Lehman Brothers restitue encore 18 milliards de dollars à ses créanciers

En avril, la banque d'investissement américaine aura atteint les 80,4 milliards de dollars remboursés à ses créanciers. Son processus de liquidation devrait encore prendre quelques années.
Plus de cinq ans après sa faillite de 2008, la banque d'affaires américaine rembourse peu à peu ses créanciers. Elle a débuté sa liquidation en mai 2012.
Plus de cinq ans après sa faillite de 2008, la banque d'affaires américaine rembourse peu à peu ses créanciers. Elle a débuté sa liquidation en mai 2012. (Crédits : Reuters)

Lehman Brothers Holdings va distribuer environ 17,9 milliards de dollars à ses créanciers au cours de la première semaine d'avril, selon un communiqué publié jeudi. Un paquet qui porte à 80,4 milliards de dollars le montant cumulé des dommages reversés depuis la faillite historique de la banque d'investissement américaine, le 15 septembre 2008, qui avait provoqué une crise financière mondiale.

Il s'agit du cinquième versement semestriel de la part de Lehman Brothers - et le plus important depuis le paiement initial, qui s'était élevé à hauteur de 22,5 milliards lorsque la banque était sortie du chapitre 11 (loi sur les faillites américaines) le 6 mars 2012. A l'époque, il était prévu que la banque redistribue "seulement" 65 milliards de dollars d'actifs recouvrés.

Un taux de recouvrement désormais supérieur à 25%

Sur ces 17,9 milliards de dollars, 12,8 milliards seront reversés à des tiers créanciers et 5,1 milliards à d'autres débiteurs et affiliés. Après le paiement, les détenteurs d'obligations émises par Lehman auront reçu environ 26,9 centimes par dollar réclamé, un taux de recouvrement supérieur à l'estimation de 21,1 centimes qui avait été établie lors de la liquidation de la banque.

Les détenteurs de produits dérivés, parmi lesquels figure Goldman Sachs, verront ce ratio également augmenter à 30,9%. Et les de créances prioritaires non garanties par la société mère auront recouvert plus de 25 centimes par dollar, contre 20 initialement estimés. La prochaine distribution devrait avoir lieu en septembre.

Nid à bonnes affaires pour les hedge-funds vautours

Mais, suite à la faillite de la banque d'investissement, certains créanciers n'avaient pas voulu prendre le risque d'attendre de récupérer leur argent, voire de ne pas être remboursés du tout. Des hedge funds spécialisés dans l'achat de créances en difficulté (distressed-debt) avaient alors proposé de leur racheter leur titre.

Pour l'occasion, ces gestionnaires avaient même mis sur pieds des équipes entières dédiées exclusivement à l'étude du bilan de Lehman Brothers, afin d'identifier des actifs potentiellement intéressant qu'ils pourraient racheter à prix cassés.

Un milliard pour Paulson & Co

Pour nombre d'entre eux, les remboursements s'étant avérés plus élevés que prévus, la stratégie a marché. Paulson & Co, par exemple, a massivement investi dans les obligations de la société au cours des trois années passées. Le Wall Street Journal a rapporté l'an dernier que le hedge fund avait déjà gagné plus de 1 milliard de dollars grâce à ce positionnement.

En septembre 2008, Lehman Brothers recensait 639 milliards de dollars d'actifs, faisant de sa faillite la plus importante jamais enregistrée dans l'histoire des Etats-Unis. Le processus de démantèlement devrait continuer pendant encore quelques années.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 28/03/2014 à 14:13
Signaler
Ils peuvent aller en Chine ou ailleurs, mais j'achèterais Renault ou Peugeot quand elles seront incassables comme mes Prius (2 et 3) depuis quatorze ans et plus de 350.000 km toutes les deux et zéro panne à chaque fois. De toute façon les chinois v...

à écrit le 28/03/2014 à 11:04
Signaler
Bizarre pas de commentaires de ceux qui vilipendent les chômeurs, les smicards et autres "assistés" ? Y-a t'il un malaise ?

le 28/03/2014 à 12:39
Signaler
Ils comptent leurs biftons...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.