BNP Paribas vend sa filiale égyptienne pour 500 millions de dollars

 |   |  208  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La banque français quitte l'Egypte jugée instable. La Société Générale a annoncé la vente de sa filiale egyptienne la semaine dernière pour 2 millards de dollars.

C?est fait ! BNP Paribas a officiellement annoncé la cession de sa filiale égyptienne à Emirates NBD pour 500 millions de dollars. BNP Paribas s?est tourné vers la banque émiratie qui s?est avérée être la mieux disante. La filiale égyptienne du premier groupe bancaire français compte 67 agences.

"BNP a une part de marché relativement petite en Egypte mais avec un bon potentiel de croissance ", avait déclaré une source proche du dossier lors des négociations avec les différents repreneurs potentiels. Parmi ceux-là, Qatar National Bank et la National Bank of Abu Dhab ou encore la banque marocaine Attijariwafabank.

La cession doit néanmoins recevoir l?aval de la banque centrale égyptienne qui vérifiera les termes de la transaction.

Cette annonce était attendue depuis plusieurs jours. La banque française se déleste de cet actif quelques jours à peine après la vente par la Société Générale de sa filiale du pays des pharaons pour 2 milliards de dollars.

Pour les banques françaises, l?Egypte serait devenue un pays dit à risque étant donné les événements politiques qui ont conduit au renversement du président Hosni Moubarak en février 2011, et à un climat insurrectionnel y compris contre l?actuel gouvernement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/12/2012 à 14:43 :
il est clair que cette instabilité va durer quelques années, c'est trop long et trop risqué, sans évquer que en tant que banques européennes, ces établissements seraient nettement plus des cibles que les banques émiraties. BNP SG ne perdent pas grand chose, et la crise grecque a appris à être prudent mais pas trop tard non plus.
Réponse de le 03/12/2014 à 11:02 :
Vu l'irrationalite du comportement des marchés actions et la désinvolture spoliatrice de tres nombreux gestionnaires de fonds, vaut mieux être très prudent en tant que "petit" investisseur
a écrit le 20/12/2012 à 10:48 :
Aujourd hui l egypte, demain l algerie ?
Réponse de le 20/12/2012 à 11:44 :
L'algérie est surement beaucoup plus prometteur et beaucoup plus stable pour les années futures que l'Egypte, avec surtout des revenus garantis par le gaz.
L'Egypte, c'est juste le Canal de SUez, et les subventions des USA,

Finalement, en Egypte, il ne reste plus que le Credit Agricole, très fort dans l'implantation de ses filiales!
a écrit le 20/12/2012 à 9:41 :
mince alors ! ! bnp paribas n'accompagne pas le printemps arabe.pourtant,nos dirigeants occidentaux y croient dur comme fer en étant de fervents soutiens aux rebelles syriens...
va comprendre,charles....
Réponse de le 20/12/2012 à 13:07 :
Quel rapport entre BNP en Égypte les dirigeants occidentaux et le soutien aux rebelles syriens ??? Sans queue ni tête votre truc.
a écrit le 20/12/2012 à 8:22 :
vive la liberté et vive les barbus !! lol ....
a écrit le 20/12/2012 à 7:59 :
conseiller branche PER nous sommes inquiets pour notre bonus de fin annee 2013 ( 25894 euros 2012)
Réponse de le 20/12/2012 à 10:04 :
nous au ?? ets cac40 avec la grece nous avons perdu un conseiller assurance vie spid avec les petits vieux 48000 euros net annuel

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :