A peine née, la taxe Tobin devient light en passant de 0,1% à 0,01%

 |   |  323  mots
Traders à Francfort. Copyright Reuters
Traders à Francfort. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon Reuters, le taux effectif de cette taxe sur les transactions financières dite Tobin sera ramené de 0,1% de la valeur des transactions boursières à 0,01%.

Une victoire pour les banques. Les pays européens envisagent de réduire la portée de la future taxe sur les transactions financières - également appelée "taxe Tobin" - en faisant passer son taux effectif de 0,1% à 0,01% par rapport au projet initial.

Les banques et les intermédiaires financiers avaient jeté toutes leurs forces dans la bataille contre un mécanisme censé les faire contribuer aux coûts de la crise financière et inspiré par la France et l'Allemagne.

De hauts fonctionnaires européens pensaient que la taxe sur les transactions financières permettrait de lever jusqu'à 35 milliards d'euros par an. Mais ce calcul prenait pour base une taxe représentant 0,1% de la valeur des transactions boursières concernées alors que, suivant la dernière mouture du projet, elle serait ramenée à 0,01%, ont dit des responsables à Reuters.

Une introduction progressive

En outre, la taxe serait introduite avec plus de progressivité. Au lieu de 2014 pour l'ensemble des transactions sur actions, obligations et certains dérivés, elle ne s'appliquerait plus qu'aux actions l'an prochain et ensuite aux obligations à un horizon pouvant s'étendre à deux ans. Les dérivés seraient concernés après cela pour autant que le mécanisme ne soit pas arrêté si des problèmes survenaient, comme une émigration massive des traders pour éviter de payer la taxe.

Telle qu'elle est conçue, la taxe soulève bien des interrogations: Comment la percevoir? Faut-il l'imposer suivant la domiciliation du vendeur ou de l'acheteur ou suivant le lieu d'émission de la valeur mobilière traitée? Au sein même des 11 pays qui ont endossé le principe de la taxe - France, Allemagne, Italie, Espagne, Autriche, Portugal, Belgique, Estonie, Grèce, Slovaquie, Slovénie - des divergences se font jour. Ainsi, la France et l'Italie ne souhaitent pas voir cette taxe s'imposer également aux transactions sur fonds d'Etat, craignant que cela décourage les investisseurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2013 à 12:56 :
Une taxe homéopathique en somme pour guérir de la crise financière ! Il ne reste plus que la foi pour croire en l'efficacité de cette médecine non conventionnelle ! Les financiers eux continueront pendant ce temps à saigner ce détail qu'est le client ! Ah j'oubliais, comme au temps de Molière ils pratiquent aussi le lavement (éloignez les femmes!)...de cerveau destiné à nous faire croire que tout est sous contrôle !
Réponse de le 06/07/2016 à 5:21 :
Bel article, bonne analyse. Merci.
il existe l'UPR si vous voulez un discours politique complexe et serein.
a écrit le 31/05/2013 à 0:35 :
La taxe Tobin, c'était à l'origine l'idée de 1 à 2% de taxe sur les mouvements monétaires, pour compromettre la spéculation sur les monnaies( et les mouvements de capitaux intempestifs inter-étatiques), c'était en fait l'équivalent d'une petite barrière douanière.
Quand on est à une époque où on prône la libre circulation des capitaux et la réduction à 0 des barrières douanières, c'est donc une taxe absurde, alors ce sont les états qui ont repris l'idée pour une toute autre raison, la confusion avec une Tva sur les flux financiers, dont l'utilité est uniquement de trouver de l'argent.
Ainsi ce n'est donc rien d'autre qu'une tva à très bas niveau, une tva suplémentaire, et pour rappel, elle est donc théoriquement interdite par l'europe qui a fixé le nombre de tva à 3. Mais bon, notre système est fait par des fous, normal donc qu'il soit irrationnel.
Réponse de le 31/05/2013 à 17:07 :
L'intérêt de la taxe sur les transaction est de freiner la spéculation et en particulier le High Frequency Trading (allers-retours achat/vente automatiques ultra rapides, en quelques millisecondes, qui dégagent une très faible marge mais sur de gros volumes et en un temps très court). Une taxe même faible réduit la marge et dissuade ces opérations purement spéculatives.
a écrit le 31/05/2013 à 0:10 :
heureusement qu'il y'a encore de bonnes ames intelligentes sur terre......
a écrit le 30/05/2013 à 20:05 :
Je parie que cette taxe serra mort née.La City se frotte les mains ,elle va recueillir tous les traders du continent et aucune loi européenne ne pourra les empecher d'y aller, et ils auront entierement raison ,ils paieront leurs impots en Angleterre, ils paieront l'ensemble de leurs cotisations sociales en Angleterre ,et le reste de leur argent ils le depenseront dans l'économie anglaise.C'est parfait comme ça .Nous on aura la vertue qui nous rejouit,,pas de speculateur ,notre conscience tranquille, mais des trous financiers un peu partout que nous combleront avec joie par nos impots,les anglais auront la honte avec eux mais ils auront récoltés beaucoup d'argent ,ça console et ça rend pas mal de service,plus de sang frais dans leur économie pour leur emplois et pouvoir d'achat , et alleger les impots ce qui n'est pas negligeable pour le bien etre de ceux qui en paient ,tout cela leur donnera bonne conscience ,ils auront raison ,pourquoi se priver des betises des autres .C'est beau la vertue ..........
a écrit le 30/05/2013 à 18:22 :
.... et combien a coûté la mise en place de cette taxe absolument inutile et contra productive??? Le prochain gouvernement devrait d'abord réfléchir et après agir. Pour le gouvernement actuel je n'ai plus d'espoir.
a écrit le 30/05/2013 à 17:33 :
Taxe de flicage inutile.
a écrit le 30/05/2013 à 17:13 :
"Ainsi, la France et l'Italie ne souhaitent pas voir cette taxe s'imposer également aux transactions sur fonds d'Etat, craignant que cela décourage les investisseurs."
elle est bonne celle-là, on ne veut pas décourager les investisseurs sur les fonds d'état (la dette) mais sur l'économie réelle, taxons, taxons
Réponse de le 30/05/2013 à 17:42 :
Mais c'estbien connu, c'est l'état le PIRE actionnaire. Cf la dernière assemblée de France TELECOM qui voulait baisser le dividendes pour redonner de la marge de securité a la société. Devinez quel est l'actionnaire RAPIA qui a bloqué cette resolution : L'ETAT Francais.
Faites ce que je dis et pas ce que je fais.
a écrit le 30/05/2013 à 17:07 :
Quand il s'agit de taxer les peuples ou supprimer leur protection sociale, l'europe n'y va pas avec le dos de cuillere, c'est pas nos amis grec, espagnoles ou chypriote qui vont me contredire, par contre quand il s'agit de taxer la finance, là l'union europeenne est bizarrement tres tres clemente; cette europe me répugne.
Réponse de le 30/05/2013 à 17:30 :
+1000. Nos élites savent très bien que nous n'en voulons plus de cette UE à la solde de l'oligarchie mais ils restent sourds aux demandes des peuples. Jusqu'au jour où ..............
Réponse de le 30/05/2013 à 17:30 :
vous voyez pas plus loin que le bout de votre nez taxer la finance parce que c est des mechants pas beau c est taxer l investissement , taxer l investissement c est bloquer les entreprises et les bloquer c est bloquer l emploi et par extention le pouvoir d achat !! Rangez donc votre petit Melanchon illustré et commencer par penser avant de ressortir des idées toutes faites sans rien y comprendre
Réponse de le 30/05/2013 à 17:49 :
bien sur mordrakheen, il n y'a que de gentil investisseurs dans la finance, les speculateurs ca n'existe pas c'est une fable pour les petits enfants. plus serieusement, 0.1%, c'etait pas ca qui allait enrayer les transactions financieres, il ne faut pas deconner.
Réponse de le 30/05/2013 à 20:27 :
Il y a une chose qu'il faut comprendre quand une taxe est crée .Au debut le taux est trés bas pour faire peur à personne ,puis aprés il augmente trés vite sans qu'on demande l'avis de personne .L'histoire de la CSG est trés instructive sur ce point .Crée par Rocard en 1988 avec un taux de 0.5 % celui çi jurait aux grands dieux qu'elle n'augmenterait pas .Elle en est ou maintenant ! Les traders l'ont bien compris, ils ferront leurs valises avant.Au fait Jospin avait crée une telle taxe trés legere ,elle n'a pas fait long feu ;Dans la vie il faut savoir ce que l'on perd et le mettre en face de ce que l'on gagne.Ca echappe à beaucoup de gens surtout à ceux qui la ramenent beaucoup mais qui sont trés peu touchés par les impots pour reparer les pots cassés.........

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :