Pourquoi Crédit Mutuel-CIC résiste mieux que les autres

Toutes les banques françaises voient leur résultats baisser. Crédit Mutuel-CIC aussi, mais dans une moindre mesure, grâce notamment à une collecte de dépôts en forte hausse, à une activité de BFI plus restreinte que ses concurrents et à plusieurs changements de périmètre.

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters

Dans la tempête, Crédit Mutuel-CIC (CM10-CIC) a un peu mieux tenu le cap que ses concurrents. Michel Lucas, son président, aura d?ailleurs rapidement écarté la crise lors de la présentation des résultats : "Le mot crise devient une justification à tout. C?est une espèce de chloroforme qui permet de dire : "je ne sais rien faire, c?est à cause de la crise".
Une baisse contenue du résultat net part du groupe
Pourtant, le résultat net du CIC a quasiment été divisé par deux (de 1144 millions d?euros en 2010 à 579 millions d?euros en 2011) en partie à cause de la Grèce, mais l?opération passerait presque inaperçue dans les comptes consolidés de CM10-CIC*. Ainsi, le groupe affiche un produit net bancaire en hausse de 1,5% à 11 milliards d?euros et un résultat net part du groupe en baisse de 17,2% à 1,6 milliards d?euros. Une baisse contenue au regard des évolutions du résultat net des autres banques françaises : -22.9% pour BNP Paribas, -26.6% pour BPCE, -39% pour Société Générale, -77.5% pour le groupe Crédit Agricole.
"Nos résultats ont hésité entre Austerlitz et Waterloo. Nous sommes finalement arrivés à Austerlitz", a déclaré Michel Lucas.
Cinq fédérations adhérentes en plus
Il faut dire qu?avec cinq fédérations adhérentes en plus, le CM5-CIC devenu CM10-CIC a bénéficié d?apport d?affaires et de nouveaux clients. Leur nombre atteint désormais 22,9 millions, dont 1,9 million proviennent de ces nouvelles fédérations et 235 000 sont des nouveaux clients. Les cinq nouvelles recrues ont apporté environ 200 millions d?euros de résultat au groupe.
Sans compter sur plusieurs acquisitions réalisées ou consolidées l?an dernier, comme Cofidis et la reprise de son portefeuille d?assurance emprunteur, Targobank Allemagne, 50% de Targobank Espagne ou encore 50% de Banque Casino. D'ailleurs Michel Lucas surveillera dans les mois à venir les nouvelles opportunités à prendre parmi les éventuelles victimes de la crise : "quand il y a des morts, il y a des héritages à prendre".
La contrepartie de ces changements de périmètre se traduit toutefois par une hausse de 9,2% des frais généraux.
Une activité restreinte en BFI
Son activité restreinte en banque de financement et d?investissement (BFI) lui aura également été salutaire. A fin 2011, le produit net bancaire de sa BFI est en hausse de 6,2% à 485 millions d?euros. A titre de comparaison, celui de la BFI de Société Générale a diminué de 23,7% à 6 milliards d?euros.
Les activités de marché de CM10-CIC ont néanmoins pâti du contexte dégradé des marchés financiers et affichent un PNB en chute de 35%.
Amélioration du ratio crédit sur dépôts
Alors que Michel Lucas reconnaissait avoir le pire ratio crédits sur dépôts de la place, il s?applique à le faire baisser. Non sans peine : "le réseau commence à comprendre, mais il faut plus d?un an pour que les messages passent", affirme Michel Lucas. Encore à 147% en 2010, il est aujourd?hui de 136%, pour atteindre 120% à terme.
"Notre objectif est de nous désensibiliser des besoins de refinancement sur les marchés financiers. En augmentant les dépôts, nous avons diminué d?environ 10 milliards d?euros nos besoins de refinancement l?an dernier", explique Alain Fradin, directeur général.
A fin 2011, les crédits à la clientèle ont augmenté de 3,5% à 263,9 milliards d?euros, tandis que les dépôts ont crû de 10,4%, à 193,6 milliards d?euros.

 

* Chiffres consolidés des Caisses de Crédit Mutuel Centre Est Europe, Sud-Est, Ile-de-France, Savoie-Mont Blanc, Midi Atlantique, Loire Atlantique Centre Ouest, Centre, Normandie, Dauphiné-Vivarais, Méditerranée, de leur Caisse fédérale commune, de la Banque Fédérative du Crédit Mutuel et de ses principales filiales : ACM, BECM, informatique, CIC, Targobank Allemagne, Targobank Espagne, Cofidis, CIC Iberbanco et Banque Casino.
 

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 25/05/2012 à 18:26
Signaler
Ca commence à devenir inquiétant. L'été prochain pourrait bien devenir l'été de tous les dangers.

à écrit le 24/02/2012 à 14:04
Signaler
N'oublions pas qu'il y a aussi dans le groupe pour le Crédit mutuel de Bretagne: Fortunéo, la banque direct par internet, carte bancaire gratuite à vie, service gratuit, chèque gratuit, seul les "mauvais clients" pays pour les autres. Ce groupe est 1...

le 24/02/2012 à 19:24
Signaler
justement non: CMB et ses fililales ne font pas partie de CM/CIC et donc les résultats (probablement bons également) sont à comptabiliser en plus ......

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.