06 :
Particulièrement amusant, isn'it..?? Une scoul d'économie anglaise qui étudie les inégalités internationales AVANT de s'occuper des nationales... pdr... Il font un concours..??
a écrit le 15/05/2015 à 19:19 :
Personnellement j'aurais préféré qu'il créé une entreprise en France sur un secteur mondialement très concurrentiel, en embauchant en France et en payant ses impôts en France.
Réponse de le 16/05/2015 à 10:15 :
Une entreprise de plomberie ? une épicerie ? un cabinet médical ? qu'est ce qui vous tente pour lui ?
a écrit le 15/05/2015 à 18:32 :
4 jours par ans .vois lui faite de la PUB gratuite .
Bon chance
Réponse de le 15/05/2015 à 19:43 :
Ouaw quelle information en effet 4 jours par an chapeau.
a écrit le 15/05/2015 à 18:22 :
ils prennent n'importe qui dans cette école qui a mes yeux perd de son prestige
Réponse de le 16/05/2015 à 9:52 :
Beaucoup plus près des réalités économiques que le prix Nobel Jean Tirole encensé par les libéraux purs et durs, Piketty apporte une nuance socio-libérale.
Mais il ne propose pas de réforme sérieuse à la financiarisation dérégulée . Sinon, il n'enseignerait pas à cette London School .
Réponse de le 18/05/2015 à 12:32 :
heureusement qu'on vous a pour nous dire que Tirole est a coté de ses pompes et est un dangereux ideologue. vous faites quoi dans la vie?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :