Crédit Mutuel Arkéa : adoption du plan « Transitions 2024 » à impact positif

 |  | 676 mots
Lecture 4 min.
Baptisé « Transitions 2024 », ce plan à quatre ans s'inscrit « dans un monde fortement impacté par des enjeux environnementaux, sociétaux et économiques inédits » : proximité, ancrage territorial, innovation et ouverture aux écosystèmes et à l'agilité en sont les quatre idées phares. 
(photo) Le bateau de Sébastien Simon, sponsorisé par Arkéa, après le départ du Vendée Globe au Sables d'Olonne.
Baptisé « Transitions 2024 », ce plan à quatre ans s'inscrit « dans un monde fortement impacté par des enjeux environnementaux, sociétaux et économiques inédits » : proximité, ancrage territorial, innovation et ouverture aux écosystèmes et à l'agilité en sont les quatre idées phares. (photo) Le bateau de Sébastien Simon, sponsorisé par Arkéa, après le départ du Vendée Globe au Sables d'Olonne. (Crédits : Reuters)
Le Conseil d'administration du Crédit Mutuel Arkéa a adopté son plan stratégique à horizon 2024. L’innovation et le développement responsable des entreprises et des territoires font partie des quatre principaux axes de développement. Le groupe breton compte poursuivre le développement de son modèle coopératif et régional, en toute autonomie.

Le Crédit Mutuel Arkéa se positionne comme le « partenaire financier agile des transitions d'avenir et entend renforcer son impact positif et sa performance en cohérence avec sa Raison d'être ». A l'issue d'un conseil d'administration, qui s'est tenu le 28 janvier, le groupe bancaire du Relecq-Kerhuon (4,8 millions de clients, 10.500 salariés dont 6.000 en Bretagne) a annoncé, lundi, l'adoption de son plan stratégique pour 2024.

Baptisé « Transitions 2024 », il entend mettre en action les engagements pris il y a neuf mois dans sa Raison d'être, votée en assemblée générale en mai 2020. Celle-ci évoque un partage équilibré de la valeur entre les sociétaires, les salariés, les partenaires et les territoires et affirme le statut de d'entreprise solidaire, éthique et inclusive.

Ce plan à quatre ans s'inscrit « dans un...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/02/2021 à 9:28 :
Si " l'inclusion" pouvait concerner le retour constructif au sein de la famille Crédit Mutuel. 6 ans de gueguerre pour quel résultat ??
a écrit le 09/02/2021 à 19:26 :
Cette banque profite d'une confusion avec le VRAI Crédit Mutuel.

Arkéa a dépossédé toutes ses agences locales de tout pouvoir,
et tout centralisé-verticalisé à Brest.
Cadres locaux réduits à etre petits télégraphistes de Brest.

Crédit Mutuel. et C.I.C sa filiale à 100%, décident à 95% en local
Réponse de le 10/02/2021 à 10:46 :
Quand on parle quand même très peu du crédit mutuel du Sud-Ouest qui fait partie du groupe arkea.
Je suis quand même très surpris que face au projet de la confédération ,Jean-Pierre Denis (President du groupe arkea ) reste muet .Il est vrai qu’il avait dit qu’il prendrait du recul. Néanmoins ce dernier perçoit une rémunération fixe de 530 000 €.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :