Vers une taxe géante sur les banques américaines

 |   |  95  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Cette taxe vise à compenser le surcoût de 120 milliards de dollars du Tarp ("troubled asset relief program"), le plan de sauvetage des établissements financiers américains.

Selon des sources proches de l'administration Obama, cette dernière prépare une taxe géante sur les banques américaines. Son montant serait précisé début fevrier par le président des Etats-Unis lors de son discours de l'état de l'Union.

Cette taxe vise à compenser le surcoût de 120 milliards de dollars du TARP ("troubled asset relief program"), le plan de sauvetage des établissements financiers américains de quelque 700 milliards de dollars.

Il en coûterait plusieurs milliards de dollars aux grandes banques de Wall Street. 20 à 30 d'entre elles seraient directement concernées.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/01/2010 à 20:34 :
Tiens tiens un début de régulation financière indirecte. C'est peut-être un moyen détourné de commencer à réguler le monde de la finance. Sachant que GS entre autres va verser en moyenne 700 000$ de bonus à chacun de ses salariés (de l'employé de base au trader de haut vol) en se moquant de toutes les injonctions de l'État us et du peuple américain, ce n'est que les taxes massives qui peuvent les faire évoluer. Ni leurs clients ni leurs actionnaires n'ont réagi depuis le début de la dépression aux abus. Comptons sur Obama pour faire en sorte que les pollueurs soient les payeurs et qu'en plus on leur fasse payer une assurance sur les bulles de leur responsabilité. Mais comme NS j'ai peur pour la vie d'Obama...
a écrit le 12/01/2010 à 19:23 :
Obama va finir assassiné comme Kennedy, si il commence a vouloir mettre les banques au pas... Bon courage à lui en tout cas !
a écrit le 12/01/2010 à 16:34 :
Belle idée, mais comment faire pour être surs que les banques ne répercutent pas ce surcoût au consommateur final.
Il faut être sur que cela soit une surtaxe ou une taxe additionnelle sur les profits des banques.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :