Les profits de Goldman Sachs amputés par la crise de 2008

 |   |  344  mots
Le recul du chiffre d'affaire de la banque (-2,05% à 33,82 milliards de dollars) montre plus largement que l'activité de Goldman Sachs a souffert en 2015.
Le recul du chiffre d'affaire de la banque (-2,05% à 33,82 milliards de dollars) montre plus largement que l'activité de Goldman Sachs a souffert en 2015. (Crédits : © Lucas Jackson / Reuters)
Les bénéfices de la banque américaine ont chuté de 31% en 2015, plombés notamment par une amende de 5 milliards en raison de crédits immobiliers convertis en produits financiers, qui ont par la suite causé des pertes abyssales aux acheteurs finaux.

La fin d'année 2015 de Goldman Sachs a été particulièrement difficile. Le profit de la banque d'affaire américaine a chuté de 65% au quatrième trimestre, sur un an, en 2015. Pour l'année entière, son bénéfice net a plongé de 31% à 5,57 milliards, a-t-il annoncé, mercredi 20 janvier. Et ce, notamment à cause d'une amende de 5 milliards d'euros. Le 15 janvier, Goldman Sachs est parvenu à un accord de principe sur cette somme avec les autorités américaines pour solder un litige immobilier remontant à la crise financière de 2008.

Pour rappel, la banque d'affaires new-yorkaise est accusée d'avoir vendu de 2005 à 2007 un portefeuille titrisé de prêts hypothécaires résidentiels (RMBS). Le principe: les crédits immobiliers ont été convertis en produits financiers, émis ensuite sur le marché des capitaux.  La valeur de ces titres a chuté brutalement lorsque les prix de immobiliers se sont effondrés, causant ainsi des pertes abyssales aux acheteurs finaux. Le département de la Justice (DoJ), les ministères de la Justice des Etats de New York et de l'Illinois ainsi que des agences fédérales spécialisées dans l'immobilier à Chicago ont jugé que ces agissements violaient les lois fédérales en matière de crédits.

Un revenu en baisse

Le recul du chiffre d'affaire de la banque (-2,05% à 33,82 milliards de dollars) montre plus largement que l'activité de Goldman Sachs a souffert en 2015. Dans le détail, le produit net bancaire de Goldman a diminué de 5,4% à 7,27 milliards de dollars. Les revenus du trading d'obligations, de devises et de matières premières, à 1,12 milliard de dollars, sont tombés au plus bas depuis le quatrième trimestre 2008 en plein pendant la crise financière.

Et Goldman Sachs connait un début d'année difficile sur le marché des actions. Le Wall Street Journal note que la banque démarre mal 2016, puisque le titre Goldman Sachs a chuté de 13% depuis le 1er janvier, sur fond d'inquiétude des investisseurs en raison de la chute des cours du pétrole et du ralentissement de la croissance chinoise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/01/2016 à 9:39 :
Monsanto, Goldman Sachs et-c... il y a comme ça des multinationales dont le malheur fait immédiatement une bonne nouvelle.

Merci.
a écrit le 20/01/2016 à 21:34 :
On va tous s'assoir par terre et pleurer à chaudes larmes...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :