Avions ravitailleurs américains : un troisième candidat inattendu

 |   |  277  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Une petite société américaine a annoncé vendredi s'être alliée à un constructeur aéronautique public ukrainien pour se porter candidat à l'appel d'offres des avions ravitailleurs de l'armée de l'air américaine.

Une petite société américaine a annoncé vendredi s'être alliée à un constructeur aéronautique public ukrainien pour se porter candidat à l'appel d'offres des avions ravitailleurs de l'armée de l'air américaine, face à Boeing et EADS .

L'entrée en lice de ce tandem inattendu marque un nouveau rebondissement dans ce feuilleton qui dure depuis maintenant près de dix ans, avec à la clé un contrat de 50 milliards de dollars (37,2 milliards d'euros).

U.S. Aerospace, qui se présente comme "un fournisseur émergent de rang mondial" de composants et de modules aéronautiques pour des équipementiers civils et militaires américains, a déclaré avoir conclu un accord jeudi avec Antonov, connu pour construire les plus grands avions cargo du monde.

Il a ajouté avoir assuré au département de la Défense américain que les deux groupes proposeraient des prix bien plus bas que ceux de leurs concurrents.

Il n'est cependant pas certain que les deux nouveaux partenaires seront en mesure de rédiger leur offre avant la date limite du 9 juillet. L'armée de l'air américaine et le Pentagone n'ont pour le moment pas émis de commentaires à ce sujet.

U.S. Aerospace et Antonov, a ajouté l'américain, pourraient aussi briguer d'autres contrats militaires aux Etats-Unis et proposer trois modèles d'avions Antonov, construits en Ukraine puis assemblés aux Etats-Unis, ainsi que d'autres produits et services.

"Nous pensons que nous pouvons offrir un appareil de qualité supérieure pour un prix largement plus bas que les autres candidats", assure le groupe dans un communiqué.

EADS a refusé de commenter cette information, et Boeing n'était pas joignable dans l'immédiat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :