Canal Plus : accord à un milliard d'euros en vue entre Vivendi et Lagardère

 |   |  311  mots
Lagardère aurait accepté de vendre ses 20% détenus dans Canal Plus à Vivendi pour un milliard d'euros, selon des informations de presse. Cela n'a pas été confirmé. (Photo : Reuters)
Lagardère aurait accepté de vendre ses 20% détenus dans Canal Plus à Vivendi pour un milliard d'euros, selon des informations de presse. Cela n'a pas été confirmé. (Photo : Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Vivendi devrait racheter les 20% des parts de Canal+ qui lui manquent pour atteindre les 100%, selon des informations de presse. Une telle transaction signerait la fin d'une querelle de longue date entre les deux groupes.

Le projet était dans les tuyaux depuis plusieurs années : Vivendi et Lagardère seraient enfin parvenus à un accord sur Canal Plus, selon certaines informations de presse.

Un accord à un milliard

La somme avancée par Vivendi pour racheter les 20% des parts qui lui manquent pour détenir 100% du capital de Canal Plus France avoisinerait le milliard d'euros. Les deux parties se disputent depuis longtemps sur le sujet car Lagardère valorise ses 20% à 1,15 milliards d'euros dans ses comptes, alors que Vivendi ne souhaite pas en donner plus que 800 à 900 millions d'euros.

Une querelle de longue date

Ce différend a pris de de telles proportions qu'il a déjà nécessité  l'intervention de l'ancien médiateur du crédit René Ricol. En effet, Lagardère accusait Vivendi de siphonner la trésorerie du groupe de télévision cryptée. Arnaud Lagardère était même allé jusqu'à déposer une plainte. Il avait aussi menacé un temps de racheter le groupe média et de l'introduire en Bourse, mais s'était finalement ravisé car cette option représentait un risque de perdre encore plus.

Un accord logique

Un tel accord, s'il venait à être confirmé, est logique, car Vivendi, qui recentre son activité sur les médias, a besoin d'avoir les mains complètement libres dans la gestion de sa pièce maitresse qu'est Canal+. Quant à Lagardère, qui opère un grand ménage dans ses actifs, notamment avec l'annonce récente de la mise en vente de dix de ses trente neufs magazines, Canal Plus ne lui était plus de grande utilité. En effet, Vivendi ne lui verse pas de dividende.

Pas encore confirmé

Pour l'heure, Lagardère s'est contenté d'affirmer dans un communiqué très succin "la poursuite des discussions avec Vivendi en vue de trouver un accord sur Canal Plus France". Vivendi n'a pas non plus confirmé l'information.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/10/2013 à 10:04 :
Génial!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :