L'opération française au Mali aurait déjà coûté 30 millions d'euros

 |   |  254  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, les 12 jours d'intervention au Mali auraient déjà coûté environ 30 millions d'euros. Ce qui représente environ 5% du budget dédié.

Bien que le calcul soit fait "de manière un peu grossière", le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian évalue "à peu près à 30 millions d'euros le coût de l'opération à l'heure actuelle". C'est en tout cas ce qu'il a déclaré mercredi dans l'émission "Politiques" de France24-L'Express-RFI, 12 jours après le début de l'engagement français.

Une opération logistique coûteuse

Et bien que l'évaluation de l'intervention par postes apparaisse délicate, selon le ministre, ce serait l'opération logistique, le transport qui engendrerait les plus gros coûts jusqu'à présent.

Quant à un éventuel renfort des effectifs français sur le terrain - actuellement de 2.300 hommes -, Jean-Yves Le Drian s'est refusé à plus de précisions. "Peut-être que ce chiffre ne restera pas à ce niveau, peut-être même à un moment donné il est appelé à descendre", a-t-il dit, soulignant que la France n'a "pas vocation à rester éternellement dans ce pays".

Un budget annuel de 630 millions d'euros

Reste que la somme investie représente environ 5% du budget annuel alloué aux opérations extérieures. "Lors de l'examen du budget de la défense, annuellement, il y a une somme qui est affectée à ce qu'on appelle les opex, les opérations extérieures, d'un montant de 630 millions, qui sont à disposition du ministre de la Défense, du ministre des Finances, lorsque des opérations sont menées. Donc, nous ne sommes pas en situation de difficultés de trésorerie", a souligné le ministre.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/01/2013 à 23:14 :
1 missile 450000 1H D.AVION 35000....
300000000 est sous evalue.
a écrit le 25/01/2013 à 11:34 :
Tissus de mensonges; comme d'habitude ! JCM
a écrit le 25/01/2013 à 8:57 :
Ce n'est qu'un début ou notre Président le roi des illusionistes n'a pas mesuré le coût. Il sera restreindre et serrer la boucle des francais pour cracher dans le bassinet.
a écrit le 24/01/2013 à 12:22 :
couvert par la taxe "Chirac" lue plus haut ? si c'est le pisaller du gouverment qui ne savait sait pas quoi faire de cette entrée, j'ai de bonnes idées...(sécu, retraites, chômage...)
a écrit le 24/01/2013 à 10:14 :
Dans l'histoire depuis des siècles, pour les guerres il y a toujours de l'argent à volonté !
a écrit le 24/01/2013 à 8:53 :
Pas grave ! on sait que les socialistes ne sont pas très fort à la calculette mais champion de la dépense et du gapillage suffit de voir les 21 régions ainsi que les collectivités territoriales (Voir cour des comptes) détenus par les socialistes.
a écrit le 23/01/2013 à 22:18 :
Peut-être est-il trop tôt pour faire des comparaisons, mais il semble que M. Drian soit le digne successeur de M. Hernu. Un ministre de la défense où la prise de considération humaine est lié à la main de fer de son emploi. Nous ne pouvons accepter qu'une pression d'ordre budgétaire pèse sur ses responsabilité. Le temps des justifications viendra, mais nous devons lui accorder les coudées franches dont il a besoin. A ceux qui brandissent le prix de cette défense, il serait temps de comprendre que cette prise de conscience a été prise en considération par le gouvernement depuis fort longtemps. Les déclarations d'ordre politiciennes ne sont pas de mises.
Réponse de le 02/03/2015 à 9:59 :
Que la Tribune fasse l'apologie de la dette, de la dépense publique etc pour laisser croire aux peuples qu'on peut raser gratis au niveau national c'est son droit
mais cette vieille antienne de gauche n'a jamais passé l'épreuve des faits où que ce soit
a écrit le 23/01/2013 à 21:15 :
On comprend pourquoi la dette de la France ne baisse pas, on nous annonce avec aplomb que 30 millions = 0.05% de 630 millions, si l'on pouvait faire pareil avec la TVA cela m'arrangerait, (TVA a 20% sur 100 euros = 2 euros a payer).
Cela fait pour 12 jours la modique somme de 2.4 millions par jours a comparer a l?Afghanistan 1.4 millions par jour, ou la Libye 1.7 millions par jour (chiffre officiel sous évalue, la vérité est plus proche du double) . Les alliés traditionnels de la France ont d'ailleurs pour l?instant écarté l?idée d?envoyer des troupes au Mali en soutien à la France. Le budget pour les opération extérieur est le minimum dépensé et il est régulièrement dépassé et réapprovisionné (représente en 2011 la moitie du budget de la justice). Budget utilisé pour soutenir les djihadistes en Syrie et en Libye mais pour les combattre au Mali et en Somalie.
a écrit le 23/01/2013 à 21:10 :
Le cout de l'operation militaire n'a qu'une importance secondaire Il faut que tous , nous soutenions nos soldats qui risquent leur vie ; sûrement pas tous ceux qui ont contribué à leur envoi au Mali , pays, certes , ami !!!! La seule question que nous devons poser c'est ; "pourquoi"? (quels objectifs , combien de temps etc )
a écrit le 23/01/2013 à 19:45 :
vous voulez dire 30 millions par jour!!!!!!
a écrit le 23/01/2013 à 19:40 :
30 millions dépensés pour 630 millions budgétés: ça fait 5% et non 0.05%.
Alors certes, pas de risque de trésorerie pour l'instant, mais c'est loin d'être anodin!
Réponse de le 23/01/2013 à 21:48 :
Correct... Et d'ajouter que le budget OPEX couvre toute l'année 2013 pour l'ensemble des operations exterieures en cours ou a venir, ce qui inclu deja les deploiements en Afghanistan, Cote d'ivoire, Centraf, etc...
Il serait judicieux de passer une annonce internationale demandant aux gentils terroristes de bien vouloir repousser a 2014 les prochaines exactions de leur part, le temps pour la France de renflouer son budget OPEX !
Réponse de le 24/01/2013 à 12:18 :
merci de la précision car d'après les 30 millions annoncés soit - 0,05 %, je calculais un provisionnel énorme et je me demandais d'où ces fonds "dédiés" pouvaient provenir.. peuchère il y a certains trous qui auraient pu être comblés avec ça !!!
a écrit le 23/01/2013 à 19:31 :
Français, vous qui payez des impôts toujours plus lourds, estimez vous judicieux, pour ne pas dire autre chose, de prévoir un budget de 630 millions d'euros, pour financer des opérations extérieures de l'armée française......alors que la France n'a pas déclaré la guerre à aucun pays.......il faut réagir par des manifestations appuyées dans la rue....
Même réaction pour la remise à plat des retraites....il faut en finir avec les inégalités délirantes entre les régimes de retraites des fonctionnaires et ceux des régimes spéciaux....savez-vous que depuis 2005, le régime spécial de retraites d'EDF et de GDF , très privilégié, a été intégré au régime des salariés du privé, la CNAV . Au bout de 8 ans IL MANQUE 1,3 Milliards d'euros. ,L' Opération était censée être financièrement neutre pour la CNAV....... Pour mémoire, les agents de EDF et GDF partent en retraite à 55 ans, La réforme en cours ne s'appliquera pour eux qu'en 2023, et portera l'âge de départ à 57 ans. Quant à leur niveau de retraite garantis : entre 75 et 80 % de leur dernier salaire, avec un montant de pension calculé sur les 6 derniers mois de carrière contre 25 ans, voire la carrière entière dans le privé pour ce qui concerne les retraites complémentaires.
Cette situation est un scandale qui perdure depuis bien trop longtemps...il faut réagir maintenant car le gouvernement et F. Hollande ne changereont rien à cette situation qui est la base de leur électorat..........
Réponse de le 23/01/2013 à 21:19 :
Sauf que vous écrivez des âneries, en effet l'âge de départ à la retraite des agents EDF et GDF était fixée à 60 ans sauf pour ceux cumulant du service actif.
Ces mêmes agents qui montent des astreintes pendant que vous dormez sur vos deux oreilles !!
De plus, pensez vous sérieusement que de supprimer à certains vous en donnera plus ??
La jalousie est mauvaise conseillère
Réponse de le 23/01/2013 à 22:53 :
Faites comme tout le monde cassez vous de ce pays de communistes...rien ne changera en France pays de fonctionnaires pour les fonctionnaires.
Si les gens avaient un peu de jugement ils n'auraient jamais voté pour Flamby...
Réponse de le 23/01/2013 à 23:14 :
C'est chouette les bouc émissaires, c'est commode, ça apporte une réponse simpliste, ça évite les vrais questions (la répartition des richesses entre le capital et le travail par exemple), ça permet de raconter n'importe quoi et puis ça porte toutes les responsabilités. Faut que je m'y mette.
a écrit le 23/01/2013 à 19:29 :
L'armée en stand by en France (a jouer aux cartes dans les casernes) coutent 200 millions / jour.
La France s'endettent CHAQUE JOUR de 480 millions. Aors 30 millions...
a écrit le 23/01/2013 à 19:26 :
C'est curieux. Les autres pays Européens ne se bousculent pas pour y aller. En France, on a les moyens pour financer des interventions extérieures ; et derrière cela, on augmente les taxes, on recule l'age de la retraite et on fait fuir les entreprises. Question de priorité peut être.
a écrit le 23/01/2013 à 19:19 :
Bof, la France est riche, non ? !!
a écrit le 23/01/2013 à 18:54 :
Bon, 30 millions en plus...au point où on en est :-) les Français ont des poches profondes, non :-)
Réponse de le 23/01/2013 à 19:12 :
C'est plutôt autre chose qu'on leur met bien profond actuellement.
Réponse de le 23/01/2013 à 19:51 :
Et si on licenciait tous les politiques qui nous ruinent ? Sans indemnite de chomage, evidemment !
Réponse de le 23/01/2013 à 20:59 :
@aristide: t'as raison sur le fonds, mais c'est eux qui ont le pouvoir de te ruiner, pas l'inverse :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :