Lloyds va supprimer 15.000 postes et vendre des actifs

La banque britannique Lloyds a annoncé la suppression de près de 15% de ses effectifs dans le cadre d'un plan drastique de réduction des coûts qui devrait lui permettre de dégager près de 1,67 milliard d'euros d'économies en 2014.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Lloyds réduit la voilure. "Nous anticipons une réduction de 15.000 postes à la suite d'un programme de simplification", ont déclarés les responsables banque britannique dans un communiqué publié ce jeudi.

A cette importante suppression représentant quasiment 15% de ses effectifs s'ajoutent des réductions de coûts et des ventes d'actifs dans le cadre d'une nouvelle stratégie destinée à redynamiser la banque britannique qui a été partiellement nationalisée pendant la dernière crise financière.

La banque espère dégager quelque 1,5 milliard de livres (1,67 milliard d'euros) d'économies annuelles en 2014, ce qui lui permettrait d'investir deux milliards de livres de plus dans son coeur de métier qu'est l'activité de détail. Lloyds prévoit également de réduire sa présence à l'étranger.

L'Etat britannique détient 40,6% de la banque depuis qu'il a volé à son secours au début de l'année 2009. A l'époque, Londres avait également sauvé de la faillite la Royal Bank of Scotland, désormais détenue à 83% par des fonds publics.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 01/07/2011 à 6:09
Signaler
Se réorganiser en supprimant des postes inutiles et vendre des actifs, en résumé c'est cela que l'Etat Grec doit mettre en oeuvre.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.