Coup de gueule des sénateurs contre des coupes trop sévères dans le budget de la défense

 |   |  691  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Tous les groupes politiques du Sénat, à l'exception des écologistes, menacent de ne pas voter la prochaine loi de programmation militaire si les annuités budgétaires passaient sous la barre des 1,5 % de PIB lors des cinq prochaines années (2014-2018).

C'est un coup de tonnerre au Sénat. Les présidents de tous les groupes politiques de la chambre haute qui se sont réunis mercredi à l'initiative Jean-Louis Carrère (PS), président de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées, ont exprimé, à l'exception du groupe Ecologiste, "leur très vive préoccupation devant les perspectives de réduction de l'effort de défense de la France c'est-à-dire de sa capacité d'influence dans le monde". Des inquiétudes illustrées par un schéma sur les trajectoires de dépenses de défense remis aux journalistes (voir ci-dessous), dont une fleurte avec les 1 % du PIB, une trajectoire baptisée Z dans les milieux de la défense.

Cette initiative des sénateurs intervient au moment où la France revisite sa doctrine de défense sur fonds de fortes contraintes budgétaires et dans le cadre de la rédaction d'un nouveau Livre blanc sur la défense, qui doit être publié publié avant la fin du mois, voire "peut-être même dès la semaine prochaine", selon Jean-Louis Carrère. Un conseil de défense doit se tenir avant le 20 mars, selon nos informations.  A la suite du Livre blanc, une loi de programmation militaire (LPM), rédigée par le ministère de la Défense, doit mettre en musique les orientations de ce document.

Un seuil symbolique à 30 milliards d'euros

Les sénateurs considèrent que "le passage d'un effort de défense de 1,56 % en 2011 à 1,1 % en 2025 (hors pensions et gendarmerie, ndlr), tel qu'il est envisagé, ne permettrait plus" à la France "de maintenir" son "rôle au niveau qui est le sien aujourd'hui". Et ils demandent à François Hollande de maintenir un effort minimal d'au moins 1,5 % du PIB. Soit un budget d'un peu plus de 30 milliards d'euros par an, a calculé l'ancien ministre de la Défense, Jean-Pierre Chevènement (Rassemblement Démocratique et Social européen), qui s'est associé à cette initiative. "L'outil de défense se pense à long terme et ne peut être à la merci de coupes conjoncturelles, a-t-il expliqué. C'est la France qui est en jeu". Selon lui, la France doit garder son autonomie dans ce domaine. De son côté, Daniel Reiner (PS), souhaite que la France reste "une nation-cadre" dans le domaine de la défense en général, et au sein des opérations extérieures menées en coalition.

Cliquez sur le graphique pour zoomer.

Les sénateurs prêts à ne pas voter la LPM

Si cette loi de programmation militaire (LPM) prévoyait pour l'armée un budget inférieur à 1,5% du PIB, "il n'est pas sûr que nous la voterions", a ajouté Jean-Louis Carrère, interrogé par La Tribune. Car pour cet ancien enseignant, qui cite Danton, "la patrie est en danger" car sa défense l'est. "Je suis en effet convaincu que notre sécurité serait compromise si les mesures de réduction de l'effort de défense qui sont envisagées étaient adoptées", a-t-il expliqué. Car selon lui, les sénateurs, à travers un rapport "Forces armées : peut-on encore réduire un format juste insuffisant ?", constataient en juillet dernier que le format des armées était "encore cohérent mais qu'il était d'une grande fragilité". Pour Jacques Gautier (UMP), il en va de "l'avenir des armées" et de "la survie de notre outil de défense". La défense ne doit pas être "une variable d'ajustement". a-t-il martelé.

Une coupe de 1 milliard d'euros dès 2014 ?

Pour le président de la commission des affaires étrangères et de la défense, réduire de 1,56 % du PIB à 1,5 % le budget la défense, qui a déjà fait de gros efforts d'optimisation, permettrait d'économiser 1,2 milliard d'euros. Soit 4 % de baisse. Mais Jean-Paul Carrère souhaite une fois que les difficultés financières passées que les dépenses de défense s'élèvent à 2 % du PIB. Pour autant, selon ses informations, le budget de la défense pourrait contribuer à hauteur de 1 milliard d'euros aux nouvelles économies de cinq milliards d'euros demandées pour 2014 par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/07/2017 à 19:27 :
Continuons à tous resté muet face à la dictature déguisé du gouvernement. http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/06/22/il-n-y-a-plus-de-separation-des-pouvoirs-en-france_5149481_3232.html

Quand l'on prône la diversité mais qu'on s'approprie les postes de l'opposition à l'assemblé, stigmatise l'opposition, n'écoute que son camp (avec les syndicats, parlement et revendications du peuple) c'est plus de la démocratie mais une dictature oligarchique.

Continuons à tous souffrir en fermant nos gueules. Les militaires sont malheureusement interdit de contredire les ordres, c'est bien dommage...
a écrit le 15/03/2013 à 9:51 :
c'est plus facile de faire passer des coupes aupres de la Grande Muette que aupres des profs
courage fuyons , philosophie de Mr Hollande
Réponse de le 18/03/2013 à 14:40 :
Bien d'accord avec vous
a écrit le 14/03/2013 à 19:26 :
En 1900, il se disait qu'il n'y aurait plus de guerre entre états à cause des armes de destruction massives( les mitrailleuses), à part des soulèvements dans les colonies( comme dans nos banlieues), on parlait de monnaie unique, de loi unique, d'ordre international, la technologie avançait à toute vitesse, il y avait un krach tous les 4 ans, et l'état venait à la rescousse ( déjà ) de banques pour éviter la propagation des crises et la population stagnait, et l'état avait une des, sinon la dette la plus importante au monde.
Ah, la belle époque que voilà, où à l'époque la France avait un état qui avait un niveau de prélèvement moins élevé qu'aux états-unis et permettant donc des marges de manoeuvre. Heureusement qu'il ne s'est absolument rien passé depuis.
Nan, la russie réarme juste pour le plaisir de parader, la chine décide d'augmenter son budget militaire juste pour s'autosatisfaire statistiquement, la turquie s'industrialise et s'arme et se déclare protecteur du monde musulman uniquement pour latter ses kurdes, le sud de la méditerranée n'a bien sûr jamais été aussi calme, la guerre en syrie ne va jamais s'étendre en guerre religieuse c'est passé de mode, Israël n'a plus aucun ennemi l'Iran fait juste une blague de mauvais goût, les états-unis abandonnent l'europe et le rôle de gendarme du monde mais uniquement pour jouer à cache-cache.
En fait à part les américains qui peuvent se le permettre car ils partent de haut, les anglais car ils restent une île( peuvent toujours faire sauter l'eurotunnel), tout le reste de l'occident qui désarme est en danger, ce sont les déséquilibres qui créent les guerres, quand un camp pense pouvoir gagner.
Franchement qui peut croire que l'arme nucléaire pourrait être utilisée par la France en 1ère frappe ? personne sur cette planète, elle ne peut donc pas remplacer une armée classique.
A force de nous aider, les américains ont créé des assistés, bah non, ils peuvent s'en ficher de notre sort, ils ont leur propre géopolitique qui a basculé, un président qui n'a jamais regardé du côté de l'europe, mais du côté de l'afrique de l'est, de l'australie à la chine.
Réponse de le 14/03/2013 à 20:16 :
Cet exposé est -presque-parfait . A part que les USA n'ont jamais géré QUE leurs propres intérêts en se moquant bien de leurs, soi-disant,Amis !En 14 / 18 déjà ,ils ont fait du business avec les 2 camps :Ma mère était en pays ""occupé"" (déjà) et a bien vu que les Allemands avaient des fournitures ,même de la bouffe < made in USA > ! En 39 / 45 leur comportement fut "identique" !! Et (entr'autre) leur < plan MARSHALL > n'a été que l'exploitation des recevants ,surtout avec les """clauses secrètes""" qui commencent à transpirer , mais dont j'avais un aperçu depuis quelques années... etc...etc... Rien n'est gratuit !!! Sincèrement réaliste, un point c'est tout !!!
a écrit le 14/03/2013 à 18:09 :
Il y avait jusqu' à présent des pays dits émergents pour les pays qui à force de tenacité progressent et acquièrent des compétences. Mais il va falloir inventer un mot pour ceux qui ne seront bientôt plus capables d'assurer leur propre défense: pays plongeant? le gouvernement préfère semble t'il l'assistanat.
a écrit le 14/03/2013 à 16:31 :
Dans un autre genre mais toujours poussés par la même raison et avec des oeillères : La privatisation des autoroutes. On comprend mieux dès que la neige tombe.............
Réponse de le 14/03/2013 à 16:51 :
Vous avezraison "tribun", les sociétés d'autorutes ont laissé entrer les véhicules pour taxer des péages et ensuite ils ont laisé le bazar s'installer ... Valls idot du gouvernement a laissé les CRS confortablement installés nourris abreuvés au chaud dans leurs logements sociaux, et au final l'armée a du intervenir !!! un comble ou une faute de Valls ... ce qui est certain c'est que Hollande Ayrault ont perdu le peu de crédibilité qu'il leur reste ...
a écrit le 14/03/2013 à 15:22 :
La 1° restructuration des Armées date du plan armée 2000 de Jean Pierre Chevenement en 1990. Depuis il y a une baisse constante de l'équipement. Le nombre de bâtiment à la mer ne permet pas de lutter contre le piratage et protéger nos plateformes pétrolières et voie maritimes, nous n'avons plus les moyens de projeter nos forces, les avions écoles n'appartiennent plus à l'armée de l'air et sont mis en ?uvre par une entreprise privée.
Il ne faut pas oublier que l'industrie de l'armement est exportatrice et rapporte des devises, est génératrice de recherche débouchant sur de nombreux brevets.
Nos armées ont déjà perdu de nombreuses compétences du au manque d'entrainement. J'entends déjà ceux qui critiqueront quand il faudra intervenir et que nous ne pourrons pas. Sommes nous en capacité d'intervenir sur un de nos territoire d'outre mer comme l'on fait les anglais aux malouines? Sommes nous capable d'intervenir face aux orpailleurs clandestins qui polluent en Guyane?
L'armée étant la grande muette ne réagis pas mais le ministère de la défense est celui qui a le plus supprimé de poste et dont le budget à le plus baissé sur les 30 dernières années. Il est peut être temps de passer aux autres.
Réponse de le 14/03/2013 à 17:49 :
maintenant chaque fois que l'on mène une OPEX on est obligé de faire appel aux autres pays européens et / ou aux US. Mais demain on ne pourra même plus et on aura juste assez de bateaux pour surveiller nos côtes enfin je veux dire les côtes de l'Hexagone.
a écrit le 14/03/2013 à 14:51 :
100 000 emplois marchands détruits en France en une seule année (2012). Réduire les investissements c'est être sur de perdre en compétences techniques et industrielles, d'accentuer le recul de l'activité et donc le chômage en nous privant de toute capacité de rebond pour le futur car la France trouvera alors sur sa route de nouveaux consurrents.
a écrit le 14/03/2013 à 14:35 :
Il y a de très grosses marges d'économies à faire dans le budget du Ministère de l'Intérieur. VALLS peut très bien absorber la double réduction budgétaire de son Ministère au profit du Ministère de la Défense Nationale. Pour faciliter cette réduction et la rendre immédiate, il suffit que VALLS transfert 2/3 des CRS tous frais et disponibles, CRS tous habitués au respect des ordres donnés, CRS tous habitués à l'uniforme, vers l'Armée de Terre qui peine à recruter...
a écrit le 14/03/2013 à 13:48 :
Aujourd'hui l'armée, demain la police...
a écrit le 14/03/2013 à 13:36 :
Il semble que nos gouvernements successifs oublient régulièrement que nous avons des territoires un peu partout sur la planète. Nous sommes ainsi le 3ème pays au monde en surface maritime. Quand on voit la difficulté de transporter 4 000 hommes au Mali que sera-ce lorsque nous devrons intervenir au pacifique sud? Et il suffit de lire ce qui titille les chinois pour imaginer sans trop de difficultés le besoin que l'on a de conserver une force crédible, au moins en protection de nos intérêts.
Réponse de le 15/03/2013 à 10:24 :
.......Nous sommes ainsi le 3ème pays au monde en surface maritime....
Ouah ! vous ne manquez vraiment pas de ridicule !
Réponse de le 15/03/2013 à 10:53 :
@ventrachoux : regardez ce que veut dire ZEE, nous avons la deuxième ou troisième ZEE au monde derrière les Etats-Unis...
a écrit le 14/03/2013 à 12:56 :
Envoyer au combat nos mili avec des equipements obsolètes, c est un crime !! Certe la valeur du soldat compte pour beaucoup, mais nous en France nous sommes les spécialistes des équipements périmés...en 40 nos petits gars avaient encore des bandes molletières comme en 14, j'ai le souvenir de mon oncle qui, a 18 ans était un résistant de la première heure a Saint Etienne, (ensuite direction le 9é Zouave avec notament Monté Cassino en Italie puis les Ardennes en France) et bien mon oncle me parlait souvent de "l'excellence de notre matériel", heureusement que les ricains étaient là pour nous aider à nous équiper. C est sur pour Hollande c est plus facile de défoncer le budget de la défense, car les mili ne manifestent pas.. (pourtant c est le seul ministère chez lui qui connait le succès en ce moment...) plutot que de faire une gestion "pointue" de tout l'argent qui est dépensé pour une pseudo paix sociale.
a écrit le 14/03/2013 à 12:31 :
il serait bienvenu que les sénateurs donnent leur caisse noire de 140 000e par sénateur et par an, non imposable, et sans aucun controle d'emploi, et le 1,5 milliards qu'il se sont mis à gauche pour améliorer leur retraite, et proposer de diviser par 3 leurs effectifs (on a autant de sénateurs que les US!). Et de dire aussi que l'état et l'administration est incapable de la moindre réforme : les effectifs militaires ont diminué de 30 000 mais la masse salariale est restée identique !!! plus de 600 généraux restés en place ...ces dirigeants publics arrosent de primes et parachutes dorés pour éviter toute contestation, les réformes coûts plus cher qu?elles ne rapportent !!! et pendant ce temps, le privé licencient, baisse les salaires... pour financer cette gabegie d'impotents dépensiers...
Réponse de le 14/03/2013 à 13:15 :
Et apres on s´etonne et s´ingurge quand des economistes sérieux montrent du doigt la lenteur de la France pour reformer et couper les depenses !
a écrit le 14/03/2013 à 12:11 :
Quand ce gouvernement aura t'il une vision long terme? Il est honteux de sacrifier la France de demain pour remplir l'engagement de 3% du PIB auquel personne n'a jamais cru mais qui a servi de prétexte pour surtaxer les français non pas pour favoriser l'investissement mais pour pouvoir continuer à jeter tranquillement l'argent par les fenêtres. Quel est donc le rapport qualité/coût de notre fonction publique et de nos institutions?
a écrit le 14/03/2013 à 12:06 :
Faut quoi comme étude pour faire des conneries comme ça. Au Mali il y avait des femmes maltraitées (chez nous non) qu'il nous a expliqué. N'allez pas lui dire qu'en Corée du Nord il y a des femmes maltraitées ou en Chine, il embrayerait aussitôt notre justicier solidaire. Vous rendez compte vous avez voté pour un stratège qui joue avec les allumettes que ferait-il si un risque de conflit (un vrai) se présentait, c'est qu'il a le droit d'appuyer sur le bouton et n'allez pas croire qu'il n'oserait pas, ça fait peur non ?
a écrit le 14/03/2013 à 11:58 :
Franchement, n'est-il pas temps de repenser le rôle primordial de l'état ? les méchants libéraux pensent encore que l'état doit s'occuper de la justice, de l'armée et de la police. Il est bien évident qu'au 21ième siècle, c'est l'assistance aux plus pauvres (cad ceux qui ne travaillent pas), l'aide financière aux délinquants victimes de la société qui les exclut (voilà pourquoi il est bien normal qu'ils agressent les personnes agées, symboles de l'oppression capitaliste et de la société de consommation) et la réinsertion dans la société par des manifestations festives qui comptent. A ce titre, il est bien joué de la part de Mme Taubira de fermer les prisons, de libérer les gens, et il faut urgemment diminuer le budget de la police, justice et défense, qui ne servent qu'à défendre les symboles du capitalisme libéral que nous abhorrons. Avec l'éducation socialiste mise en place depuis 40 ans, nos enfants ne savent plus lire ni compter (symboles de l'autonomie intellectuelle de l'individu qui est une horreur), mais c'est bien normal, nous construisons l'HOMME NOUVEAU !!!!!
vive le socialisme !!! L'ignorance, c'est la force !!! la Liberté, c'est l'esclavage !!!
Réponse de le 14/03/2013 à 22:43 :
Excellent !
a écrit le 14/03/2013 à 11:56 :
Les armées nationales qui s´affrontent avec des divisions de tanks et de panzer, c´est de l´histoire ancienne.
Une telle menace n´existe plus dans les pays occidentaux et tout le monde le sait.
La menace de Djiadistes existent c´est clair mais ce n´est pas avec des escadrilles de bombardiers ( comme au Vietman) qu on pourra les combattres.
Fait est que la France n´est ps plus menacée que les voisins et partir du principe que l´armée francaise protege l´Euope ne manque pas ni d´arrogance ni de ridicule.
Et apres tout la ligne Maginot est encore la !!




a écrit le 14/03/2013 à 11:50 :
Mais non les Allemands ne veulent pas la guerre, mais non. Ah je me trompe je voulais dire les Islamistes ne veulent pas... . On leur donne des armes (&é"3'((-è_ç)° GULP) ! Afghanistan, Libye, Syrie, Mali, etc... , ainsi de nombreuses citées à Marseille et ailleurs en France (ces citées ne sont pas dans notre camp hein) sont armées de Kalachnikovs si tu veux y aller (quelle folie les flics ne peuvent même pas s'en approcher) tu es réparateur par exemple, des gardes de demande "pourquoi tu viens ici toi". Oui, oui, oui. Ben laisser faire cela prouve que nous sommes foutus. Et nous on ne peut même pas acheter une 22 long rifle. Notre Martine Aubry qu'on a à nous vient d'avoir un soucis avec (des jeunes, des jeunes mais âgés hein) comprendra t'elle ? Au fait qui croyez-vous qui dirige ces jeunes âgés Hollande ou des Émirs Ayatolhaés ? Beaucoup d'interrogations, pour moi ce sont des certitudes.
a écrit le 14/03/2013 à 11:25 :
Pour financer la défense, il faut utiliser l'argent de la PAC qui, de toutes façons, sert uniquement à améliorer les revenus confortables des céréaliers et à embellir le paysage. De cette façon, l'Europe financera de force la défense française, qu'elle utilise indirectement.
a écrit le 14/03/2013 à 11:04 :
Moi aussi je fais un coup de gueule et je trouve irresponsable d'abaisser le budget de la défense, il devrait à contrario être augmenté. Une armée, il faut 10 à 15 ans pour la fabriquer, quand on a su que la guerre était devenu inévitable en 1934-35 avec l'allemagne( on avait alors une armée 5 fois plus puissante), on s'est mis à la renforcer continuellement mais nos moyens( financiers et industriels et humains comme le manque d'ingénieurs) étant limités( avec en plus la technocratie française), même avec une forte progression, en 1939 on était passé de 5 contre 1 à 1 contre 2, même avec nos alliés on s'est fait rétamer. On avait connu exactement le même problème aussi pour le conflit de 1870, on était largement supérieur à l'ennemi à 3 contre 2 au début, mais on n'était pas arrivé à monter en puissance à la même vitesse que l'ennemi et on s'est battu là aussi à 1 contre 2 au final. En 1914, certains avaient heureusement prévu le coup en augmentant à 3 ans le service et créé l'impôt sur le revenu en 1913 pour le financer, et ce fût très chaud, on s'en est sorti uniquement grâce aux taxis de la marne, c'est à dire le secteur privé, si demain on a besoin de reconvertir des usines civiles vers le militaire, on fait quoi s'il n'y a plus d'usines en france ?
Voilà, si dans 5 ans, on a une menace militaire majeure en face de nous, on fait quoi ? on leur dit de patienter à nos ennemis le temps de tout reconstruire ? bah non. On a bien vu en Libye, le porte-avions, il a servi à quoi? à rien, car il n'y en avait qu'un et indisponible, il en fallait 2, on le savait depuis des années et pourtant rien n'a été fait.
L'OTAN n'existe pas, car l'OTAN, c'est nous, si les autres pays ne peuvent compter sur nous, nous ne pouvons compter sur eux, et on a vu au Mali, les américains voulant nous faire payer la location d'avions de transport car à force d'abaisser nos budgets on a pris un retard énorme dans l'équipement.
Les pays comparables qui ne produisent pas leur armement, regardez combien cela leur coûte chaque année cette dépendance ? des dizaines de milliards qui partent en déficit commercial, en plus de la dépendance politique. Comment peut-on vouloir réindustrialiser le pays et en même temps couler l'industrie militaire, qui reste "encore" franco-française, les atermoiements dans les budgets nous ont déjà fait prendre beaucoup de retard dans les drones, alors qu'il y a 10-15 ans, quasi tout le monde partait de 0.
De nos jours, il y a des autoroutes partout sur la planète, un grand ennemi ayant une armée mécanisée pourrait faire tomber des pays entiers en quelques jours ou semaines.
Réponse de le 14/03/2013 à 11:52 :
On s est fait retamé en 1940 surtout parce que nos généraux avaient une guerre de retard et que nos politiciens étaient déja des abrutits espérant la paix jusqu au bout ils ont laissé Hitler ramener tranquilement ses divisions de Pologne Si au lieu de camper et chanter pendant la drole de guerre on avait foncé avec les anglais on aurait été à Berlin en moins de 3 semaines. Contrairement aux idées recues nous avions de bons chars ( d ailleurs les allemands s en sont servit aprés l armistice en autre les usines Lorraines qui ont servit pour leur fournir des canons automoteurs) ainsi que de trés bons chasseurs (D520 par exemple) les allemands etaient pas formidablement armé non plus contrairement la aussi aux idées recues : les panzerdivizionen manquaient de chars les PZ IV étaient peu nombreux peu de PZIII aussi la plupart des divisions étaient surtout composé de PZ II et de l excellent char tcheque 38t
Réponse de le 14/03/2013 à 21:25 :
tu oublies l'aviation et la guerre d?Espagne comme grand test.chez nous on pensait que nos politiques de la 4è république (collège pour le coup) sauverait le monde. les beaux discours on connait.la baisse de la défense se fait au détriment de la troupe .bientôt il y aura plus de généraux que de soldats du rang !
a écrit le 14/03/2013 à 10:59 :
J'aime bien votre graphique sur l'évolution du budget mais j'aimerai bien pouvoir consulter celui de la gendarmerie et aussi celui des pensions.
a écrit le 14/03/2013 à 10:51 :
si les coupes dans le budget de la Défense étaient votées cela signifierait tout simplement :
- la fin de notre capacité d'intervention à l'étranger pour des opérations type Kolwesi et la fin de notre crédibilité en terme de politique internationale
- la réduction de notre capacité technologique, industrielle et de recherche dans des domaines qui font appel à des techniciens et ingénieurs très qualifiés formés dans nos universités et écoles
- moins d'emplois à long terme et des chômeurs en plus à court terme
- une dépendance accrue vis à vis de pays étrangers
N'oublions pas que le secteur Aéronautique, Spatial, la Défense et l'un des rares secteur technologique et industriel où la France a une position de premier plan dans le Monde. Qui a inventé le terme de "redressement productif"? faut il comprendre "désertification accélérée"?
Réponse de le 14/03/2013 à 21:29 :
on s'en fout il faut entretenir 600000 politiciens .faut bien les payer.
a écrit le 14/03/2013 à 10:48 :
par contre il est possible de diminuer voir de supprimer le budget du sénat à part le contribuable personne ne s'apercevra de leur absence
Réponse de le 14/03/2013 à 11:04 :
Voila pouquoi rien ne changera jamais dans ce pays, à part tondre ce cochon de contribuable :
La pension mensuelle moyenne de retraite d'un Sénateur, hors majoration pour enfants, était au 1er janvier 2013 de 4.608 euros net.
Un député bénéficie d'un rapport de 1/6 au moment du calcul de la retraite. En clair, cela signifie que pour 1 euro cotisé, 6 euros seront perçus (contre 1,5 euros dans le régime général). Aujourd'hui, un mandat suffit pour qu'un ancien parlementaire touche une retraite de 1 553 euros par mois, à partir de ses 60 ans. Cette somme s'élève à 3 096 euros pour deux mandats, 4 644 euros pour trois mandats et augmente ainsi, proportionnellement, jusqu'à un plafond de 6 192 euros.
a écrit le 14/03/2013 à 9:52 :
Entendu à C dans l'air cette semaine: l'armée n'a pas les moyens pour une libération des otages au Nord Mali ! Ceci en faisant l'hypothèse d'une intervention simultanée sur 5 sites sur lesquels seraient répartis les otages et d'une organisation similaire à celle du commando en Somalie (50 hommes avec 10 hélicoptères pour 1 site). Vu hier aux infos: un régiment du génie d'Angers déblayant la N13 avec ses engins. Voilà pour ceux qui trouvent que nous dépensons trop pour la Défense...
Réponse de le 14/03/2013 à 10:49 :
Un régiment du génie d'Angers déblayant la N13 avec ses engins ... c'était le travail de la protection civile ... et par voie de conséquence c'était le DEVOIR des CRS qui sont restés dans leur salons à se remplir le ventre ... c'est une GRAVE FAUTE gouvernementale.
a écrit le 14/03/2013 à 9:47 :
Le Sénat a manqué de lucidité. Ce n'est pas le budget de la Défense nationale qu'il faut réduire. Il y a bien mieux à faire, la France n'a plus les moyens de faire vivre des compagnies pléthoriques de CRS qui mangent et fond la sieste, la France est un pays appaisé ... Hortefeux et Ghéant ont rendu OBèSE le budget du Ministère de l'Intérieur, et les actions de VALLS sont dans la lignée de Poutine Hortefeux et Ghéant ... Dans la guerre économique que nous connaissons, si celà continue, les CRS vont finir par devenir les milices au service des patrons et financiers pétainistes voyous de la guerre économique ... ça ressemble trop à 1941 ...
a écrit le 14/03/2013 à 9:25 :
Qu'ils coupent dans leurs salaires ,et on pourra mieux financer la défense! De toutes façon ils ne servent à rien, vu que c'est le parlement qui a le dernier mot.
a écrit le 14/03/2013 à 9:08 :
Le sénat est consulté, le dernier mot revient à l'assemblée nationale d'où la question sempiternelle sur leur utilité et leur rôle ramené au coût de fonctionnement de cette institution composée de 348 sénateurs coûtant chacune 500000e par an.Au vue de l'état des finances de la France,je leur suggère de se dissoudre et d'affecter une partie
des sommes allouées à leur existence à l'armée dans un geste patriotique cela aurait de la gu...e! Allons enfants
de la ......etc etc...
a écrit le 14/03/2013 à 8:31 :
Et quand on n'aura plus d'armée, que fera-t-on quand les djihadistes seront plus près de nous qu'au Mali ? Qui nous défendra ? Ce gouvernement a vraiment décidé de saborder le bateau France !
Réponse de le 14/03/2013 à 9:55 :
pour ce genre de danger, la determination politique et la cohesion sociale sont les meilleures
defenses.
Réponse de le 14/03/2013 à 10:54 :
Tout à fait d'accord ! ET, un jour nous le vérifierons car,à force de jouer avec le feu ..... Fabius parle de leur donner des armes en Syrie ! Puis,comme au Mali,les armes serviront ensuite à se divertir à nos dépens ! L'expérience ne s'acquiert pas vite ,à moins d'être ""doué"" ,mais.........???
Réponse de le 14/03/2013 à 12:26 :
@ xxx: D'ailleurs, puisqu'on parle de la Syrie, je vous invite à bien observer ce qui s'y passe. Nous avons là un exemple grandeur nature d'insurrection, fortement islamiste, dans un milieu urbain, dirigé contre un Etat de type classique disposant d'une armée régulière lourdement équipée. Et qui n'hésite pas à les utiliser sans égards pour les destructions collatérales. (Je ne porte aucun jugement moral sur les intentions et actions dudit Etat et de ladite rébellion.) Ce qui se passe en Syrie aujourd'hui est le prototype de ce qui pourrait se passer demain dans n'importe qu'elle conurbation en cas de confrontation entre une mouvance islamiste armée et une armée régulière classique, partout dans le monde. C'est la guerre de demain. Et on se rend compte que l'armée régulière, malgré ses équipements lourds, ne parvient pas à l'emporter.
Réponse de le 14/03/2013 à 18:07 :
Je vous suis tout à fait ! Et, nous sommes en train de préparer les conditions adéquates pour un avenir qui sera,à peu près, ce que vous laissez entrevoir ! Au MALI,on retrouve les armes de Kadafi qu'ils ont récupéré avec notre aide ! Et, on peut être certain que ,à la moindre occasion (comme en Syrie demain) on fournira tout l'armement nécessaire pour aider ces libérateurs (?????) Et,l'usage qu'ils en feront par la suite ne sera probablement pas celui que l'on avait prévu au départ !!! On pourrait avoir des surprises désagréables ???
a écrit le 14/03/2013 à 8:30 :
Enfin!
a écrit le 14/03/2013 à 8:24 :
Il ne faut pas oublier que cet effort profite en partie au entreprise française de l'armement et donc au maintien de l'emploi en France.
a écrit le 14/03/2013 à 7:35 :
Enfin, je me demandais jusqu'à quand les militaires allaient se taire, voilà une trés bonne nouvelle, c'est un coup de semonce pour l'Etat et sa horde de d'opportunistes qui sacrifient depuis trop longtemps l'accessoire à l'essentiel, en nous l'habillant de sondages d 'experts et autres Conccini...
a écrit le 14/03/2013 à 7:21 :
Vu l'etat du monde aujourd'hui,cest une erreur MONUMENTALE de saborder ce qu'il nous reste d'Armee.cela est dangereux.une troisieme guerre mondiale couve.
a écrit le 14/03/2013 à 3:54 :
Moi je veux bien que soit maintenu le niveau des dépenses de la défense. Mais que proposez vous à la place? L'augmentation de la fiscalité? La baisse des aides à la personne? La baisse des aides aux entreprises? La baisse des dépenses de l'éducation? La baisse de la santé? La baisse des aides à la famille? La baisse des investissements publics? Je croirai à la sincérité des commentaires lorsqu'il y aura des raisons argumentées par des propositions: il faut économiser 5 milliards, 10 milliards? Et bien on les prend là ou bien là, ou bien on augmente les recettes de cette façon ou de cette autre. Soyez plus transparent et plus précis que les politiques, vous n'avez pas le même souci de considérations électorales, il y en a marre des discours délétères où on ne fait que brasser du vent. Le problème est que notre économie n'avance plus, alors il faut en tirer les conséquences budgétaires d'une façon ou d'une autre en attendant de trouver une évolution pérenne.
Réponse de le 14/03/2013 à 7:56 :
Les dépenses en France représentent plus de 56 % du PIB, la défense 1,5 %. Il faut arrêter de taper sur la défense qui entretient une filière d'excellence, donc souvent des emplois d'ingénieurs souvent non délocalisables. Soit 400.000 emplois directs et indirects. Et n'oublions pas la R&T de défense qui diffuse vers le civil
Réponse de le 14/03/2013 à 11:11 :
Votre exposé est brillant et réaliste MAIS le choix des économies --que tout le monde sait indispensables ! -- est du seul choix de nos dirigeants à EUX de faire le choix le plus....??? ou le moins..... !!!.......Disons que l'on pourrait Mieux faire !!!!!!!!!
a écrit le 13/03/2013 à 23:58 :
Je ne fais jamais de commentaires en ligne, mais je trouve profondément scandaleux de prôner des coupes budgétaires aveugles alors même qu'aucunes études d'impact n'aient jamais été sérieursement menées pour piloter le devenir des nos institutions et de nos infrastructures. La gabegie des dépenses publiques provient régulièrement du manque d'imagination de nos politiques, de décisions irréfléchies et du défaut d'objectifs clairement définis : suppression d'un poste de fonctionnaire sur deux, centralisation des moyens décidée à la va vite, défaut de contrôle et de suivi des projets ... la liste n'est que trop longue.
Et pour l'armée, puisque c'est le sujet ?, des soldats sacrifiés sur les champos d'opération tandis que leurs familles attendent déséspérément leur solde, une maintenance des moyens abandonnée au privé coûtant deux fois plus cher qu'auparavant, des cadres en nombre pléthorique comparativement aux personnels opérationnels, un logiciel de paye inopérant, ... et si l'on sanctionnait simplement les incompétents de la république !.
Alors que nous vivons dans un monde instable où tout démontre que les théâtres d'opérations de demain seront localisés, de guérillas régionales de type AQMI en attaques ciblées issues de mouvances terroristes, il est envisagé d'amputer la sureté nationale de notre pays au nom de l'angélisme budgétaire !, mais de qui se moque t'on !!!.
Savez vous que l'essentiel des militaires aujourd'hui en fonction sont devenus des "contractuels", que leur niveau de rémunération est l'un des plus bas des pays ayant optés pour un corps d'armée professionnel, et que dire encore du défaut de moyens nécessaire à leurs actions sur le terrain : logistique, munitions, etc.
Ce n'est pas de l'inconscience, c'est de l'incompétence bureaucratique et du cynisme politique. On prend vraiment les Français pour des imbéciles.
Alors que certains de nos députés en aient assez, je les compends et je les applaudi des deux mains !. En espérant seulement, mais je rêve peut être, qu'il y ait encore suffisamment d'individus de bon sens sur les bancs de nos assemblées pour mettre un arrêt à ces économies de bout de chandelle et que soit défini un plan de dépenses militaires cohérent afin de nous permettre d'assurer l'intégrité de la France et de ses citoyens, et pour demain et après-demain ... ce qui nécessitera sans doute d'écorner les privilèges de certains et de revaloriser les moyens mis à la disposition de nos forces armées.
a écrit le 13/03/2013 à 23:06 :
Si on dégage pas qui vous savez, je crains une guerre civile très proche.
Réponse de le 14/03/2013 à 8:11 :
il me semble me souvenir, que les Français sont très, très long à la "détente", mais lorsque que cela "pète", ça fait très mal! et quelque part, hélas, ce serait un mal pour un BIEN !!!
a écrit le 13/03/2013 à 22:12 :
MRS les senateurs bravo!!!!il faut faire en sorte et c est logique que ce budget represente au minimum 1,5 % du pib!!!Alors que la chine,le japon,l inde ,la russie etc augmentent leur budget militaire ,nous n allons pas baisser les bras !!!un peu de courage mr le president de la republique!!!nous devons rester une nation respectée à l internationale avec des moyens militaires dignes d une grande nation!!
Réponse de le 14/03/2013 à 8:13 :
il serait AUSSI BON, que les sénateurs GUEULENT AUSSI pour d'autres choses, et il y en a à foison !!!
a écrit le 13/03/2013 à 22:07 :
Après avoir écrase sous les impôts les français et notamment les classes moyennes pendant que la haute fonction public embauche a tour de bras et que le président pourvoi en emploi ses amis, le gouvernement s'attaque maintenant a l'armée française, celle ci sera désormais réduite a l'effectif nécessaire au plan vigipirate. Le Charles de Gaulle et les rafales seront t ils bientot vendu a la Corée du nord qui est entrain de renforcé son armé ?
rappelons les promesses concernant l'armée : Préserver l'efficacité de l'armée, améliorer le renseignement et la formation, miser sur la recherche et le développement, tout en réduisant le budget. Tels sont les objectifs de François Hollande en matière de défense. Encore l?échec d'une promesse.
Alors que l?état est en train d'augmenter la précarité pour les contractuels de la fonction public ainsi tout contractuel ayant plus de 2 ans d'ancienneté est licencié si il ne réussit pas le concours (10% de réussite). rappelons que l?état surexploite les emploi précaire qu'il combat dans le privé (20% de contractuel). rappelons que ceux-ci dispose de moins de droit que les autres notamment pas d'indemnité de précarité accordé au CDD et Les possibilités de recours aux contrats de travail à durée déterminée sont beaucoup plus larges dans la fonction publique que dans le secteur privé.
le mille feuille français reste inchangé et rien n'est fait concernant la gabegie concernant les subvention décerné a tous va et sans aucun contrôle
a écrit le 13/03/2013 à 21:01 :
on ne parle pas des officiers généraux (c'est comme les sénateurs)qui seront bientôt plus nombreux que les bidasses. mais là aucune réforme n'est prévue .
Réponse de le 14/03/2013 à 8:28 :
On pourrait reformer un rgt des transmissions ? ça aurait de la g... sur le papier.
a écrit le 13/03/2013 à 19:41 :
Ancien militaire professionnel, j'ai vécu la réduction drastique des effectifs, le vieillissement des matériels non remplacés, la sous évaluation financière de leur entretien.
Pour autant et depuis la fin de la guerre 39-45 le pouvoir a demandé à nos forces d'intervenir 470 fois hors de notre territoire, surtout depuis l'année 1990, date à laquelle le nombre des missions/opérations a explosé.

Or pour maintenir une telle disponibilité de combattants il faut des moyens.
Mes félicitations à nos grands élus de savoir freiner la débâcle initiée afin de nous permettre de conserver un droit inaliénable, celui de défendre notre sol.

Salutations.
Hadès.
Réponse de le 13/03/2013 à 20:57 :
t?inquiètes pas la nouvelle berline avec chauffeur est toujours là pour les élus qui décident de réduire le budget défense.
Réponse de le 13/03/2013 à 21:39 :
Raison de plus pour dégraisser drastiquement le mamouth du Ministère de l'intérieur, Valls doit admettre qu'il faut convertir 2/3 des CRS en fantassins de l'armée de Terre ... ces CRS convertis sont déjà formés, c'est un aubaine, et comme celà l'armée de Terre n'a plus besoin de recruter ... il s'agit d'in simple rétrécissement dans le Ministère Mamouth de VALLS GHEANT HORTEFEUX pour mieux préserver la taille optimum de l'Armée Française ... de surcroît, pour valider, il n'y a qu'a envoyer les CRS en mission dès maintenant au Nord Mali pour occuper les postes de reconnaissance et de nettoyage ... nul doute qu'ils seront très efficaces ...
a écrit le 13/03/2013 à 19:33 :
Je vois qu'il y a des socialistes sérieux, et bien que ça pm'étonne, j'en suis trés heureux ! On ne rigole pas avec notre outil de défense. On l'a suffisamment payé cher en 39-40 !!!
Réponse de le 14/03/2013 à 14:19 :
En 40, il aurait fallu donner des cours à nos généraux sur les deux précédentes guerres contre l'Allemagne. Ca aurait suffi à éviter de faire les mêmes erreurs.
a écrit le 13/03/2013 à 19:24 :
Je sèche , mais me demande si l'on peut et doit dépasser les stricts besoins de sa propre défense en France même pour assumer une responsablité à l'extérieur, sur son continent, voire au delà, au moment où les forces citoyennes et sociales du pays s'affaissent, réduites à une rigueur économique ravageuse et au trouble social.
Au vu des contraintes sur la population de la mondialisation et du résultat obtenu de la fausse Union Européenne, j'en redouterais des effets "masochistes". J'ai d'abord été mobilisé 2,1/2 ans au service de mon pays, puis lui ai donné 5 années bien pleines de service bénévole et ne suis ni anarchiste ni anti-militariste.
a écrit le 13/03/2013 à 19:12 :
ouais! mais des COUPES dans leurs émoluments énormes, ils n'en parlent pas! c'est sûr, ce n'est et ne sera JAMAIS d'ACTUALITE !!
a écrit le 13/03/2013 à 19:08 :
Je propose de supprimer l'armée, se serait plus simple !
Réponse de le 14/03/2013 à 5:41 :
Mdr,no il faudra sortir Dassault du senat.C'est lui la cause principale des nos problèmes.
a écrit le 13/03/2013 à 19:01 :
Ils ont raison, il faut maintenir un fort budget Défense Nationale ... mais il faut faire les grosses économies dans les CRS qui peuvent être réduits des DEUX TIERS en nombre... En effet les CRS peuvent être facielement convertis en bidasse dans l'armée de terre pour former les Afgans et pour maintenir l'ordre dans les pays africains comme le MALI ... cela évitera à l'armée de terre de dépenser de l'argent dans les publicités pour recruter !!!
Réponse de le 13/03/2013 à 19:32 :
En effet, les compagnies de CRS sont avant tout des ventres à nourir, en sistes permanentes, et pour certains quii plombent les travailleurs de la route ... et sous le sarkozysme, leur nombre a enflé au point que la France à 2 fois trop de CRS ... si c'est pour narguer et cogner sur des salariés qui veulent sauver leurs emplois, ALORS les CRS jouent contre les intérêts de la Nation Française ... qu'ils aillent exercer leurs talents en tenues kaquies couleurs sable dans les ragions ou prolifèrent les bandits et les terroristes ...
Réponse de le 13/03/2013 à 19:44 :
Lorsque l'on ne maîtrise pas un sujet, il est sage de prêter l'oreille plutôt que de s'égarer en conjectures inappropriées.
Les CRS sont des personnels civils, point.
Quant à parler de "bidasses", il est aisé de constater une fois de plus la voix du mépris qui transpire à travers votre message.
Réponse de le 13/03/2013 à 20:52 :
Tous les Français le constatent depuis 2 jours 2 nuits de neige les CRS sont ABSENTS, bien au chaud dans leurs appartements bien nourris dans un pareil cas de déroute de l'Etat ou les conducteurs de la route sont piégés en DANGER de MORTdans leurs voitures enfermées entre des barrières sur le autoroutes ... ces CRS pourtant si zélés pour assomer d'amendes et de retraits de points les travailleurs de la route pour quelques jms de dépassement de vitesse ... NOUS LE VOYONS BIEN, le Ministère de l'Intérieur de VALLS est bien trop riche, le Ministère de l'Intérieur de VALLS vit dans l'OPULENCE injustifiée ... et donc la conversion des CRS en militaires d'armée de Terre est vraiment une solution inévitable pour ne pas déshabiller l'Armée française qui a besoin d'être forte.
Réponse de le 13/03/2013 à 21:03 :
+1. j'aime pas les crs mais je déteste la cgt
Réponse de le 14/03/2013 à 18:17 :
Les Compagnies Républicaines de Sécurité seraient des associations de ""Civils"" ??? Cà j'l'aurais jamais cru !!!! Ce serait un ensemble de casseurs ??? EH Bèèè !
Réponse de le 15/03/2013 à 14:44 :
je ne suis pas ce hades

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :