Les taux français et allemands battent de nouveaux records...à la baisse

L'Allemagne a placé pour la première fois des obligations à 2 ans "offrant" un rendement moyen négatif. Découragés par les perspectives économiques et la crise interminable de la zone euro, les investisseurs sont désormais prêts à payer pour placer leurs liquidités dans les actifs jugés les plus sûrs.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

Les taux allemands et français ont battu de nouveaux records de faiblesse ce mercredi. Le rendement de l'OAT française à 10 ans a touché un plus bas historique à 2,065 % en fin de matinée, selon Bloomberg. Celui du Bund allemand de même échéance est tombé à 1,189 %.

Première adjudication de Schatz à rendement négatif pour Berlin

L'Allemagne a également placé pour la première fois des obligations à un rendement moyen négatif, ce mercredi. Les investisseurs, découragés par les perspectives économiques et la crise interminable de la zone euro sont désormais prêts à payer pour placer leurs liquidités dans l'abri jugé le plus sûr.
L'adjudication a permis à l'Allemagne de placer 4,173 milliards d'euros d'obligations à deux ans (Schatz) à coupon zéro à un taux de rendement moyen de -0,06%, contre +0,1% le mois dernier, a annoncé la Bundesbank. Signe supplémentaire de l'appétit des investisseurs pour les obligations allemandes, le ratio de couverture de l'adjudication a été de 2 contre 1,9 précédemment.

"Les rendements à court terme pourraient rester négatifs pendant un certain temps"

"Il n'est pas surprenant que le rendement d'une adjudication à deux ans en Allemagne soit négatif. On a vu les rendements, pas seulement en Allemagne mais aussi dans d'autres pays, virer négatifs depuis la décision de la BCE d'abaisser son taux des dépôts", souligne Nick Stamenkovic, analyste obligations chez RIA Capital Markets. "Vu les tristes perspectives économiques, les rendements à court terme pourraient rester négatifs pendant un certain temps et pourraient même plonger davantage en terrain négatif à moyen terme", prédit-il.

Les rendements allemands à 2 ans sont en territoire négatif depuis la baisse des taux de la BCE

Sur le marché secondaire, le rendement des obligations souveraines allemandes à deux ans perdait un point de base à -0,057%, contre -0,047% avant l'adjudication. Il était devenu négatif pour la première fois après la baisse des taux de la Banque centrale européenne (BCE).
 

La soif de sécurité des investisseurs profite aussi à la France, à la Belgique et au fonds de secours européen

Cette soif de sécurité qui pousse les investisseurs à encourir des pertes pour acheter certains titres, dans un contexte de crise de la zone euro et de volonté de sécuriser les placements à court terme, s'est traduite mardi par la première émission du fonds de secours européen le FESF à taux négatif. Le FESF a levé près de 1,5 milliard d'euros à six mois à -0,0113%, une première depuis sa création. Mardi, la Belgique a elle aussi émis pour la première fois des titres de dette à un taux négatif, après la France la semaine dernière. Le taux est ressorti à -0,016% pour une émission de dette à trois mois.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 18/07/2012 à 18:04
Signaler
Nous sommes dans l'oeil du cyclone. Ca va secouer à la sortie.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.