Affaire Kerviel : la Société Générale porte plainte pour "dénonciation calomnieuse"

 |   |  326  mots
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
La Société Générale a déposé plainte lundi pour "dénonciation calomnieuse" contre Jérôme Kerviel, en réponse à l'offensive de son ex-trader dont l'avocat a annoncé deux dépôts de plainte pour "faux et usage de faux" et "escroquerie au jugement", a annoncé jeudi le PDG de la banque.

Et un rebondissement de plus pour l'affaire Kerviel. Selon Frédéric Oudéa, le PDG de la banque, la Société Générale a déposé plainte lundi pour "dénonciation calomnieuse" contre Jérôme Kerviel. La banque réagit à l'offensive de son ex-trader, dont l'avocat a annoncé deux dépôts de plainte pour "faux et usage de faux" et "escroquerie au jugement". 

"Il y a une offensive médiatique depuis deux semaines qui n'apporte pas d'élément nouveau. Nous avons déposé une plainte lundi 30 avril", a déclaré Frédéric Oudéa en marge de la publication des résultats trimestriels de la SocGen. La semaine passée, la banque avait fait part de son intention de déposer plainte contre son ancien trader, très lourdement condamné en 2010 pour une perte record de 4,9 milliards d'euros subie par la Société Générale.

Kerviel veut régler ses comptes

Le nouvel avocat de Jérôme Kerviel, David Koubbi avait annoncé deux dépôts de plainte pour attirer l'attention sur plusieurs éléments. Dans la première plainte, pour "escroquerie au jugement", il reproche à la banque d'avoir "omis de dire au juge" qu'elle avait récupéré, grâce à un mécanisme fiscal, 1,7 des 4,9 milliards qu'elle dit avoir perdus par la faute de M. Kerviel.

Lors de l'annonce de la seconde, il avait évoqué des "enregistrements sauvages réalisés à l'insu de Jérôme Kerviel", en janvier 2008 dans les locaux de la Société Générale, et avancé que les bandes avaient été "coupées", "trafiquées", et qu'il manquait "six heures de conversation sur les douze". "C'est sur la foi notamment de ces bandes que Jérôme Kerviel a été poursuivi et qu'il a pu être considéré qu'il avait fait des aveux", avait insisté Me Koubbi. Le procès en appel de Jérôme Kerviel aura lieu du 4 au 28 juin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/06/2012 à 11:12 :
C'est effectivement un scandale que Jérôme Kerviel puisse être jugé coupable!
Quand on sait que la SG était parfaitement au courant des dépassements d'engagement ...!
À qui veut on faire croire qu'aucun de ses responsables ne pouvait connaître la situation ?
a écrit le 03/05/2012 à 20:58 :
Le pot de terre contre le pot de fer...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :