Le capital-investissement compte 70% de femmes... dans les fonctions support

 |   |  217  mots
Dans le capital-investissement français, 13% seulement des analystes femmes ont été promues directrices de participation, en 2011, contre 19% pour leurs collègues masculins. Copyright Reuters
Dans le capital-investissement français, 13% seulement des analystes femmes ont été promues directrices de participation, en 2011, contre 19% pour leurs collègues masculins. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La gente féminine compte pour 16,5% seulement dans les équipes d'investissement, soit une baisse de 1 point par rapport à 2010.

Tailleurs et talons aiguille ne sont pas près de se substituer aux costumes trois-pièces, dans l'univers du capital-investissement français. De prime abord, la deuxième édition de l'étude menée par l'Afic (Association des investisseurs pour la croissance) et le cabinet Deloitte semble pourtant encourageante: la part des femmes dans les sociétés de capital-investissement a progressé de deux points, en 2011, à près de 40%.

Mais cette évolution s'entend «toutes fonctions confondues». En réalité, «la répartition des femmes demeure hétérogène, selon le niveau hiérarchique», précise l'étude. Un euphémisme, la gente féminine comptant pour 16,5% seulement au sein des équipes d'investissement, soit une baisse de 1 point par rapport à 2010, alors qu'elle représente 70% environ des fonctions support (communication, comptabilité, etc.).

Une situation qui ne devrait pas évoluer de sitôt, si l'on en juge par le rythme des promotions: 13% seulement des analystes femmes ont été promues directrices de participation l'an dernier, contre 19% pour leurs collègues masculins. Et si 9% des directeurs de participation ont été bombardés associés en 2011, 3% seulement de leurs consoeurs ont bénéficié de ce même privilège. Une consolation (ou non): «La mixité dans le capital-investissement est globalement en ligne avec ce qui s'observe à l'étranger», ajoute l'étude.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2012 à 11:21 :
En Français il faut écrire la gent sans "e"
La gent = l'espèce, le genre.
gente = gentille
Ce qui n'est pas incompatible
Un peu de respect du Français, Mesdames et Messieurs les journalistes
a écrit le 27/11/2012 à 7:14 :
"Seulement" 16,5%... par contre pour les 70%, pas de qualificatif ? Quand arrêterez vous de nous abreuver de ce féminisme à deux sous ? Personne de nie l'égalité des genres à réaliser un travail ; par contre certaines professions requièrent des profils psychologiques type que l'ont retrouve plus dans certains sexes, sans généraliser pour autant. S'il y a ségrégation, à dénoncer et condamner, sinon soyez journaliste, pas démagogue.
Réponse de le 27/11/2012 à 11:21 :
+1 on aura noté également le message de l'image en début d'article qui donne un tout autre éclairage sur la fameuse parité...
Réponse de le 27/11/2012 à 13:55 :
Des profils psychologiques que l ont retrouve plus dans certains sexes?
C est à dire?
Présente autrement et sur un registre complémentaire:la femme a plus le profil psychologique pour intégrer le mode de gestion du lave vaisselle et du fer à repasser?l'homme des prédispositions psychologiques à suivre les matchs de foot à la télé ?
Chance immense ,je gÚre plus de 300 cols blancs hommes et femmes .
Si je suivais la même approche que vous ,je vous dirais que les profils psychologiques de "type poil dans la main "et beaucoup de bruit pour rien sont des hommes!!!!!si si ...
Le sexisme inverse n étant pas productif ,les hommes aussi sont promus s ils bossent vraiment résultats à l appui!
Et pour eux c est une nouveauté!
Réponse de le 27/11/2012 à 14:18 :
Vous êtes un peu simple et surtout sexiste Jacques 000, cela veut simplement dire que malgré la forte féminisation du secteur les femmes n arrivent pas à, émerger vers postes les plus élevés, allez chercher pourquoi ?. Vous venez de donner un élément de réponse. Aucune études de genres n a jamais pu démontrer que l inné avait une quelconque influence sur le développement des compétences des enfants, cela ne sont que des préjugés qui feraient que les femmes sont plus aptes pour les taches domestique et les hommes pour nous dominer. Si les journalistes sont démagogues vous êtes un phallocrate prétentieux; d ailleurs vos propos sont contradictoires en tentant de justifier l injustifiable quant a la supériorité intellectuelle des hommes vous vous contredisez. Votre bémol sur la généralisation c est simplement l aveu de cette contre-vérité, nous sommes égaux en compétences et statistiquement sans les barrières les responsabilités devraient s équilibrer à parité rapidement et naturellement. L égalité des genres que vous affirmez, c est d?abord de reconnaitre la mise en place réelle de la mixité sans stéréotypes restrictifs et pas seulement de suggérer une égalité de « droit »de manière hypocrite et hautaine
Nini d où vient cette haine, des qu une occasion se prête vous vous précipitez pour dénigrer la mixité dans le monde travail. En quoi le rapport 13/19 éclaire t il la parité, pourquoi toujours dire vous voyez on vous en laisse une part mais à votre juste valeur que nous les hommes décidons, et puis si vous êtes dociles on recommencera .en vous accordant par pur principe un peu plus de notre immense générosité C e qui est mensonger puisque le plafond est rabaissé cette année de 1% alors que la pépinière est à 70% chez les subalternes?.Il est facile de s auto congratuler quand le système est à votre mesure depuis des siècles.
Réponse de le 27/11/2012 à 15:48 :
Merci madame Véro pour ce témoignage un peu codé mais si juste. J en ai marre de lire que la défense des droits des femmes c est du sexisme anti-homme alors que le but est simplement l égalité des chances et le l équité de traitement pour les promotions avec l abandon de tous les stéréotypes qui nous entrave injustement Suivant la loi des probabilités de notre société duale , l entreprise doit aboutir à une mixité harmonieuse, différenciée et productive ? Votre méthode prouve aux réticents que la parité n est qu un concept qui s efface devant le management digne et sans préjugés d êtres humains sexués.
Réponse de le 27/11/2012 à 17:36 :
Eh bien... Que d'invectives et de mots désobligeants en réponse à un post somme toute très modéré ! (et pour ma part, je me moquais juste de la photo de l'article). Cette fois-ci, taranis, les "stereotypes restrictifs" sont de votre côté et je ne vous répondrai pas. Parce que, si j'ai bien compris, comme tout homme, je suis un vrai "flemmard"...
Réponse de le 28/11/2012 à 10:13 :
Nini vous êtes un grand manipulateur de vos propres mots et des statistiques, surtout des femmes (pensée perso) je vous ai déjà répondu sur vos propos chiffrés sur l enquête ENVEFF ou si il n y a pas de crime cela ne compte pas : comme dise les « séducteurs. » y a pas mort d homme et puis elle a pas dit non. Ici insidieusement et c est vous qui le dites vous le message de la photo serait un biais et que 13=19 je vous ai déjà dit que je n ai pas eu accès à l éducation comme beaucoup de femmes exploitées, mais j ai compris le sens de l article et de votre suggestion Malgré mes peurs et mes faiblesses j arrive maintenant à éviter de me faire toujours embrouiller par les dominateurs. Les invectives et de mots désobligeants ressorte de ma vraie nature de survie, j en suis désolée, je ne sais pas écrire autrement que comme je parle (trop récent) bien qu on m a inculqué la politesse et la soumission depuis mon enfance.
Quant à Vero elle témoigne de son expérience et de son jugement sur SON effectif et utilise pour cela la caricature de manière humoristique, votre généralisation à tous les hommes pour en faire une victimisation inverse est encore votre coté manipulateur les hommes n aiment pas être ciblés sur les sarcasmes alors que les moqueries voir le harcèlement est une tradition masculine
J ai peur quand je réponds aux post parfois même je pleure de tant de discrimination qui je pensais n exister que dans les milieux pervers. Je découvre que c est toute une structure de société, alors oui malgré que je m exprime mal et que je suis insignifiante je continuerais. Soyez indulgent et si vous voulez m éduquer trouvez de vrais arguments, je prendrais car j ai expérimenté que dans la vie rien n est noir ni blanc

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :