298 millions de dollars d'amende pour Barclays

 |   |  101  mots
La banque britannique a trouvé un accord avec la justice américaine qui lui reproche d'avoir effectué durant une décennie des opérations commerciales avec des pays faisant l'objet de sanctions économiques.

Selon le Wall Street Journal et le Financial Times, Barclays Bank a accepté lundi un accord à l'amiable avec la justice américaine qui lui reproche d'avoir procédé à des échanges commerciaux avec Cuba, l'Iran, la Libye, le Soudan et la Birmanie.

La banque a déclaré avoir traité avec ces pays entre 1995 et septembre 2006. Elle accepterait de s'acquitter d'une amende de 298 millions de dollars (232 millions d'euros) .

Barclays a provisionné près de 300 millions de dollars pour faire face à cette sanction financière dans ses comptes selon son dernier rapport trimestriel. L'accord doit encore être approuvé par le juge fédérale.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :