Vivendi a enfin réussi a céder Maroc Telecom pour 4,2 milliards d'euros

 |   |  333  mots
Cette cession s'inscrit dans la stratégie du groupe qui consiste à recentrer et développer ses activités dans les médias et les contenus, a-t-on souligné du côté de Vivendi
"Cette cession s'inscrit dans la stratégie du groupe qui consiste à recentrer et développer ses activités dans les médias et les contenus", a-t-on souligné du côté de Vivendi (Crédits : Reuters)
Le groupe a annoncé avoir trouvé un accord avec l'opérateur Etisalat portant sur la cession de sa participation dans Maroc Telecom pour un montant de 4,2 milliards d'euros. L'opération devrait être finalisée début 2014. Vivendi poursuit sa stratégie de recentrage sur ses activités dans les médias.

C'était dans les tuyaux depuis plusieurs semaines. Vivendi a annoncé ce mardi être parvenu à un accord avec l'opérateur émirati Etisalat pour lui céder sa participation de 53% dans Maroc Telecom.

Le montant de la transaction ? 4,2 milliards d'euros. Dans le détail, le prix de cession est de 3,9 milliards d'euros, auxquels devaient s'ajouter 310 millions d'euros au titre du dividende de l'année 2012. Des chiffres conformes à ce qui avait été indiqué lors des négociations.

L'opération devrait se finaliser "d'ici début 2014"

L'accord est présenté comme "définitif", mais il reste "soumis à certaines conditions, en particulier l'approbation des autorités de régulation des pays où Maroc Telecom est implanté", a précisé Vivendi dans un communiqué.

Le groupe se dit "confiant" dans une finalisation de l'opération "d'ici début 2014". Ce qui représente un léger contre-temps pour le conglomérat français qui espérait initialement boucler celle-ci avant la fin de l'année. A noter également que cet accord a été trouvée quelques jours après l'expiration de la date butoir que les deux parties s'étaient initialement fixée.

Vivendi en train de recentrer ses activités dans les médias 

"Cette cession s'inscrit dans la stratégie du groupe qui consiste à recentrer et développer ses activités dans les médias et les contenus", a-t-on également souligné du côté de Vivendi qui est parvenu à un accord avec le groupe Lagardère la semaine dernière. Le groupe va racheter, pour près de 1 milliard d'euros, les 20% de Canal+ qui lui manquent pour détenir la totalité du capital.

Il y a quelques semaines, le groupe avait par ailleurs finalisé son désengagement d'Activision Blizzard, sa filiale de jeux vidéo, pour un montant de 6 milliards d'euros.

A lire aussi :

>>Canal Plus : accord à un milliard d'euros en vue entre Vivendi et Lagardère

>> Télécoms : Vivendi négocie la vente de Maroc Télécom pour 3,9 milliards d'euros

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/11/2013 à 13:01 :
C'est toujours avec plaisir que l'on constate qu'il y a une stratégie chez Vivendi (qui n'est plus celle de la direction ou demeure le problème Fourtou) et une autre chez Orange. Sur l'Afrique et l'Asie la présence de notre groupe national sera renforcée par des accords de réciprocité basés en gros sur un échange argent contre technologie.Vivendi, le porteur d'eau devenu porteur de bougie se dégage progressivement de ses missions récentes mission accomplie. On ne sait si le prix de l'eau va enfin baisser, ce serait sain.
Réponse de le 05/11/2013 à 13:33 :
Oui quel rapport entre la téléphonie et l'évolution du prix de l'eau ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :