Record historique pour le Nasdaq, Facebook, Microsoft et Amazon

 |   |  480  mots
Le Nasdaq a atteint ce jeudi un plus haut niveau historique à 7.825 points.
Le Nasdaq a atteint ce jeudi un plus haut niveau historique à 7.825 points. (Crédits : Lucas Jackson)
L'indice du marché des valeurs technologiques a touché un nouveau plus haut historique jeudi à 7.825 points. Les actions Facebook, Microsoft et Amazon ont aussi coté des niveaux jamais atteints. Les valeurs technologiques sont perçues comme immunisées contre les tensions commerciales mondiales.

Encore un nouveau record pour la bourse américaine. Le Nasdaq, indice à forte composante technologique et deuxième marché d'actions le plus important des Etats-Unis, a atteint son plus haut niveau historique ce jeudi en séance, à 7.825 points. IL a clôturé tout près de ce record, en hausse de 1,39% à 7.823,92 points. L'indice phare de Wall Street le Dow Jones Industrial Average a quant à lui gagné 0,91%, à 24.924,89 points, et le S&P500 a progressé de 0,87% à 2.798,29 points.

Les investisseurs se ruent sur les valeurs technologiques considérées comme relativement épargnées par la guerre commerciale et les barrières douanières décrétées aux Etats-Unis, en Chine et en Europe, principalement sur les biens importés et non les services.

L'action Facebook (+2,16%) a elle-même touché des niveaux jamais atteints, au-dessus des 200 dollars, portant sa capitalisation aux portes des 600 milliards de dollars. Idem pour Microsoft qui a gagné 2,17% et dépassé les 104 dollars (800 milliards de dollars de capitalisation). Amazon a aussi continué sur sa lancé (près de 80% de hausse en un an) et frôlé les 1.800 dollars, faisant grimper sa valeur boursière à plus de 871 milliards de dollars.

Le cycle de hausse n'est peut-être pas terminé : les courtiers Barclays et Cowen ont tous deux relevé leurs objectifs de cours pour Facebook, Amazon et Alphabet, la maison-mère de Google, et Jefferies le sien sur Facebook à 240 dollars.

Bons résultats attendus

Parmi les progressions les plus remarquables, on peut citer CA technologies qui a bondi de 18,65% après l'annonce de son rachat par le fabricant de microprocesseurs Broadcom.

A rebours de la tendance, Netflix a cédé du terrain jeudi, pénalisé par un abaissement de recommandation. Valeur la plus performante de l'indice S&P-500 en 2018, l'action Netflix a gagné plus de 110%, soit 46 milliards de gains en valeur boursière pour approcher des 180 milliards de dollars.

Cette nette hausse a également été stimulée par les bonnes nouvelles des premières entreprises à avoir présenté leurs résultats. Pour les 30 du S&P500 qui l'ont déjà fait, « les investisseurs sont encouragés par le fait que plus de 90% d'entre elles ont dépassé les attentes tant sur le chiffre d'affaires que sur les bénéfices », a fait valoir Sam Stovall de CFRA auprès de l'AFP. De bon augure donc, à la veille de la première salve significative de résultats du deuxième trimestre.

Le Nasdaq connait depuis 2009 une progression quasi continue : l'indice a été multiplié par près de six depuis 2009. Si les débuts d'années 2016 et 2018 ont été marqués par des chutes et des incertitudes, sa croissance a été spectaculaire, avec plus de 50% en deux ans seulement. Malgré une volatilité accrue des cours, l'indice américain dopé par la croissance technologique remarquable semble avoir de beaux jours devant lui.

evolution nasdaq 2013 2018

[Evolution du cours du Nasdaq depuis 2013. Crédits: Boursorama]

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/07/2018 à 22:07 :
Ils peuvent dire merci à l'UE qui a détruit l'industrie du numérique en Europe et qu'on ne me parle pas des ssii.
a écrit le 13/07/2018 à 16:29 :
Par ailleurs la finance ayant ravagé l'industrie avec ses salariés et outils de production elle n'a plus grand chose à se mettre sous la dent, d'où cette hystérie sur les valeurs liées à internet qui en effet semblent les plus solides, avouez que c'est cocasse étant donné qu'il y a encore quelques moins on nous disait, face à la flambée du bitcoin, que ces valeurs étaient en carton pattes et qu'elles pouvaient s'écrouler à tout moment, les voilà valeurs refuges actuellement.

Ah et sinon où est l'UE ? ET la Chine même ?
a écrit le 13/07/2018 à 15:07 :
La gravité va conduire à l'éboulement des dealers de 0 et 1!
a écrit le 13/07/2018 à 13:28 :
les marchés financiers US sont toujours plus dépendants d'une poignée de valeurs "Tech". malgré cette performance, le WSJ écrivait il y a quelques jours que même avec les rachats records de leurs actions par les entreprises cotées US, la progression des indices est difficile depuis un moment.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :