Investir en Bourse tout en achetant sa baguette, le pari de la fintech Ismo

 |  | 1016 mots
Lecture 5 min.
Avec Ismo lorsqu'un client règle son café 1,10 euro avec sa carte bancaire, 90 centimes sont automatiquement mis de côté et investis en Bourse.
Avec Ismo lorsqu'un client règle son café 1,10 euro avec sa carte bancaire, 90 centimes sont automatiquement mis de côté et investis en Bourse. (Crédits : Reuters)
L'application mobile, qui cible les 18-35 ans, propose de réaliser des micro-investissements en Bourse grâce à un système d'arrondi automatique à chaque transaction par carte bancaire. Elle espère séduire un million de clients en France et en Europe à l'horizon 2025.

Réconcilier consommation et épargne pour encourager les jeunes actifs à investir en Bourse. C'est l'objectif de l'application mobile Ismo, développée par la fintech Wide Asset Management. Fondée par trois anciens banquiers et deux autres associés, cette société de gestion nouvelle génération propose d'investir au quotidien en s'appuyant sur le système de l'arrondi. Concrètement, avec Ismo lorsqu'un client règle son café 1,10 euro avec sa carte bancaire, 90 centimes sont automatiquement mis de côté et investis. 80 centimes sont investis pour l'achat d'une baguette à 1,20 euros, 91 centimes pour un panier de légumes à 5,09 euros, etc...

Une démarche quotidienne et "indolore"

"Ceux qui profitent de la Bourse aujourd'hui sont ceux qui ont de l'argent et une assise financière assez forte. C'est injuste. Pour inciter les 18-35 ans à investir en Bourse, nos dirigeants et experts ont traditionnellement eu recours à deux idées maîtresse : la création de nouveaux produits et l'optimisation du cadre fiscal. Mais ces leviers ne fonctionnent pas auprès des jeunes. Il faut que l'action d'investir en Bourse s'inscrive dans leur quotidien", affirme Eric Le Brusq, ancien patron des dérivés actions chez Natixis (filiale du groupe...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/09/2020 à 12:21 :
Investir en bourse pour des multinationales c'est comme jouer a gratter des cartons a la petite semaines au lieu de s'investir localement sans devoir rien a personne!
a écrit le 29/09/2020 à 10:38 :
Idée brillante. On pourra facilement investir 30-50 euros par mois , ce qui est déjà un bon debut.
a écrit le 29/09/2020 à 9:39 :
Fintech qui va gagner certainement un prix financier quelconque puisque au final ce procédé aura du succès vu que les gens ne sauront absolument pas ou ira leur argent, ne feront pas attention aux sommes versées, bref "investissez sans le savoir" va avoir forcément du succès. Bravo à eux, par les temps qui courent trouver une idée qui va alimenter les marchés financiers il fallait le faire !

Cela me fait penser au slogan de cdiscount "vous avez plus d'argent que vous ne le pensez !"

Mais, pire que notre naïveté, leur cupidité fait quand même froid dans le dos et c'est bien pour cela que nous cédons si facilement, ils ont tellement besoin d'argent que l'on voit que cela les travaille sérieusement, qu'ils en sont malades, qu'ils sont persuadés que c'est leur vie qui est en jeu, de ce fait, on a pitié et on ne tire pas sur l'ambulance alors que l'on devrait.

"Foule sentimentale, il faut voir comme on nous parle"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :