Les grandes banques américaines vont pouvoir relever leurs dividendes

La Réserve fédérale va autoriser les établissements ayant passé avec succès de nouveaux tests de résistance à augmenter la rémunération de leurs actionnaires.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

La Réserve fédérale a annoncé vendredi son intention d'autoriser certaines des plus importantes banques américaines à augmenter leur dividende ou à en reprendre le paiement, mais en limitera le montant à 30% maximum des bénéfices prévus de ces sociétés. JPMorgan, Wells Fargo ou encore US Bancorp devraient faire partie des première établissements à relver la rémunération de leurs actionnaires.

Les noms des banques autorisées par la Fed à augmenter leurs dividendes n'ont pas encore été officialisés. Les 19 principaux établissements financiers américains ont dû se soumettre à une deuxième série de stress tests visant évaluer à nouveau leur capacité à absorber des pertes au cours des deux prochaines années. Les résultats de ces tests n'ont pas été publiés.

Des dividendes qui, pour le moment, se limitent à quelques cents

L'amélioration de l'environnement économique et du niveau de capital des principales institutions financières a apaisé les inquiétudes de la Fed. Entre fin 2008 et 2010, l'ensemble des fonds propres des grandes banques a progressé de plus de 300 milliards de dollars, a expliqué la banque centrale américaine.

Les dividendes cumulés par action des six plus importantes banques américaines plafonnent actuellement à 51 cents par trimestre, contre 2,49 dollars en 2007. Sous la pression de l'administration, Citigroup ne verse plus de dividende depuis février 2009. Bank of America a réduit le sien à un cent, JPMorgan, Wells Fargo et Morgan Stanley à 5 cents.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.