Pas de relâche sur les conditions d'octroi des crédits immobiliers… malgré la crise

 |  | 778 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : DR)
Le Haut conseil de stabilité financière a confirmé l'exigence d'un encadrement plus strict de l'octroi des crédits immobiliers aux ménages. Une décision qui inquiète les professionnels de l'immobilier alors que la production des crédits à l'habitat a dévissé pendant le confinement.

Le Haut conseil de stabilité financière (HCSF), qui s'est réuni ce jeudi 17 septembre sous la présidence de Bruno Le Maire, maintient ses recommandations et donc sa vigilance sur les conditions d'octroi des crédits immobiliers aux ménages. Pour rappel, l'hiver dernier, alors que la croissance de l'endettement des ménages inquiétait, le HCSF avait invité les banques à ne pas prêter au-delà d'un taux d'effort de 33% des revenus et sur une durée d'endettement supérieure à 25 ans.

Les primo-accédants en première ligne

La nouvelle réunion du HCSF était particulièrement attendue, alors que la production des crédits immobiliers a dévissé pendant la période de confinement. De nombreux professionnels de l'immobilier souhaitaient, en effet, que le Haut conseil reviennent sur ces recommandations, craignant que leurs effets, amplifiés par la crise, pénalisent certains ménages. En première ligne : les primo-accédants à la propriété, qui...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/09/2020 à 10:08 :
Octroi :

Taxe qui était perçue à l'entrée d'une ville sur certaines denrées. (L'octroi fut supprimé en 1948.)
Administration chargée de percevoir cette taxe ; bureau où se payait ce droit.
a écrit le 17/09/2020 à 16:52 :
ha ben si les banques ne distribuent plus de credit gratuit a 30 ans sans approt a des gens pas solvables, pas de construction de bien hors de prix qui permettent de financer le nouveau bmw x6
c'est dramatique je trouve

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :