Le nouveau concurrent direct de Free Mobile ? Le Crédit Mutuel !

Dans le cadre de sa diversification dans les services non bancaires, le groupe mutualiste lance un forfait de téléphonie mobile à 19,99 euros par mois. Un montant ramené à 15,99 euros pour les détenteurs d'une carte de paiement du Crédit Mutuel.

4 mn

L'activité de téléphonie mobile du Crédit Mutuel a dégagé un bénéfice après impôts de 8 millions d'euros, en 2012. Copyright Reuters
L'activité de téléphonie mobile du Crédit Mutuel a dégagé un bénéfice après impôts de 8 millions d'euros, en 2012. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le Crédit Mutuel marche sur les plates-bandes de Free. Mercredi, lors de la présentation de ses résultats annuels, la banque mutualiste - qui commercialise depuis 2006 des forfaits et des téléphones mobiles - a annoncé le lancement « d'une offre groupée carte plus téléphone. » Une première pour le groupe, pourtant pionnier du secteur bancaire français en matière de téléphonie mobile. Concrètement, le Crédit Mutuel va proposer « Prompto », un forfait sans engagement, avec appels, SMS et MMS illimités, ainsi qu'1Go (gigaoctet) de navigation sur Internet. Le tout pour 19,99 euros par mois. Un montant ramené à 15,99 euros pour les détenteurs d'une carte de paiement du Crédit Mutuel. Un peu comme le forfait à 19,99 euros de Free, qui vaut 15,99 euros seulement pour les abonnés Freebox.

NRJ Mobile est devenu « full MVNO »

Si le Crédit Mutuel peut aujourd'hui se permettre d'offrir une réduction de quatre euros aux clients de ses agences bancaires sur leur forfait de téléphonie mobile, c'est parce que « nous sommes devenus full MVNO », explique Alain Fradin, directeur général du groupe mutualiste. En clair, l'opérateur NRJ Mobile, contrôlé depuis 2008 par le Crédit Mutuel, a investi pour exploiter directement les équipements de réseau et s'affranchir ainsi de l'opérateur mobile qui l'héberge, SFR. Ce qui lui permet de proposer des tarifs plus compétitifs.

Un résultat avant impôts de 27 millions d'euros

De quoi donner un peu plus d'élan encore à l'activité de téléphonie mobile de la banque, activité qui compte 1,12 million de clients et a dégagé en 2012 un résultat après impôts de 8 millions d'euros, le bénéfice avant impôts s'élevant à 27 millions. Certes, ce montant se trouve à des années-lumière des 2,3 milliards d'euros de résultat avant impôts dégagés en 2012 par la banque de détail [collecte des dépôts et distribution de crédits ; Ndlr], principale activité du Crédit Mutuel. Il n'empêche. La diversification du groupe est bel et bien en marche. « Lorsque nous avons lancé la téléphonie mobile, certains ont dit que nous étions complètement fous. Il a fallu trois ans pour que cette activité décolle. Mais aujourd'hui, cela fonctionne bien », se réjouit Michel Lucas, président du groupe Crédit Mutuel.

Un relais de croissance évident

Une diversification rendue nécessaire pour l'ensemble des banques, leur rentabilité s'érodant du fait de la crise et des contraintes réglementaires. Et si la téléphonie mobile s'impose comme un relais de croissance assez évident, c'est en raison, d'abord, de l'usage croissant des smartphones par les clients pour consulter leurs comptes ou procéder à des transferts d'argent. Et ensuite, à cause des perspectives de développement du paiement sans contact, un marché que les établissements bancaires redoutent de se faire souffler par des acteurs comme Google. A cet égard, "nous équipons nos clients de téléphones NFC, permettant le paiement sans contact", ajoute Alain Fradin.

Vers de nouvelles activités non bancaires

Mais la diversification des banques ne se limite pas à la téléphonie. Le Crédit Mutuel est également présent dans la télésurveillance de maisons, un marché qu'il détient à hauteur de 31% en France, via sa filiale EPS, et qui lui rapporte des bénéfices « du même ordre de grandeur que ceux de la téléphonie mobile », précise Alain Fradin.
La banque mutualiste commercialise aussi des appartements neufs, conçus par sa clientèle de promoteurs immobiliers. Ce qui lui permet, par la même occasion, de distribuer 800 millions à 1 milliard d'euros de crédits par an, et de vendre des contrats d'assurance-habitation - l'assurance est le deuxième métier du groupe -, ainsi que des contrats d'assurance contre les loyers impayés si les appartements sont destinés à la location. Et la liste des activités non bancaires du « Crédit Mut' » va encore s'élargir, promet Alain Fradin.
 

4 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 28
à écrit le 13/03/2013 à 17:45
Signaler
le forfait free lui avec accès internet avec 3 GO , Crédit mutuel 1 go Seulement, et je suis societaire au créditu mtuel. il faut qu'il fasse encore des efforts pour rivaliser avec free

à écrit le 12/03/2013 à 15:26
Signaler
Il faut pour avoir ce forfait une carte de paiement et celle ci n'est pas gratuite..... on verra quand les banques en ligne avec cartes de paiement gratuites feront cette offre ce que le CMUT fera .......

à écrit le 11/03/2013 à 16:33
Signaler
"aurel" félicite le credit mutuel via son iphone, alors que cette banque ne le commercialise pas!

le 15/03/2013 à 22:27
Signaler
Faux le credit mut vend du iphone

à écrit le 07/03/2013 à 19:45
Signaler
Bien sur qu'il y a un service ... Et entre nous je pense quil est mieux que chez Free... Un problÚme et on va voir son conseiller ! On ne passe pas par des hotline. ProblÚme d'assurance ou autre le conseiller s'occupe de tout, c'est un sacré confo...

à écrit le 07/03/2013 à 18:19
Signaler
Et pour ce prix, as-tu du service et du conseil en plus ? ou bien est-ce compris ? Et Lehman Brother dans tout cela ? Oublié ? Les banques ont pu objet de financer les entreprises en autre.A moins que cela ne les intéressent plus.....

à écrit le 07/03/2013 à 17:56
Signaler
et bien quand je lis ces commentaires on dirait que personne ne comprend bien l'intérêt de vendre des forfaits dans une banque... leur logique est tout a fait compréhensible, et pour preuve, les autres banques suivent, ce n'est pas faire du profit...

le 12/03/2013 à 15:16
Signaler
Bonjour a tous, Tous comme il faut arrêter de descendre FREE, c'est quand même grâce à eux ( et je pèse mes mots) si l'on arrête de ce gaver sur les clients.... C'est quand même eux qui ont cassés les prix et qui ont crée une réelle concurrence.... ...

à écrit le 07/03/2013 à 17:54
Signaler
Mr mobile.free.fr à intérêt de faire attentions à ses arrière. Puisque vue comment Le Crédit Mutuel arrive!Mais j'espère que leurs services vaux le prix.

à écrit le 07/03/2013 à 12:33
Signaler
J'imagine que Xavier Niel doit être absolument terrorisé à l'idée de cette concurrence. Pour info, l'action Iliad est à 152,80 ? , en hausse de 55 % sur 12 mois. Terrorisé, je vous dis !!!

le 07/03/2013 à 18:46
Signaler
l'action Iliad est surcotée et complètement décorrellée de la vraie valeur de la société, qui même si elle est innovante, vaut sans doute deux à trois fois moins qu'actuellement. Il faut se méfier des bulles... Regardez ce qui est arrivé à Apple, Fac...

à écrit le 07/03/2013 à 11:06
Signaler
Bientôt dans votre agence crédit mutuel : vente de döner kebab, épilation du maillot pas chère, cyber-café gratuit, gonflage de pneus l'azote en promotion, pose de prothèses dentaires low cost, et dernièrement : cabines de projection de films X. Par ...

le 07/03/2013 à 14:42
Signaler
Vous oubliez pour certaines agences : escroc en bande organisée dans le cadre de l'affaire Apollonia #affaireapollonia

à écrit le 07/03/2013 à 10:54
Signaler
Lol c'est encore loin de mon forfait à 2e qui est le seul qui correspond à mon besoin.

à écrit le 07/03/2013 à 9:55
Signaler
Les banques sont devenus des marchands de savonnette, ils vendent de tout ...!!!!

à écrit le 07/03/2013 à 9:52
Signaler
quelle horreur poings et mains liés à une banque !

le 07/03/2013 à 12:17
Signaler
Plutôt pieds et mains liés, sinon on peut toujours courir ! Ceci dit, vu la concurrence des banques Internet et les difficultés sur les marchés financiers, les banques avec guichets n'ont pas d'autre choix que de se diversifier. Personnellement, je ...

le 01/08/2013 à 18:59
Signaler
Pas du tout, quand t'es dans la m... Au moins le prélèvement de ton mobile passe .. Il ne vont pas éviter de se payer contrairement à un autre fournisseur.

à écrit le 07/03/2013 à 9:12
Signaler
Que les banquiers fassent leur métier correctement et après ils pourront peut être ce diversifier. Ils feraient mieux de donner des cours de voyance à leurs clients.

le 07/03/2013 à 19:38
Signaler
Bien sur. Ces bons clients toujours fidèles qui viennent voir leur conseiller que quand il faut faire sauter des frais, revoir les taux de leurs prêts à la baisse et placer leur argent chez le 1er concurrent. Sans compter ceux qui passent par interne...

à écrit le 06/03/2013 à 23:20
Signaler
Et quand tu leur demande un découvert pour t'aider à tenir bon , bah il n'y à plus personne au bout de la ligne!!!!

le 07/03/2013 à 20:20
Signaler
la généralisation d'une experience relationnelle avec une personne, en b to b ou b to c, n'a jamais été le reflet positif de ce qu'il se passe dans ce que l'on appelle un réseau, composé de centaines de conseiller tous différents, mais avant tout ret...

le 11/03/2013 à 22:40
Signaler
c'est faux le credit mutuel et bien la pour nous aider dans les moemnt dure

à écrit le 06/03/2013 à 22:08
Signaler
On dirait qu il y a encore de l argent a se faire sans le mobile :)

à écrit le 06/03/2013 à 21:39
Signaler
Sa y va le publi reportage chez La Tribune en ce moment.

le 07/03/2013 à 6:41
Signaler
quand on connait le proprietaire de la tribune il ne faut pas s etonner ... d ailleurs c est le même proprietaire pour de nombreux journaux regionaux ...diversification vous avez dit ?

à écrit le 06/03/2013 à 20:55
Signaler
Et NOUS prêter de l'argent tout simplement ! Ils savent faire ? À des taux raisonnable ...

le 06/03/2013 à 22:29
Signaler
il faut les appeler avec leur forfait pour ça...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.