JPMorgan, première banque d'affaires devant Goldman Sachs

 |   |  235  mots
JPMorgan a une nouvelle fois devancé Goldman Sachs pour rester au premier rang, comme à la fin du premier semestre.
JPMorgan a une nouvelle fois devancé Goldman Sachs pour rester au premier rang, comme à la fin du premier semestre. (Crédits : © Mike Segar / Reuters)
JPMorgan a engrangé 18,2 milliards de dollars (17,2 milliards d'euros) depuis le début de l'année à la fin du troisième trimestre, selon une enquête publiée mercredi.

Rebelote. Comme à la fin du premier semestre, JPMorgan a une nouvelle fois devancé Goldman Sachs. La banque d'investissement américaine occupait ainsi la première place du classement des banques d'affaires en termes de revenus à la fin du troisième trimestre, avec 18,2 milliards de dollars (17,2 milliards d'euros) engrangés depuis le début de l'année, selon une enquête publiée mercredi 2 décembre..

D'après la "Global League Table" du troisième trimestre établie par Coalition, JPMorgan a vu ses revenus augmenter de 6,4% par rapport à la même période de 2014, quand le total était de 17,1 milliards. Les revenus de la banque d'investissement ont été dopés par une floppée d'opérations de fusions & acquisitions, souligne Coalition dans son enquête.

Floppée de fusions et acquisitions

A la suite de l'annonce, la semaine dernière, du projet de rachat d'Allergan par Pfizer, une opération représentant pour 160 milliards de dollars, le total des opérations de fusions & acquisitions à travers le monde a atteint la somme record de 4.200 milliards de dollars, battant le précédent record de 4.100 milliards établi avant la crise financière de 2007-2009, selon des données Thomson Reuters.

Deutsche Bank, seule banque européenne dans le haut du classement, partage la troisième place avec Citigroup . Morgan Stanley et Bank of America Merrill Lynch sont de leur côté toutes les deux cinquièmes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :