Des bons du Trésor américain douteux d'une valeur de 1,5 milliard de dollars saisis en Italie

 |  | 312 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Des bons du Trésor américain d'origine douteuse ont été saisis en Italie pour une valeur de 1,5 milliard de dollars, de même que des certificats de dépôts d'or pour une valeur de 3 milliards d'euros correspondant à un total de plus de 1000 tonnes d'or.

 La police financière italienne a annoncé samedi la saisie de bons du Trésor américain pour une valeur nominale de 1,5 milliard de dollars et de certificats de dépôts d'or pour plus de 3 milliards d'euros, considérés comme "de provenance douteuse".

Les titres du Trésor émis "au porteur" par la Réserve fédérale américaine dans les années 30 et encore en circulation ont été trouvés dans la voiture d'un Italien de 70 ans ayant des précédents judiciaires notamment pour extorsion, trafic de drogue et blanchiment d'argent. Ils se trouvaient dans une valise à côté de certificats de dépôts pour un total de 1.000 tonnes d'or, a indiqué la police financière dont l'enquête baptisée "Million dollar" a concerné les départements de Rome et Viterbe.

"C'est l'épilogue d'une activité intense de renseignement, qui a duré plusieurs mois, sur la mise en circulation de titres de la dette publique américaine encore valables probablement comme garantie de transactions financières internationales opaques", ont indiqué les enquêteurs cités par le site internet du journal Corriere della Sera. Selon le Corriere, des contrôles sont en cours avec l'aide des fonctionnaires de la banque centrale américaine et de l'ambassade des Etats-Unis à Rome "pour vérifier l'authenticité, la nature et la provenance de ces titres (de dette) ainsi que leur utilisation et les liens éventuels de l'individu (interpellé) avec des organisations criminelles".

Ces dernières années, la justice et la police italiennes ont à plusieurs reprises annoncé des saisies de faux bons du Trésor américain. Ainsi en février, la justice a fait saisir des faux titres pour une valeur de 6.000 milliards de dollars dans des coffres-forts en Suisse qu'un réseau criminel comptait placer dans des pays émergents ou des établissements bancaires en échange d'argent liquide.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/04/2012 à 9:45 :
Faux lingots au thungstene, faux dollars, faux bon du tresor... Les US devrait changer de monnaie pour liquider les parasites.
a écrit le 21/04/2012 à 22:02 :
6000 milliards de dollars de quoi faire un QE4 QE5 et QE6
y a t il des gogos our racheter cela plus cher que son poids de papier,,,,,,,,
a écrit le 21/04/2012 à 16:48 :
Comment peuvent-ils être douteux ? La Fed ne pourrait donc pas vérifier et garantie ses propres effets ? Si c'est le cas, en effet il y a un énorme problème, mais je crois plutôt à une tendance qui permettrait aux US de se débiner devant leur dette :-)
Réponse de le 21/04/2012 à 17:30 :
Patrick, L'article précise que ces bons sont "au porteur". Autrement dit, ils n'appartiennent pas plus à la FED que vos euros à la BCE !
Réponse de le 21/04/2012 à 17:31 :
la Fed pourrait peut être découvrir la supercherie. Une banque de second rang pourrait peut être ne pas se montrer très méfiante et accepter ces bons en dépôt.
Réponse de le 21/04/2012 à 17:48 :
Bons au prteurs égal bons destinés a amafia et en tout cas ane pas révéler l originedesfonds donc detinés a etre douteux
on en découvre des milliards et on les detruits au motif qu ils sont faux?
non mai ca rédut la dette en dolar de l'état
Réponse de le 21/04/2012 à 20:59 :
@Yves: même au porteur: tu vas à la banque, tu achètes pour 1 milliard d'effets et personne n'est au courant. C'est un peu gros, non ???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :