Crédit Mutuel Arkéa : adoption du plan « Transitions 2024 » à impact positif

Le Conseil d'administration du Crédit Mutuel Arkéa a adopté son plan stratégique à horizon 2024. L’innovation et le développement responsable des entreprises et des territoires font partie des quatre principaux axes de développement. Le groupe breton compte poursuivre le développement de son modèle coopératif et régional, en toute autonomie.

3 mn

Baptisé « Transitions 2024 », ce plan à quatre ans s'inscrit « dans un monde fortement impacté par des enjeux environnementaux, sociétaux et économiques inédits » : proximité, ancrage territorial, innovation et ouverture aux écosystèmes et à l'agilité en sont les quatre idées phares. 
(photo) Le bateau de Sébastien Simon, sponsorisé par Arkéa, après le départ du Vendée Globe au Sables d'Olonne.
Baptisé « Transitions 2024 », ce plan à quatre ans s'inscrit « dans un monde fortement impacté par des enjeux environnementaux, sociétaux et économiques inédits » : proximité, ancrage territorial, innovation et ouverture aux écosystèmes et à l'agilité en sont les quatre idées phares. (photo) Le bateau de Sébastien Simon, sponsorisé par Arkéa, après le départ du Vendée Globe au Sables d'Olonne. (Crédits : Reuters)

Le Crédit Mutuel Arkéa se positionne comme le « partenaire financier agile des transitions d'avenir et entend renforcer son impact positif et sa performance en cohérence avec sa Raison d'être ».

A l'issue d'un conseil d'administration, qui s'est tenu le 28 janvier, le groupe bancaire du Relecq-Kerhuon (4,8 millions de clients, 10.500 salariés dont 6.000 en Bretagne) a annoncé, lundi, l'adoption de son plan stratégique pour 2024.

Baptisé « Transitions 2024 », il entend mettre en action les engagements pris il y a neuf mois dans sa Raison d'être, votée en assemblée générale en mai 2020. Celle-ci évoque un partage équilibré de la valeur entre les sociétaires, les salariés, les partenaires et les territoires et affirme le statut de d'entreprise solidaire, éthique et inclusive.

Ce plan à quatre ans s'inscrit « dans un monde fortement impacté par des enjeux environnementaux, sociétaux et économiques inédits » : proximité, ancrage territorial, innovation et ouverture aux écosystèmes et à l'agilité en sont les quatre idées phares.

Innovation ouverte et exemplarité

Le Crédit Mutuel Arkéa détaille ainsi qu'il souhaite proposer à ses clients des offres et des services innovants et à impact positif, accompagner le développement responsable des territoires, personnaliser l'expérience client et poursuivre le développement de son modèle collaboratif.

Des partenariats stratégiques et/ou commerciaux seront noués avec des acteurs innovants sur des activités à forte valeur ajoutée. Arkéa a ainsi déjà affiché son soutien aux agriculteurs dans la transition agro-écologique.

« Ce plan a été construit dans le respect des valeurs collaboratives qui nous distinguent, dans un contexte de crise économique et sanitaire qui révèle d'autant plus la force de notre modèle. Un modèle de banque agile, très proche de ses territoires et, pour servir leur vitalité, en pointe sur l'innovation », estime Hélène Bernicot, directrice générale du Crédit Mutuel Arkéa. « Transitions 2024 est l'expression de notre conviction profonde que la création de valeur n'est pas que financière, et qu'il est de notre responsabilité d'accompagner tous nos clients et nos territoires dans leur transition environnementale et sociétale », assure-t-elle.

Objectifs financiers et extra-financiers

Revendiquant une « trajectoire de croissance remarquable », le Crédit Mutuel Arkéa, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 2,3 milliards d'euros pour un résultat net de 511 millions d'euros en 2019 et augmenté ses effectifs de 30 % en dix ans, appuie sa performance globale sur des objectifs à la fois financiers et extra-financiers.

Résultat de neuf mois de travail collectif, « Transitions 2024 » sera décliné de façon concrète dans chacune des entités de l'entreprise et sur ses propres activités. L'ensemble des actions du groupe pour chacun des axes retenus sera conforté par une démarche de mesure de la performance globale.

Avec ce plan stratégique, Arkéa réussit à mobiliser en interne les collaborateurs de toutes ses entités autour d'un projet commun « qui donne du sens aux actions de chacun » et d'un modèle qui met en avant l'agilité, la proximité et la coopération. Ce n'est pas anodin, à l'heure où la banque défend à nouveau sa vision dans un contexte de reprise des divergences avec la Confédération nationale du Crédit Mutuel.

Celle-ci a adopté début février une « décision à caractère général relative au renforcement de la cohésion du Groupe Crédit Mutuel ». Arkéa avait demandé le retrait de cette décision, qui conserve à ses yeux un caractère centralisateur et unilatéral, visant à uniformiser les groupes régionaux et portant atteinte à « l'expression de la singularité du Crédit Mutuel Arkéa, à la maîtrise de ses choix stratégiques et à sa liberté d'entreprendre ».

Les équipes d'Hélène Bernicot ont de fait annoncé qu'elles étudiaient toutes les voies de recours possibles.

3 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 11/02/2021 à 9:28
Signaler
Si " l'inclusion" pouvait concerner le retour constructif au sein de la famille Crédit Mutuel. 6 ans de gueguerre pour quel résultat ??

à écrit le 09/02/2021 à 19:26
Signaler
Cette banque profite d'une confusion avec le VRAI Crédit Mutuel. Arkéa a dépossédé toutes ses agences locales de tout pouvoir, et tout centralisé-verticalisé à Brest. Cadres locaux réduits à etre petits télégraphistes de Brest. Crédit Mutuel....

le 10/02/2021 à 10:46
Signaler
Quand on parle quand même très peu du crédit mutuel du Sud-Ouest qui fait partie du groupe arkea. Je suis quand même très surpris que face au projet de la confédération ,Jean-Pierre Denis (President du groupe arkea ) reste muet .Il est vrai qu’il a...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.