Barclays Capital pourrait supprimer des centaines d'emplois

 |   |  185  mots
Copyright Reuters
La filiale de financement et d'investissement de Barclays fait face à un fort recul de ses revenus issus des activités de marché. Voilà pourquoi elle envisage la suppression de plusieurs centaines de poste. La décision définitive sera prise fin janvier 2011.

Barclays Capital pourrait supprimer plusieurs centaines d'emplois dans les deux mois qui viennent. L'information a été révélée par Bloomberg, qui cite des sources proches. Cette décision aurait été prise par la filiale de financement et d'investissement de Barclays pour faire face à la dégradation des conditions sur les marchés financiers. La direction de la banque britannique mènera un audit jusqu'en janvier afin de déterminer l'ampleur du plan de départs.

Barclays Capital, qui avait racheté en septembre 2008 les activités nord-américaines de Lehman Brothers, a embauché près de 2.000 personnes en Europe et en Asie en 2009 afin de développer ses métiers "actions" et de conseil en fusion-acquisition. Mais le produit net bancaire de Barclays Capital a reculé de 24% au troisième trimestre, à 2,8 milliards de livres (2,68 milliards d'euros).

Aux Etats-Unis, certaines banques ont déjà réagi à la chute de tension constatée sur les marchés. Morgan Stanley a gelé ses embauches dans sa banque d'investissement tandis que Bank of America licencie actuellement 400 employés de sa division "Global Banking and Capital Markets", indique Bloomberg.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/11/2010 à 21:41 :
Chacun son tour. Logique que les responsables de al crise paient une partie des conséquences de la crise qu'ils ont créée : le chômage.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :