Présidentielle 2017 : il serait "imprudent" de faire reposer un programme sur les taux bas actuels (Coeuré, BCE)

 |   |  376  mots
J'espère aussi que les gouvernements de la zone euro savent que les taux d'intérêt ne vont pas rester à leur niveau actuel, a-t-il ajouté.
"J'espère aussi que les gouvernements de la zone euro savent que les taux d'intérêt ne vont pas rester à leur niveau actuel", a-t-il ajouté. (Crédits : reuters.com)
Le membre du directoire de la BCE a prévenu les États d'une hausse future des taux d'intérêts. Benoît Coeuré a par ailleurs mis en garde les candidats à la présidentielle française qui tablent sur un maintien des taux pour établir leur programme économique.

Les acteurs économiques, notamment les Etats, doivent se préparer à un environnement de taux d'intérêt qui sera moins favorable qu'actuellement, a déclaré lundi Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne.

"Il est clair que le secteur financier et les autres acteurs économiques, notamment les Etats, doivent se préparer à un environnement de taux d'intérêt plus élevés", a-il affirmé lors d'une conférence à Paris organisée par le Club de Gestion financière d'associés en finance.

"J'espère aussi que les gouvernements de la zone euro savent que les taux d'intérêt ne vont pas rester à leur niveau actuel", a-t-il ajouté, en se gardant de se prononcer sur "la manière dont se terminera" la politique accommodante de la BCE, "car le conseil des gouverneurs n'a pas encore eu cette discussion".

Doutes sur les projections économiques des candidats à la présidentielle

Benoît Coeuré a souligné au passage que ceux qui font des projections sur l'évolution de la dette de la France à un horizon de cinq ans devraient le prendre en compte. Soulignant :

"Les différentes équipes qui, aujourd'hui, font des projections pour le niveau de déficit français sur les cinq prochaines années ont compris que l'on ne pouvait pas prendre comme hypothèse que les taux resteraient au niveau actuel. Ce serait très imprudent."

Selon le membre du directoire de la BCE, la hausse des taux serait une bonne nouvelle. car elle "démontrerait que notre économie va mieux" et que les Etats ont adopté des "réformes" pour renouer avec la croissance, rappelant que le "niveau actuel des taux est un reflet de circonstances exceptionnelles".

"C'est très efficace du point de vue de la politique monétaire mais ce n'est pas bon pour les banques, ça érode la marge d'intérêt. Si ça dure trop longtemps, ça fragilise le secteur bancaire dans une économie [européenne] qui est comme on sait à 80% dépendante de l'intermédiation bancaire."

Début mars, la BCE avait sans surprise laissé ses taux directeurs inchangés mais son président Mario Draghi avait évoqué d'un ton légèrement plus encourageant l'état de l'économie.

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/04/2017 à 3:35 :
Bidon!

Le plan de relance de Trump ne se fera pas. Jelen va remonter les taux deux ou trois fois cette année mais va être remplacée par un homme qui fera la politique de taux bas pour Trump.

Le pétrole repart à la baisse, l'inflation sous jacente reste très faible en UE... l'austérité reste la règle en Europe, l'euro est au plancher...

Bref, les taux seront durablement bas (sauf surprise électorale ou explosion de la zone) et s'ils remontent ça sera modeste et ils continueront à contribuer à une réduction de la charge de la dette.

Coeuré fait de la politique, la BCE est tout sauf indépendante, on le savait mais ils ne se cachent plus!
Réponse de le 04/04/2017 à 4:20 :
qui êtes-vous pour avoir de telles certitudes ????
a écrit le 03/04/2017 à 21:56 :
Ainsi en votant Macron ont augmentera le peloton dès banquiers.Je vous signale qu'il serait temps d'arrêter cette politique tournée vers une Europe financière...
a écrit le 03/04/2017 à 20:24 :
Macron n'est pas et ne sera pas le futur président , ho que non , avec lui c'est la même politique d'incompétence qu'hollande , et ce n'est pas peu dire , 2ans et demi au ministère de l'économie et catastrophe sur catastrophe avec la vente de sfr a son ami drahi et une incapacité absolue a créer autre chose que les bus pollueurs !!! allons désolé mais les sondages le mettent bien trop haut qu'il n'est dans la réalité et pour cause ....télé , bfm , rmc , et je ne sais encore , l'obs , l'exprex bref , le soutien de son ami Drahi , allons soyez plus modeste vous tomberez de moins haut au résultat final !!!
a écrit le 03/04/2017 à 19:37 :
Raison de plus pour voter Macron ! En tant qu'ancien banquier d'affaires (comme M. Pompidou), il est le seul à avoir quelques compétences en la matière. Rien de tel avec ses principaux opposants fonctionnaires de la politique qui s'en remettent toujours à des courtisans pseudo experts pour revendiquer leur supériorité reconnue.
Réponse de le 03/04/2017 à 21:29 :
Raison de plus pour baisser les dépenses, Macron ou pas Macron.
Et pour retirer ses proposition demagogiques et augmenter la TVA pour compenser la baisse des charges.
Réponse de le 04/04/2017 à 4:22 :
parce que M Macron aurait quelques compétences : que ne les a-t-il montré durant ce quinquennat qu'il a entièrement géré ?????

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :