Faites-vous partie des 2% de ménages victimes de fraudes bancaires ?

 |   |  257  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Une enquête de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales chiffre à 500.000 le nombre des ménages victimes de débits bancaires frauduleux, soit 2% des foyers français.

La paire de baskets dont vous rêviez, à moins 50% sur Internet! Attention, l'enquête publiée lundi par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) risque de doucher votre enthousiasme. On y apprend que la moitié des victimes de débits bancaires frauduleux estiment que ces derniers résultent d'un achat sur Internet, au cours duquel il leur a été demandé leur numéro de compte ou de carte bancaire.

Le taux de fraude à distance est 23 fois supérieur à celui constaté dans les magasins

Mi-février, l'association de protection des consommateurs UFC-Que Choisir avait d'ailleurs alerté les pouvoirs publics sur la fraude à la carte bancaire sur Internet. En effet, le taux de fraude à distance est 23 fois supérieur à celui constaté auprès des commerçants physiques. L'UFC-Que Choisir appelle donc à une harmonisation des systèmes de sécurisation des paiments des banques françaises.

Le montant moyen de la fraude s'élève à 750 euros

Au total, qu'il s'agisse de paiements en ligne ou en "dur", les débits bancaires frauduleux ont concerné 500.000 ménages en 2010 (dernières données disponibles), selon l'ONDRP, soit 2% des foyers français. Le montant moyen de la somme ponctionnée illégalement s'élève à 750 euros. Un ménage sur deux s'est résolu à porter plainte, et quatre sur cinq ont été remboursés par leur banque de l'intégralité du montant dérobé. Encore faut-il savoir qu'on a subi une fraude. L'ONDRP exhorte donc les ménages à consulter régulièrement leurs relevés bancaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :