Marissa Mayer à la peine pour relancer la machine Yahoo !

 |   |  413  mots
Pour l'année 2013, Yahoo! affiche un chiffre d'affaires de 4,7 milliards de dollars, en recul de 6% par rapport à l'année précédente.
Pour l'année 2013, Yahoo! affiche un chiffre d'affaires de 4,7 milliards de dollars, en recul de 6% par rapport à l'année précédente. (Crédits : Reuters)
Marissa Mayer, la patronne de Yahoo!, n'a pas réussi à relancer la croissance du groupe internet, qui affiche un chiffre d'affaires en recul de 6% en 2013.

La patronne de Yahoo!, Marissa Mayer, n'a pas réussi à réconcilier le groupe internet américain avec la croissance. Selon des résultats publiés mardi, les recettes publicitaires du groupe ont continué à baisser, et son chiffre d'affaires, qui s'élève 4,7 milliards de dollars en 2013, est en recul de 6% par rapport à l'an dernier.

Détrôné par Facebook

Le bénéfice net annuel du groupe a baissé de 65% en un an - un recul à nuancer cependant, car le résultat net de l'année 2012 avait été dopé par les recettes exceptionnelles liées à la cession d'un paquet d'actions du site Alibaba, champion chinois de la distribution en ligne.

Yahoo! a certes réussi à augmenter de 3% au dernier trimestre le nombre de clics payants sur des publicités publiées sur le site, mais cela n'a pas suffi à compenser les pertes liées à la baisse de 7% du prix moyen par clic, et les recettes publicitaires ont continué à reculer.

Le groupe américain s'est ainsi fait déloger l'an dernier de sa place de numéro deux mondial de la publicité en ligne par le réseau social Facebook, derrière l'indétrônable Google.

"Croissance en 2014"

"Nous sommes déterminés à obtenir de la croissance en 2014", a assuré Marissa Mayer, qui n'a pas réussi à compléter sa mission de relance en 2013.

Les prévisions pour le premier trimestre 2014 restent cependant très timides : le groupe vise un chiffre d'affaires situé entre 1,12 et 1,16 milliard de dollars, contre 1,3 milliards de dollars au quatrième trimestre 2013.

Depuis son arrivée remarquée aux commandes de Yahoo! en juillet 2012, Marissa Mayer a tenté de redresser la barre du portail en multipliant les acquisitions de startups innovantes, en espérant rajeunir la base d'utilisateurs du site. Sa stratégie s'est notamment illustrée lors du rachat du site de blogs Tumblr.

Fin de la "lune de miel" ?

La confiance aux analystes en la capacité de Marissa Mayer de redresser Yahoo commence à être sérieusement entamée. "2014 doit ramener la croissance, ou la lune de miel sera terminée!", indiquent les analystes de la société financière Cantor Fitzgerald.

Le départ polémique, jeudi 16 janvier, du numéro deux du groupe, le directeur d'exploitation Henrique de Castro, resté en poste seulement quinze mois après avoir été recruté par Marissa Mayer, alimente un climat d'incertitude. Selon les médias, ce limogeage aurait résulté de l'absence de redressement des résultats publicitaires de Yahoo!.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/02/2014 à 18:00 :
c'est pourtant simple: il lui suffit de racheter Google !
a écrit le 30/01/2014 à 12:44 :
En tout cas, elle a parfaitement réussi en ce qui concerne sa rémunération.
a écrit le 30/01/2014 à 7:13 :
Dehors et sans chapeau...!
a écrit le 30/01/2014 à 4:53 :
Yahoo ne possede pa d'offre specifique qui le rend plus attractif. En plus ils ont reussi a fache pas mal d'utilisateyrs avec l'introduction forcee et catatrophiques du platforme Neo. Sans innovation cette boite va perecliter et survit grace a son histoire et sa taille.
a écrit le 29/01/2014 à 23:51 :
Pourtant la question se pose ... Est-il possible de rivaliser avec Facebook et Google, existe-il réellement un place pour loger un Yahoo entre ces 2 montres de l'Internet?
Facebook s’essouffle peut-être chez les jeunes, mais les gens l'ont adoptés dans leur mode vie... Il faut à Yahoo un nouveau buzz.
a écrit le 29/01/2014 à 21:33 :
Mayer c'est comme Sandberg chez Facebook, c'est mimi pour les couvertures des magasines mais question innovation technologique Woualou !
a écrit le 29/01/2014 à 18:53 :
Remonter Yahoo s'avère très facile. J'ai longtemps travaillé pour KPMG aux States.
Voici la solution que je propose :
-Diminuer TOUS les salaires de TOUS les cadres supérieurs.
-Supprimer TOUS les stock-options
-Supprimer TOUTES les retraites-chapeaux.

Voilà , c'est tout. ça remarche du tonnerre !!!
a écrit le 29/01/2014 à 18:40 :
Je me marre ...!!!
a écrit le 29/01/2014 à 17:23 :
Pour l'instant elle est plus connu pour sa vie perso ou pour etre une femme dirigeante.
Elle n'a pas revolutionné Yahoo par sa stratégie c'est juste une erreur de casting...
a écrit le 29/01/2014 à 16:21 :
Dites , vous , la Marissa ...ce qu'on veut c'est une hausse des résultats , des dividendes , du fric...!!!
Tout le reste , absolument TOUT...on s'en tape. Que vous soyez une femme , un homme ou un transsexuel.
a écrit le 29/01/2014 à 16:14 :
Moi , j'aimerais bien la voir toucher plus en Sciences de gestion , puisque je travaille pour Yahoo.
a écrit le 29/01/2014 à 15:25 :
A contre courant Marissa :
Après avoir surpris en ne s'accordant qu'un congé maternité de deux semaines, la PDG du géant de l'Internet vient en effet d'annoncer la fin du télétravail à ses équipes. Une décision très critiquée dans un pays où près d'un quart des salariés travaille à domicile au moins une fois par semaine.Fevrier 2013
a écrit le 29/01/2014 à 14:46 :
Moi, je vous dit qu'elle est bonne ! Et en plus elle touche...
a écrit le 29/01/2014 à 13:11 :
Ce n'est pas qu'elle peine , c'est plutôt qu'elle n'y arrive pas.
a écrit le 29/01/2014 à 12:55 :
Fusion en vue !
a écrit le 29/01/2014 à 12:00 :
résultats pas terrible pour un salaire de 36.6 millions de dollars en 2012.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :