Russie : Poutine promet 40 milliards d'euros pour la conquête de l'espace

Vladimir Poutine a annoncé ce vendredi un investissement colossal de 1.600 milliards de roubles dans les programmes spatiaux d'ici à 2020. Un moteur spatial nucléaire pouvant fournir énergie et propulsion à des stations orbitales mais aussi pour un voyage vers Mars sera expérimenté dès 2018.

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Malgré une série de revers rencontrés ces deux dernières années la Russie néanmoins rester une grande puissance spatiale. Et s'en donne les moyens, alors que son industrie spatiale repose en grande partie sur des acquis de l'époque soviétique. C'est l'une des priorités de Vladimir Poutine, qui a annoncé ce vendredi un investissement colossal de 1.600 milliards de roubles (39,6 milliards d'euros) dans les programmes spatiaux d'ici à 2020, lors d'une visite sur le site de construction du cosmodrome Vostotchny, à la frontière chinois, lequel doit être achevé en 2015 pour permettre à la Russie de disposer d'une alternative au cosmodrome de Baïkonour, qu'elle loue au Kazakhstan jusqu'en 2050, pour mener des missions d'exploration vers la Lune et l'espace intersidéral. « Il est clair qu'au XXIe siècle, la Russie doit préserver son statut de puissance spatiale » a déclaré Vladimir Poutine qui s'exprimait 52 ans jour pour jour après le vol dans l'espace de Youri Gagarine. Selon les experts, dans les prochaines années la demande mondiale en équipements spatiaux (...) augmentera de manière régulière", a-t-il par ailleurs souligné. Selon lui, le marché du lancement d'engins spatiaux devrait s'élever à 1.500 milliards de dollars (1.150 milliards d'euros) en 2030, contre 300 à 400 milliards aujourd'hui. Nous devons exploiter pleinement cette « fenêtre d'opportunités », a-t-il déclaré.

Voyage vers Mars
A l'occasion d'une communication vidéo avec les cosmonautes séjournant à bord de la Station spatiale internationale (ISS), le président russe a annoncé qu'une mission habitée serait lancée pour la première fois de Russie en 2018. Un moteur spatial nucléaire pouvant fournir énergie et propulsion à des stations orbitales mais aussi pour un voyage vers Mars sera expérimenté dès 2018 a déclaré Vladimir Popovkine, le chef de l'Agence spatiale russe (Roskosmos) dans un entretien publié vendredi au journal officiel Rossiïskaïa Gazeta. Selon lui, la création de ce réacteur compact d'une puissance théorique d'1 mégawatt « ouvre des possibilité totalement nouvelles dans l'espace » en permettant d'assurer dans la propulsion que l'alimentation en énergie. « Pour la première fois, on crée une installation nucléaire compacte d'une puissance de 1.000 kilowatts avec des moteurs à réaction électriques », poursuit le directeur de Roskosmos.
« Pour comparaison, les panneaux solaires de la Station spatiale internationale développent environ 100 kilowatts. Mais la station est en orbite. Pour un vol vers Mars par exemple, il faudrait une surface de panneaux solaires comparable à une dizaine de terrains de football », explique-t-il.

Missions interplanétaires
Un module équipé de ce réacteur nucléaire pourra être utilisé en qualité de « remorqueur orbital » mais aussi pour des « missions interplanétaires », souligne encore ce responsable. Pour résoudre le problème du refroidissement du réacteur, une technologie dite par « gouttes » est développée. Elle pourrait être expérimentée l'année prochaine à bord de l'ISS. Quant au réacteur lui-même, une version expérimentale de 250 kilowatts en 2018 va être expérimentée. « Il n'y a pas de système semblable dans le monde », souligne Vladimir Popovkine.
 

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 13/04/2013 à 19:59
Signaler
Bonjour, oui la Russie a de gros moyen, mais il y a tellement de chose à faire et à relancer dans se pays.... Relancer la natalite, l'industrialisation, le confort et le cadre de vie de votre population, combattre l'insecuriter, les fléaux de votre s...

à écrit le 13/04/2013 à 13:02
Signaler
Monsieur POUTINE, 1600 milliards de ROUBLE pour que vos citoyens Russe puisse avoir une bouffée d'oxygène dans leur quotidien. Vous seriez le grand homme du plus grand pays de notre planète. Votre pays aspire à des conditions de vie plus qu'honorable...

à écrit le 12/04/2013 à 20:59
Signaler
Le problème, c'est que en Russie le résultat n'est pas garanti, même si cette somme sera versée sans grand gaspillage (ce qui est déjà pas trop probable). Plusieurs établissements liés à l'espace sont en ruines. Avec les spécialistes c'est pas mieux....

le 13/04/2013 à 0:15
Signaler
@ex-moscovite: rien n'est malheursement garanti nul part. La nature humaine étant ce qu'elle est et les politiques étant plus pourris les uns que les autres, espérer que cela change tient du miracle :-)

le 14/04/2013 à 0:33
Signaler
@Patrickb: Évidemment, rien est garanti nul part. Mais en Russie, en particulier. Un exemple réel et récent: une organisation liée à l'espace: plusieurs dizaines de personnel (directeurs, adjoints, secrétaires, comptables, sécurité etc. tous payés as...

à écrit le 12/04/2013 à 20:36
Signaler
En 2018, Poutine sera encore au pouvoir ou peut on esperer une transitin démocratique ? Ah, j'ai la tete dans les étoiles

le 13/04/2013 à 0:19
Signaler
@diogenr: il serait intéressant que tu développes et nous dises notamment en quoi Poutine est moins démocratique que Hollande ? Une arrestation manu militari pour demander "elles sont où les promesses" serait-elle suivie d'un repas caviar champagne e...

le 14/04/2013 à 0:50
Signaler
@ Patrickb: Ne ridiculisez pas, svp. Oui, Poutine est moins démocratique que Hollande. Je parle de sa politique, pas de son élection. D'autre coté, les gens n'arrivent pas à comprendre une chose très simple: la démocratie n'a aucune corrélation avec ...

à écrit le 12/04/2013 à 17:25
Signaler
l'Europe devrait prendre exemple qui reste maintenant de se faire devancer !...

à écrit le 12/04/2013 à 17:10
Signaler
dommage c'est trop tard pour 2010.

à écrit le 12/04/2013 à 14:32
Signaler
Le 9 février de cette année, à 19h40, il faisait nuit mais la nuit était sans nuage, j'ouvre la fenêtre du séjour pour des odeurs de cuisine et je devine un éclairage, une lumière au-dessus de moi, je regarde, je mets 1 bonne seconde pour réaliser q...

le 12/04/2013 à 15:08
Signaler
@Poutine si tu me lis: il faudrait surtout que t'arrêtes de faire cuire des trucs infects dans ta cuisine et que t'achètes un aérateur :-)

à écrit le 12/04/2013 à 14:21
Signaler
Ah, le vieux serpent de mer du moteur nucléaire....il y a deux problèmes techniques intéressants: comment se fait la conversion thermique/électrique (avec quel rendement) et comment on assure la sécurité au lancement. Pour mémoire, le programme US Ne...

à écrit le 12/04/2013 à 14:12
Signaler
Excusez moi de signaler cela également mais 600 milliards de rouble font 15 milliard d'?... 1?=40 roubles

le 12/04/2013 à 14:37
Signaler
A nouveau on va pouvoir rever d horizons lointains La terre est le berceau de l'humanité mais qui veut passer sa vie entiére dans un berceau?

le 12/04/2013 à 15:34
Signaler
@Mordrakheen: quand on lit certains commentaires (pas le tien ici), on se demande si lesdits commentateurs sont jamais sortis du berceau :-)

à écrit le 12/04/2013 à 13:56
Signaler
"600 milliards de roubles dans les programmes spatiaux d'ici à 2010" : Je savais pas qu'ils étaient pas dans la même année que nous en Russie ! Relecture... Encore... Toujours...

à écrit le 12/04/2013 à 13:31
Signaler
D'ici à 2010! Mais c'est pour bientôt alors.... Relisez-vous par pitié...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.