Coup de gueule des sénateurs contre des coupes trop sévères dans le budget de la défense

Tous les groupes politiques du Sénat, à l'exception des écologistes, menacent de ne pas voter la prochaine loi de programmation militaire si les annuités budgétaires passaient sous la barre des 1,5 % de PIB lors des cinq prochaines années (2014-2018).

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

C'est un coup de tonnerre au Sénat. Les présidents de tous les groupes politiques de la chambre haute qui se sont réunis mercredi à l'initiative Jean-Louis Carrère (PS), président de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées, ont exprimé, à l'exception du groupe Ecologiste, "leur très vive préoccupation devant les perspectives de réduction de l'effort de défense de la France c'est-à-dire de sa capacité d'influence dans le monde". Des inquiétudes illustrées par un schéma sur les trajectoires de dépenses de défense remis aux journalistes (voir ci-dessous), dont une fleurte avec les 1 % du PIB, une trajectoire baptisée Z dans les milieux de la défense.

Cette initiative des sénateurs intervient au moment où la France revisite sa doctrine de défense sur fonds de fortes contraintes budgétaires et dans le cadre de la rédaction d'un nouveau Livre blanc sur la défense, qui doit être publié publié avant la fin du mois, voire "peut-être même dès la semaine prochaine", selon Jean-Louis Carrère. Un conseil de défense doit se tenir avant le 20 mars, selon nos informations.  A la suite du Livre blanc, une loi de programmation militaire (LPM), rédigée par le ministère de la Défense, doit mettre en musique les orientations de ce document.

Un seuil symbolique à 30 milliards d'euros

Les sénateurs considèrent que "le passage d'un effort de défense de 1,56 % en 2011 à 1,1 % en 2025 (hors pensions et gendarmerie, ndlr), tel qu'il est envisagé, ne permettrait plus" à la France "de maintenir" son "rôle au niveau qui est le sien aujourd'hui". Et ils demandent à François Hollande de maintenir un effort minimal d'au moins 1,5 % du PIB. Soit un budget d'un peu plus de 30 milliards d'euros par an, a calculé l'ancien ministre de la Défense, Jean-Pierre Chevènement (Rassemblement Démocratique et Social européen), qui s'est associé à cette initiative. "L'outil de défense se pense à long terme et ne peut être à la merci de coupes conjoncturelles, a-t-il expliqué. C'est la France qui est en jeu". Selon lui, la France doit garder son autonomie dans ce domaine. De son côté, Daniel Reiner (PS), souhaite que la France reste "une nation-cadre" dans le domaine de la défense en général, et au sein des opérations extérieures menées en coalition.

Cliquez sur le graphique pour zoomer.

Les sénateurs prêts à ne pas voter la LPM

Si cette loi de programmation militaire (LPM) prévoyait pour l'armée un budget inférieur à 1,5% du PIB, "il n'est pas sûr que nous la voterions", a ajouté Jean-Louis Carrère, interrogé par La Tribune. Car pour cet ancien enseignant, qui cite Danton, "la patrie est en danger" car sa défense l'est. "Je suis en effet convaincu que notre sécurité serait compromise si les mesures de réduction de l'effort de défense qui sont envisagées étaient adoptées", a-t-il expliqué. Car selon lui, les sénateurs, à travers un rapport "Forces armées : peut-on encore réduire un format juste insuffisant ?", constataient en juillet dernier que le format des armées était "encore cohérent mais qu'il était d'une grande fragilité". Pour Jacques Gautier (UMP), il en va de "l'avenir des armées" et de "la survie de notre outil de défense". La défense ne doit pas être "une variable d'ajustement". a-t-il martelé.

Une coupe de 1 milliard d'euros dès 2014 ?

Pour le président de la commission des affaires étrangères et de la défense, réduire de 1,56 % du PIB à 1,5 % le budget la défense, qui a déjà fait de gros efforts d'optimisation, permettrait d'économiser 1,2 milliard d'euros. Soit 4 % de baisse. Mais Jean-Paul Carrère souhaite une fois que les difficultés financières passées que les dépenses de défense s'élèvent à 2 % du PIB. Pour autant, selon ses informations, le budget de la défense pourrait contribuer à hauteur de 1 milliard d'euros aux nouvelles économies de cinq milliards d'euros demandées pour 2014 par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 75
à écrit le 12/07/2017 à 19:27
Signaler
Continuons à tous resté muet face à la dictature déguisé du gouvernement. http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/06/22/il-n-y-a-plus-de-separation-des-pouvoirs-en-france_5149481_3232.html Quand l'on prône la diversité mais qu'on s'approprie les ...

à écrit le 15/03/2013 à 9:51
Signaler
c'est plus facile de faire passer des coupes aupres de la Grande Muette que aupres des profs courage fuyons , philosophie de Mr Hollande

le 18/03/2013 à 14:40
Signaler
Bien d'accord avec vous

à écrit le 14/03/2013 à 19:26
Signaler
En 1900, il se disait qu'il n'y aurait plus de guerre entre états à cause des armes de destruction massives( les mitrailleuses), à part des soulèvements dans les colonies( comme dans nos banlieues), on parlait de monnaie unique, de loi unique, d'ordr...

le 14/03/2013 à 20:16
Signaler
Cet exposé est -presque-parfait . A part que les USA n'ont jamais géré QUE leurs propres intérêts en se moquant bien de leurs, soi-disant,Amis !En 14 / 18 déjà ,ils ont fait du business avec les 2 camps :Ma mère était en pays ""occupé"" (déjà) et a b...

à écrit le 14/03/2013 à 18:09
Signaler
Il y avait jusqu' à présent des pays dits émergents pour les pays qui à force de tenacité progressent et acquièrent des compétences. Mais il va falloir inventer un mot pour ceux qui ne seront bientôt plus capables d'assurer leur propre défense: pays ...

à écrit le 14/03/2013 à 16:31
Signaler
Dans un autre genre mais toujours poussés par la même raison et avec des oeillères : La privatisation des autoroutes. On comprend mieux dès que la neige tombe.............

le 14/03/2013 à 16:51
Signaler
Vous avezraison "tribun", les sociétés d'autorutes ont laissé entrer les véhicules pour taxer des péages et ensuite ils ont laisé le bazar s'installer ... Valls idot du gouvernement a laissé les CRS confortablement installés nourris abreuvés au chau...

à écrit le 14/03/2013 à 15:22
Signaler
La 1° restructuration des Armées date du plan armée 2000 de Jean Pierre Chevenement en 1990. Depuis il y a une baisse constante de l'équipement. Le nombre de bâtiment à la mer ne permet pas de lutter contre le piratage et protéger nos plateformes pét...

le 14/03/2013 à 17:49
Signaler
maintenant chaque fois que l'on mène une OPEX on est obligé de faire appel aux autres pays européens et / ou aux US. Mais demain on ne pourra même plus et on aura juste assez de bateaux pour surveiller nos côtes enfin je veux dire les côtes de l'Hexa...

à écrit le 14/03/2013 à 14:51
Signaler
100 000 emplois marchands détruits en France en une seule année (2012). Réduire les investissements c'est être sur de perdre en compétences techniques et industrielles, d'accentuer le recul de l'activité et donc le chômage en nous privant de toute ca...

à écrit le 14/03/2013 à 14:35
Signaler
Il y a de très grosses marges d'économies à faire dans le budget du Ministère de l'Intérieur. VALLS peut très bien absorber la double réduction budgétaire de son Ministère au profit du Ministère de la Défense Nationale. Pour faciliter cette réduction...

à écrit le 14/03/2013 à 13:48
Signaler
Aujourd'hui l'armée, demain la police...

à écrit le 14/03/2013 à 13:36
Signaler
Il semble que nos gouvernements successifs oublient régulièrement que nous avons des territoires un peu partout sur la planète. Nous sommes ainsi le 3ème pays au monde en surface maritime. Quand on voit la difficulté de transporter 4 000 hommes au Ma...

le 15/03/2013 à 10:24
Signaler
.......Nous sommes ainsi le 3ème pays au monde en surface maritime.... Ouah ! vous ne manquez vraiment pas de ridicule !

le 15/03/2013 à 10:53
Signaler
@ventrachoux : regardez ce que veut dire ZEE, nous avons la deuxième ou troisième ZEE au monde derrière les Etats-Unis...

à écrit le 14/03/2013 à 12:56
Signaler
Envoyer au combat nos mili avec des equipements obsolètes, c est un crime !! Certe la valeur du soldat compte pour beaucoup, mais nous en France nous sommes les spécialistes des équipements périmés...en 40 nos petits gars avaient encore des bandes mo...

à écrit le 14/03/2013 à 12:31
Signaler
il serait bienvenu que les sénateurs donnent leur caisse noire de 140 000e par sénateur et par an, non imposable, et sans aucun controle d'emploi, et le 1,5 milliards qu'il se sont mis à gauche pour améliorer leur retraite, et proposer de diviser par...

le 14/03/2013 à 13:15
Signaler
Et apres on s´etonne et s´ingurge quand des economistes sérieux montrent du doigt la lenteur de la France pour reformer et couper les depenses !

à écrit le 14/03/2013 à 12:11
Signaler
Quand ce gouvernement aura t'il une vision long terme? Il est honteux de sacrifier la France de demain pour remplir l'engagement de 3% du PIB auquel personne n'a jamais cru mais qui a servi de prétexte pour surtaxer les français non pas pour favoris...

à écrit le 14/03/2013 à 12:06
Signaler
Faut quoi comme étude pour faire des conneries comme ça. Au Mali il y avait des femmes maltraitées (chez nous non) qu'il nous a expliqué. N'allez pas lui dire qu'en Corée du Nord il y a des femmes maltraitées ou en Chine, il embrayerait aussitôt notr...

à écrit le 14/03/2013 à 11:58
Signaler
Franchement, n'est-il pas temps de repenser le rôle primordial de l'état ? les méchants libéraux pensent encore que l'état doit s'occuper de la justice, de l'armée et de la police. Il est bien évident qu'au 21ième siècle, c'est l'assistance aux plus ...

le 14/03/2013 à 22:43
Signaler
Excellent !

à écrit le 14/03/2013 à 11:56
Signaler
Les armées nationales qui s´affrontent avec des divisions de tanks et de panzer, c´est de l´histoire ancienne. Une telle menace n´existe plus dans les pays occidentaux et tout le monde le sait. La menace de Djiadistes existent c´est clair mai...

à écrit le 14/03/2013 à 11:50
Signaler
Mais non les Allemands ne veulent pas la guerre, mais non. Ah je me trompe je voulais dire les Islamistes ne veulent pas... . On leur donne des armes (&é"3'((-è_ç)° GULP) ! Afghanistan, Libye, Syrie, Mali, etc... , ainsi de nombreuses citées à Marsei...

à écrit le 14/03/2013 à 11:25
Signaler
Pour financer la défense, il faut utiliser l'argent de la PAC qui, de toutes façons, sert uniquement à améliorer les revenus confortables des céréaliers et à embellir le paysage. De cette façon, l'Europe financera de force la défense française, qu'el...

à écrit le 14/03/2013 à 11:04
Signaler
Moi aussi je fais un coup de gueule et je trouve irresponsable d'abaisser le budget de la défense, il devrait à contrario être augmenté. Une armée, il faut 10 à 15 ans pour la fabriquer, quand on a su que la guerre était devenu inévitable en 1934-35 ...

le 14/03/2013 à 11:52
Signaler
On s est fait retamé en 1940 surtout parce que nos généraux avaient une guerre de retard et que nos politiciens étaient déja des abrutits espérant la paix jusqu au bout ils ont laissé Hitler ramener tranquilement ses divisions de Pologne Si au lieu ...

le 14/03/2013 à 21:25
Signaler
tu oublies l'aviation et la guerre d?Espagne comme grand test.chez nous on pensait que nos politiques de la 4è république (collège pour le coup) sauverait le monde. les beaux discours on connait.la baisse de la défense se fait au détriment de la trou...

à écrit le 14/03/2013 à 10:59
Signaler
J'aime bien votre graphique sur l'évolution du budget mais j'aimerai bien pouvoir consulter celui de la gendarmerie et aussi celui des pensions.

à écrit le 14/03/2013 à 10:51
Signaler
si les coupes dans le budget de la Défense étaient votées cela signifierait tout simplement : - la fin de notre capacité d'intervention à l'étranger pour des opérations type Kolwesi et la fin de notre crédibilité en terme de politique internationale...

le 14/03/2013 à 21:29
Signaler
on s'en fout il faut entretenir 600000 politiciens .faut bien les payer.

à écrit le 14/03/2013 à 10:48
Signaler
par contre il est possible de diminuer voir de supprimer le budget du sénat à part le contribuable personne ne s'apercevra de leur absence

le 14/03/2013 à 11:04
Signaler
Voila pouquoi rien ne changera jamais dans ce pays, à part tondre ce cochon de contribuable : La pension mensuelle moyenne de retraite d'un Sénateur, hors majoration pour enfants, était au 1er janvier 2013 de 4.608 euros net. Un député bénéficie d'...

à écrit le 14/03/2013 à 9:52
Signaler
Entendu à C dans l'air cette semaine: l'armée n'a pas les moyens pour une libération des otages au Nord Mali ! Ceci en faisant l'hypothèse d'une intervention simultanée sur 5 sites sur lesquels seraient répartis les otages et d'une organisation simil...

le 14/03/2013 à 10:49
Signaler
Un régiment du génie d'Angers déblayant la N13 avec ses engins ... c'était le travail de la protection civile ... et par voie de conséquence c'était le DEVOIR des CRS qui sont restés dans leur salons à se remplir le ventre ... c'est une GRAVE FAUTE g...

à écrit le 14/03/2013 à 9:47
Signaler
Le Sénat a manqué de lucidité. Ce n'est pas le budget de la Défense nationale qu'il faut réduire. Il y a bien mieux à faire, la France n'a plus les moyens de faire vivre des compagnies pléthoriques de CRS qui mangent et fond la sieste, la France est ...

à écrit le 14/03/2013 à 9:25
Signaler
Qu'ils coupent dans leurs salaires ,et on pourra mieux financer la défense! De toutes façon ils ne servent à rien, vu que c'est le parlement qui a le dernier mot.

à écrit le 14/03/2013 à 9:08
Signaler
Le sénat est consulté, le dernier mot revient à l'assemblée nationale d'où la question sempiternelle sur leur utilité et leur rôle ramené au coût de fonctionnement de cette institution composée de 348 sénateurs coûtant chacune 500000e par an.Au vue d...

à écrit le 14/03/2013 à 8:31
Signaler
Et quand on n'aura plus d'armée, que fera-t-on quand les djihadistes seront plus près de nous qu'au Mali ? Qui nous défendra ? Ce gouvernement a vraiment décidé de saborder le bateau France !

le 14/03/2013 à 9:55
Signaler
pour ce genre de danger, la determination politique et la cohesion sociale sont les meilleures defenses.

le 14/03/2013 à 10:54
Signaler
Tout à fait d'accord ! ET, un jour nous le vérifierons car,à force de jouer avec le feu ..... Fabius parle de leur donner des armes en Syrie ! Puis,comme au Mali,les armes serviront ensuite à se divertir à nos dépens ! L'expérience ne s'acquiert pas ...

le 14/03/2013 à 12:26
Signaler
@ xxx: D'ailleurs, puisqu'on parle de la Syrie, je vous invite à bien observer ce qui s'y passe. Nous avons là un exemple grandeur nature d'insurrection, fortement islamiste, dans un milieu urbain, dirigé contre un Etat de type classique disposant d'...

le 14/03/2013 à 18:07
Signaler
Je vous suis tout à fait ! Et, nous sommes en train de préparer les conditions adéquates pour un avenir qui sera,à peu près, ce que vous laissez entrevoir ! Au MALI,on retrouve les armes de Kadafi qu'ils ont récupéré avec notre aide ! Et, on peut êtr...

à écrit le 14/03/2013 à 8:30
Signaler
Enfin!

à écrit le 14/03/2013 à 8:24
Signaler
Il ne faut pas oublier que cet effort profite en partie au entreprise française de l'armement et donc au maintien de l'emploi en France.

à écrit le 14/03/2013 à 7:35
Signaler
Enfin, je me demandais jusqu'à quand les militaires allaient se taire, voilà une trés bonne nouvelle, c'est un coup de semonce pour l'Etat et sa horde de d'opportunistes qui sacrifient depuis trop longtemps l'accessoire à l'essentiel, en nous l'habil...

à écrit le 14/03/2013 à 7:21
Signaler
Vu l'etat du monde aujourd'hui,cest une erreur MONUMENTALE de saborder ce qu'il nous reste d'Armee.cela est dangereux.une troisieme guerre mondiale couve.

à écrit le 14/03/2013 à 3:54
Signaler
Moi je veux bien que soit maintenu le niveau des dépenses de la défense. Mais que proposez vous à la place? L'augmentation de la fiscalité? La baisse des aides à la personne? La baisse des aides aux entreprises? La baisse des dépenses de l'éducation...

le 14/03/2013 à 7:56
Signaler
Les dépenses en France représentent plus de 56 % du PIB, la défense 1,5 %. Il faut arrêter de taper sur la défense qui entretient une filière d'excellence, donc souvent des emplois d'ingénieurs souvent non délocalisables. Soit 400.000 emplois directs...

le 14/03/2013 à 11:11
Signaler
Votre exposé est brillant et réaliste MAIS le choix des économies --que tout le monde sait indispensables ! -- est du seul choix de nos dirigeants à EUX de faire le choix le plus....??? ou le moins..... !!!.......Disons que l'on pourrait Mieux faire...

à écrit le 13/03/2013 à 23:58
Signaler
Je ne fais jamais de commentaires en ligne, mais je trouve profondément scandaleux de prôner des coupes budgétaires aveugles alors même qu'aucunes études d'impact n'aient jamais été sérieursement menées pour piloter le devenir des nos institutions e...

à écrit le 13/03/2013 à 23:06
Signaler
Si on dégage pas qui vous savez, je crains une guerre civile très proche.

le 14/03/2013 à 8:11
Signaler
il me semble me souvenir, que les Français sont très, très long à la "détente", mais lorsque que cela "pète", ça fait très mal! et quelque part, hélas, ce serait un mal pour un BIEN !!!

à écrit le 13/03/2013 à 22:12
Signaler
MRS les senateurs bravo!!!!il faut faire en sorte et c est logique que ce budget represente au minimum 1,5 % du pib!!!Alors que la chine,le japon,l inde ,la russie etc augmentent leur budget militaire ,nous n allons pas baisser les bras !!!un peu d...

le 14/03/2013 à 8:13
Signaler
il serait AUSSI BON, que les sénateurs GUEULENT AUSSI pour d'autres choses, et il y en a à foison !!!

à écrit le 13/03/2013 à 22:07
Signaler
Après avoir écrase sous les impôts les français et notamment les classes moyennes pendant que la haute fonction public embauche a tour de bras et que le président pourvoi en emploi ses amis, le gouvernement s'attaque maintenant a l'armée française, c...

à écrit le 13/03/2013 à 21:01
Signaler
on ne parle pas des officiers généraux (c'est comme les sénateurs)qui seront bientôt plus nombreux que les bidasses. mais là aucune réforme n'est prévue .

le 14/03/2013 à 8:28
Signaler
On pourrait reformer un rgt des transmissions ? ça aurait de la g... sur le papier.

à écrit le 13/03/2013 à 19:41
Signaler
Ancien militaire professionnel, j'ai vécu la réduction drastique des effectifs, le vieillissement des matériels non remplacés, la sous évaluation financière de leur entretien. Pour autant et depuis la fin de la guerre 39-45 le pouvoir a demandé à nos...

le 13/03/2013 à 20:57
Signaler
t?inquiètes pas la nouvelle berline avec chauffeur est toujours là pour les élus qui décident de réduire le budget défense.

le 13/03/2013 à 21:39
Signaler
Raison de plus pour dégraisser drastiquement le mamouth du Ministère de l'intérieur, Valls doit admettre qu'il faut convertir 2/3 des CRS en fantassins de l'armée de Terre ... ces CRS convertis sont déjà formés, c'est un aubaine, et comme celà l'armé...

à écrit le 13/03/2013 à 19:33
Signaler
Je vois qu'il y a des socialistes sérieux, et bien que ça pm'étonne, j'en suis trés heureux ! On ne rigole pas avec notre outil de défense. On l'a suffisamment payé cher en 39-40 !!!

le 14/03/2013 à 14:19
Signaler
En 40, il aurait fallu donner des cours à nos généraux sur les deux précédentes guerres contre l'Allemagne. Ca aurait suffi à éviter de faire les mêmes erreurs.

à écrit le 13/03/2013 à 19:24
Signaler
Je sèche , mais me demande si l'on peut et doit dépasser les stricts besoins de sa propre défense en France même pour assumer une responsablité à l'extérieur, sur son continent, voire au delà, au moment où les forces citoyennes et sociales du pays s'...

à écrit le 13/03/2013 à 19:12
Signaler
ouais! mais des COUPES dans leurs émoluments énormes, ils n'en parlent pas! c'est sûr, ce n'est et ne sera JAMAIS d'ACTUALITE !!

à écrit le 13/03/2013 à 19:08
Signaler
Je propose de supprimer l'armée, se serait plus simple !

le 14/03/2013 à 5:41
Signaler
Mdr,no il faudra sortir Dassault du senat.C'est lui la cause principale des nos problèmes.

à écrit le 13/03/2013 à 19:01
Signaler
Ils ont raison, il faut maintenir un fort budget Défense Nationale ... mais il faut faire les grosses économies dans les CRS qui peuvent être réduits des DEUX TIERS en nombre... En effet les CRS peuvent être facielement convertis en bidasse dans l'ar...

le 13/03/2013 à 19:32
Signaler
En effet, les compagnies de CRS sont avant tout des ventres à nourir, en sistes permanentes, et pour certains quii plombent les travailleurs de la route ... et sous le sarkozysme, leur nombre a enflé au point que la France à 2 fois trop de CRS ... si...

le 13/03/2013 à 19:44
Signaler
Lorsque l'on ne maîtrise pas un sujet, il est sage de prêter l'oreille plutôt que de s'égarer en conjectures inappropriées. Les CRS sont des personnels civils, point. Quant à parler de "bidasses", il est aisé de constater une fois de plus la voix du ...

le 13/03/2013 à 20:52
Signaler
Tous les Français le constatent depuis 2 jours 2 nuits de neige les CRS sont ABSENTS, bien au chaud dans leurs appartements bien nourris dans un pareil cas de déroute de l'Etat ou les conducteurs de la route sont piégés en DANGER de MORTdans leurs vo...

le 13/03/2013 à 21:03
Signaler
+1. j'aime pas les crs mais je déteste la cgt

le 14/03/2013 à 18:17
Signaler
Les Compagnies Républicaines de Sécurité seraient des associations de ""Civils"" ??? Cà j'l'aurais jamais cru !!!! Ce serait un ensemble de casseurs ??? EH Bèèè !

le 15/03/2013 à 14:44
Signaler
je ne suis pas ce hades

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.