Face aux néobanques, Société Générale riposte avec l’offre Kapsul

 |   |  763  mots
(Crédits : Société Générale)
La banque de La Défense lancera, le 28 janvier prochain, une offre d'entrée de gamme à deux euros par mois. Les clients bénéficieront des services de banque à distance et pourront également se rendre en agence pour leurs besoins d'épargne, de crédit et d'assurance, sans frais supplémentaire. Cela ne sera pas le cas pour les opérations "basiques", facturées 5 euros.

Alors que les néobanques sont de plus en plus nombreuses, une petite trentaine sont présentes en France, et certaines de plus en plus puissantes - N26 revendique désormais cinq millions de clients dans le monde, dont un peu plus d'un million en France -, Société Générale lance son offensive. Elle a présenté, ce vendredi 24 janvier, une nouvelle offre à deux euros par mois. Baptisée Kapsul, elle sera commercialisée dès le 28 janvier.

"Cette offre s'inscrit dans la conquête de nouveaux territoires", a indiqué d'emblée Marie-Christine Ducholet, directrice de la banque de détail en France de Société Générale, qui compte un peu plus de 7 millions de clients. L'établissement, qui a vu sa conquête nette légèrement baisser au cours des dernières années, souhaite l'augmenter de 10% grâce à Kapsul.

"Nous sommes dans un environnement très concurrentiel, marqué par la persistance des taux très bas à long terme, qui impacte fortement notre rentabilité. Dans ce contexte, nous repensons notre stratégie. Kapsul est l'un des derniers grands projets de notre plan de transformation à horizon 2020", a-t-elle poursuivi.

Une clientèle "sensible au prix" et "à l'aise sur le digital"

Kapsul s'adresse à une clientèle à la fois "sensible au prix", "à l'aise sur le digital", et qui "a des besoins frugaux", résume la banque au logo rouge et noir. La nouvelle offre comprend un compte courant, une carte de paiement internationale Visa, sans découvert possible et sans condition de revenus, et les services de banque à distance. Au menu : des fonctionnalités devenues les normes du marché, comme la possibilité de bloquer et débloquer sa carte ou de suivre le solde de son compte en temps réel.

Les clients pourront également bénéficier gratuitement de conseils en agence pour leurs besoins de crédit, d'épargne et d'assurance. En revanche, les opérations "basiques" (ajout d'un nouveau bénéficiaire pour un virement, changement de plafond, etc.) réalisées en agence seront facturées cinq euros l'unité. "Ce n'est pas une facturation pour générer des revenus, mais pour s'assurer que l'offre s'adresse à la bonne population", justifie Christophe Baniol, directeur du marché des particuliers. Les plafonds de paiements et de retraits seront par ailleurs relativement limités, avec respectivement un maximum de 1.000 euros sur un mois et de 300 euros sur 7 jours.

Le cashback pour marquer sa différence

Jusqu'à présent, Société Générale proposait en entrée de gamme la formule Sobrio, pour 6,20 euros par mois. Beaucoup plus chère donc que les nouvelles offres de ses concurrents, comme Eko lancée fin 2017 par Crédit Agricole et Enjoy à la Caisse d'Epargne depuis fin 2018, toutes les deux commercialisée deux euros par mois.

"Depuis quelques années, une partie du marché s'est décalée sur des offres d'entrée de gamme. C'est un territoire de conquête qui nous échappait", a reconnu Christophe Baniol.

Pour tirer son épingle du jeu dans un marché très encombré, Société Générale mise sur plusieurs fonctionnalités que ne proposent pas ses concurrents, comme l'offre de cashback qui permet d'être remboursé une partie du montant des achats réalisés avec sa carte.

"Fin octobre, nous avons lancé un nouveau programme de cashback pour les achats en ligne, dans les applications et en magasins. En l'espace de deux mois, 300.000 euros ont été reversés à 60.000 clients", a précisé Marie-Christine Ducholet.

Une offre rentable dans deux ans ?

Si le groupe Société Générale dispose déjà d'une banque en ligne avec Boursorama (plus de 2 millions de clients et 3 millions visés en 2021), la banque de La Défense dit vouloir imposer une nouvelle offre "maison" et "sans couture", permettant à un client d'opter pour un autre package si ses besoins évoluent, tout en conservant le même numéro d'Iban, le même identifiant et ses historiques de transactions et d'opérations.

Confiante dans le positionnement de son offre, elle donne la possibilité aux clients non satisfaits d'être remboursés.

"Nous nous engageons à rembourser les 12 premiers mois de cotisations aux clients Kapsul non satisfaits durant la première année, soit 24 euros sur une année pleine. Notre pari c'est que très peu de clients souhaiteront être remboursés", avance Christophe Baniol.

Capitalisant sur ses actifs, notamment sur son réseau d'agences qui devrait en compter 1.700 d'ici la fin de l'année contre 2.200 auparavant, Société Générale s'attend à ce que l'offre Kapsul soit rentable dès 2022.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/01/2020 à 9:13 :
Une honte !!!!!!! J’ai déposé de l’espèce à ma banque !!!!! Société général cela fait 3 mois l’argent n’est toujours pas sur mon compte !!!!!!!!! Scandale !!! La directrice de banque me fait savoir après enquête soi disant que c’est peut être le convoyeur de fond qui ai volé mon argent !!!! Je rêve !!!!!!!! Inadmissible !!!!!!! A ce jour une plainte pour vol !!!!!!!!!!! A été déposé !!!!!! Je diffuserais la plainte si mon argent n’est pas crédité !!!!!!!!!!!
a écrit le 25/01/2020 à 1:56 :
Cette banque ne vaut plus rien.
a écrit le 24/01/2020 à 21:27 :
J'ai beaucoup de mal a comprendre la logique commerciale du truc. a la SG, les frais de tenue de compte sont à 2 euros par mois et on n'a droit à RIEN avec ça. La, pour le meme prix, on a un compte et une carte. Les clients traditionnels n'ont droit a aucun service "gratuit" en agence, puisque tout se fait sur les automates desormais. Perso, pret immo bientot solde et apres ... bye bye la SG...
a écrit le 24/01/2020 à 17:31 :
En l'espace de deux mois, 300.000 euros ont été reversés à 60.000 clients", a précisé Marie-Christine Ducholet. soit 5 euros par client
super ca je fonce a la sg lol

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :