« Nous créons des emplois quand l’ensemble du secteur bancaire en supprime » (Crédit Mutuel Arkéa)

Capitalisant sur son modèle singulier, au plus proche des territoires et des hommes, le Crédit Mutuel Arkéa a annoncé vendredi des performances record portées par un chiffre d’affaires en hausse de 17,3% et une croissance du résultat net part du groupe de 61% sur un an. Forte de 5 millions de clients, la banque coopérative de l’Ouest deviendra en mai une entreprise à mission et maintient son objectif de gagner son indépendance vis-à-vis de la Confédération nationale du Crédit Mutuel.

6 mn

Hélène Bernicot, directrice générale, Julien Carmona, président, et Anne Le Goff, directrice générale déléguée, ont présenté des résultats 2021 historiques pour le Crédit Mutuel Arkéa vendredi 25 février à Brest.
Hélène Bernicot, directrice générale, Julien Carmona, président, et Anne Le Goff, directrice générale déléguée, ont présenté des résultats 2021 historiques pour le Crédit Mutuel Arkéa vendredi 25 février à Brest. (Crédits : dr)

« Le Crédit Mutuel Arkéa est une banque territoriale coopérative, à taille humaine et innovante, la septième de France. C'est une banque engagée et à impact positif. » Vendredi matin, c'est en insistant sur le sens des résultats 2021 et sur leur objectif durable, que Julien Carmona a souhaité illustrer la pertinence du modèle singulier qu'a développé l'établissement bancaire basé au Relecq-Kerhuon (Finistère).

Désigné en juin 2021 à la présidence du groupe mutualiste qui réunit les fédérations Bretagne et Sud-Ouest, le dirigeant s'est félicité « des performances record » et de l'accélération de la croissance « au bénéfice de ses sociétaires, de ses clients et des territoires ».

En 2021, le Crédit Mutuel Arkéa, qui a commencé à déployer son plan stratégique Transitions 2024, affiche un revenu de 2,53 milliards d'euros, en hausse de 17,3% sur un an, pour un résultat net part du groupe (RNPG) de 574 millions d'euros, en croissance de 61% sur un an. L'encours de crédits bruts s'établit à 73,8 milliards d'euros (+ 9%), l'encours d'épargne à 155 milliards d'euros (+12,6%), avec une collecte nette de 9,6 milliards d'euros (+ 21,5%), soutenue par l'épargne financière et l'assurance (Suravenir). 93% des encours sont labellisés ESG.

En un an, la banque a gagné 200.000 nouveaux clients (+ 4%), dont 75.000 sur les banques en ligne Fortuneo et Keytrade, passant de fait la barre des 5 millions de sociétaires et clients.

« Le contexte de 2021 a été particulier, et ces résultats doivent beaucoup aux aides gouvernementales, PGE, chômage partiel et plan de relance, qui ont maintenu le niveau de défaillance des entreprises à un niveau très bas » a cependant reconnu, « au contraire d'autres banques », Julien Carmona en préambule.

Loin de « la finance pour la finance »

Défendant un « modèle de croissance durable », le Crédit Mutuel Arkéa revendique sa culture d'innovation, l'agilité de sa taille intermédiaire, son positionnement original sur le segment BtoB, issue du service titres de Fortuneo et qui représente 16% du chiffre d'affaires (409 millions d'euros), et son ancrage local.

Depuis 2015, la banque, qui a abandonné en 2008 ses activités de BFI (banque de financement et d'investissement), a vu ses revenus croître de 42%, son crédit de 65% et ses emplois de plus de 20%.

Loin de « la finance pour la finance », le Crédit Mutuel Arkéa voit dans ses résultats la traduction de son « empreinte sur l'économie réelle dans les territoiresau plus près des sociétaires et clients ».

L'accompagnement des PME et ETI locales sur le long terme

« L'activité de capital investissement positionne aussi le groupe comme un acteur de premier plan pour accompagner dans la durée les PME et ETI en régions » fait ainsi valoir la directrice générale Hélène Bernicot.

En 2021, le Crédit Mutuel Arkéa dont le portefeuille compte une centaine d'entreprises, a investi dans une vingtaine d'opérations. Au total, 1,2 milliard d'euros est investi via Arkéa Capital dans les entreprises.

Alors que le portefeuille dans les fintechs, secteur où Arkéa a été pionnier, arrive à maturité, l'établissement bancaire a ouvert une revue stratégique pour déterminer la manière d'accélérer le développement de ces actifs, peut-être en ouvrant leur capital.

La diversification des activités prend aussi en compte le financement des transitions.

We Positive Invest, le fonds d'innovation sociétale du groupe Crédit Mutuel Arkéa a ainsi investi en 2021 dans des entreprises telles qu'AMI Ingrédients (cosmétique et alimentaire) et Gaïago (revitalisation des sols).

Le groupe contribue aussi à hauteur de 20 millions d'euros au fonds régional Breizh Rebond, qui accompagne les PME « dans une transformation durable ».

23% des revenus du Crédit Mutuel Arkéa, soit 589 millions d'euros, proviennent du pôle assurances et gestion d'actifs.

Une "politique de recrutement dynamique" à contre-courant du secteur

Sur le plan humain, le groupe emploie 11.000 personnes dont 3.000 dans la région de Brest et 7.000 en Bretagne. 1.000 CDI ont été recrutés au cours de l'année passée.

« En 2021, le Crédit Mutuel Arkéa a maintenu une politique de recrutements dynamique, à contre-courant de la tendance de fond observée dans le paysage bancaire français », a relevé Julien Carmona. Le groupe poursuit également ses actions en faveur de l'inclusion et de la mixité.

« 38% du comité exécutif est composé de femmes, c'était 0% en 2015. 40% de femmes sont directrices d'agence », note Anne Le Goff, la directrice générale déléguée.  Elle a aussi annoncé, qu'au titre de 2021, le groupe redistribuera 104 millions d'euros (+ 34% sur un an) à ses collaborateurs à travers l'intéressement et la participation.

Dans le cadre de la mise en action du plan stratégique Transitions 2024, le Crédit Mutuel Arkéa mesure aujourd'hui sa performance et son impact sur les plans environnemental et financier via une méthodologie de calcul global alliant le financier et l'extra-financier.

En 2022, le groupe a décidé de créer un dispositif de solidarité humaine visant ses sociétaires fidèles en difficulté et dont l'enveloppe est créditée de plus de 12 millions d'euros par an, soit plus de 45 millions d'euros sur la durée du plan Transitions 2024.

Crédit Mutuel Arkéa maintient sur son choix de l'indépendance

« Fondamentalement attachés à la défense et à la promotion de notre autonomie et de notre liberté d'entreprendre, qui sont la condition même de notre performance et de notre modèle, nous voulons être une banque à impact positif, qui prend en compte les enjeux sociétaux et environnementaux » a rappelé Julien Carmona.

Attaché depuis son entrée en fonctions à apaiser les relations avec l'organe central du Crédit Mutuel, le président d'Arkéa attend toutefois la reprise de l'instruction par les superviseurs bancaires du dossier, qui avait été mis en pause durant la crise sanitaire, pour faire valoir ses arguments en faveur de l'indépendance. Pour lui, le meilleur atout sont encore ces résultats historiques de 2021.

Ces discussions se dérouleront au moment où le Crédit Mutuel Arkéa va franchir une nouvelle étape de son développement en devenant une entreprise à mission.

L'adoption du nouveau statut est prévue en mai prochain à Rennes lors de la prochaine Assemblée générale.

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.