La fusion AG2R La Mondiale et Matmut subit un coup d'arrêt

 |   |  490  mots
André Renaudin, le directeur général d'AG2R La Mondiale, (à droite, avec Nicolas Gomart, le directeur général de la Matmut, à gauche) a été mandaté pour mettre en oeuvre les décisions prises.
André Renaudin, le directeur général d'AG2R La Mondiale, (à droite, avec Nicolas Gomart, le directeur général de la Matmut, à gauche) a été mandaté pour "mettre en oeuvre les décisions prises". (Crédits : AG2R La Mondiale Matmut)
Le conseil d'administration de La Mondiale a constaté "des divergences de valeurs, de vision et de méthodes" et a décidé de suspendre sa participation au rapprochement entre le groupe de protection sociale et l'assureur rouennais. Un conseil extraordinaire du nouvel ensemble en soirée a acté la séparation.

[Article mis à jour à 22h25]

Né officiellement le 1er janvier 2019, le nouveau poids lourd de l'assurance issu du rapprochement d'AG2R La Mondiale et de Matmut a déjà décidé de se séparer. Ce jeudi 9 mai vers 17 heures, un communiqué du groupe de protection sociale a annoncé que le conseil d'administration de La Mondiale, à l'issue d'un point d'étape sur le rapprochement et la gouvernance du nouveau groupe, avait décidé de « suspendre la participation de La Mondiale au processus d'unification opérationnelle. »

« Au terme des cent premiers jours du nouveau groupe, le conseil d'administration [de La Mondiale] a constaté des divergences de valeurs, de vision et de méthodes entre AG2R La Mondiale et Matmut qui s'opposent à la poursuite de la constitution du groupe », indique ce communiqué« Il saisira prochainement une assemblée générale extraordinaire pour tirer toutes les conséquences de cette décision.»

Le principal artisan du rapprochement entre le groupe paritaire AG2R (Association Générale de Retraite par Répartition) et la mutuelle spécialisée en assurance vie et retraite La Mondiale en 2008, André Renaudin, qui a été nommé directeur général du nouvel ensemble à trois, a été mandaté pour « mettre en œuvre les décisions prises et préparer l'avenir. »

Stupéfaction à la Matmut et séparation actée

Le dirigeant de la mutuelle rouennaise Matmut, devenu directeur général délégué du nouvel ensemble, Nicolas Gomart, a exprimé sa stupéfaction sur son compte Twitter à la publication du communiqué.

Il avait présenté le mois dernier les résultats combinés du nouveau groupe avec André Renaudin, à savoir un bénéfice net de 370 millions d'euros en 2018, dont 323 millions d'euros côté AG2R La Mondiale et 47 millions côté Matmut, pour des cotisations en hausse de 0,5%, à 11,9 milliards d'euros.

Rebondissement en soirée : un nouveau communiqué a été publié peu avant 21 heures. Une réunion extraordinaire du conseil d'administration de l'Association sommitale AG2R La Mondiale Matmut a eu lieu pour faire « un point d'étape sur la constitution et la gouvernance » de l'ensemble à trois, aboutissant à la conclusion que « des divergences partagées remettaient en question la poursuite du processus d'unification. »

 « En conséquence, AG2R La Mondiale et Matmut décident d'un commun accord de poursuivre le processus de séparation initié par La Mondiale » annonce ce communiqué.

Le divorce sera formellement enclenché après la tenue d'assemblées générales extraordinaires qui seront convoquées d'ici à la fin mai 2019.

Ce n'est pas le premier échec d'un rapprochement dans le secteur. On se souvient notamment de celui de Matmut et la Macif et de celui de Malakoff Médéric avec La Mutuelle Générale en 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/05/2019 à 14:45 :
Divergences de valeur?L'Ag2R pencherait plutot pour les courses a la voile et les équipes cyclistes en or.Peut etre que les deux autres dépensent un peu plus sérieusement les cotisations de leurs adhérents.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :