Airbus : L'A350 proche de son premier vol

 |   |  393  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'avionneur toulousain a fait tourner pour la première fois les réacteurs de son A350.

L'avionneur européen Airbus a annoncé dimanche qu'il avait allumé pour la première fois les réacteurs de son A350, nouvelle étape avant un premier vol d'essai très attendu de ce nouveau long-courrier. "Les moteurs Trent XWB de Rolls-Royce ont tourné pour la première fois sur l'A350 XWB (extra wide body, ou fuselage extra large), en préparation au premier vol de l'appareil", a expliqué Airbus dans un communiqué. L'allumage des réacteurs d'un avion d'essai ne veut pas dire décollage imminent. Ainsi, plus de deux semaines s'étaient écoulées entre la première mise en route des moteurs du Superjumbo A380 et son premier vol en 2005, rappellent les experts de l'industrie.

Entrée en service en 2014

Le constructeur de Toulouse entretient habilement les spéculations sur un premier vol de l'A350-900 avant le salon aéronautique du Bourget qui s'ouvre le 17 juin. Officiellement, Airbus prévoit un premier vol cet été, pour une entrée en service au cours du second semestre 2014. Largement construit en matériaux composites plus légers que le métal, l'A350-900, de 314 places, est la réponse d'Airbus au 787 Dreamliner de Boeing. A ce jour, l'A350 XWB totalise 616 commandes fermes émanant de 34 clients dans le monde.

La famille A350 XWB (Xtra Wide-Body), toute nouvelle famille de long-courriers de moyenne capacité, se compose de trois versions pouvant accueillir 270 à 350 passagers dans un aménagement tri-classe standard. Cette nouvelle famille d'appareils introduira des changements importants en termes d'efficience par rapport aux avions actuels de la même catégorie, notamment une consommation de carburant inférieure de 25 % et une réduction équivalente des émissions de CO2.

Une commande japonaise ?

L'A350 d'Airbus est un "bon candidat" pour remplacer des 777 de Boeing , a déclaré dimanche au Cap le patron d'All Nippon Airways (ANA). Cette annonce laisse entendre que la compagnie aérienne pourrait passer ainsi la première commande de son histoire à l'avionneur européen. "L'A350-1000 pourrait être un bon candidat pour nous", dit Osamu Shinobe à Reuters en marge d'une conférence aéronautique. "C'est réaliste de dire qu'il peut remplacer le 777. Dans un futur proche, lorsque nous réfléchirons aux candidats susceptibles de le remplacer, il pourrait faire un très bon candidat." Les compagnies aériennes japonaises ont longtemps été présentées comme une forteresse inaccessible pour Airbus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/06/2013 à 23:12 :
Le journaliste omet de préciser qu'ANA est cliente d'Airbus de longue date. La compagnie a commandé depuis début 90 des A320 et en exploite toujours dans sa flotte. A aussi commandé par le passé des A321.
a écrit le 03/06/2013 à 19:00 :
Il y a quand même bien eu des A300 JAL - TDA et JAS, non ? Et les A380 Skymark?
a écrit le 03/06/2013 à 9:48 :
bon candiadat ne veut pas dire qu'il vont le commandé c'est juste pour attiré l'attention de boeing pour avoir un bon prix pour le futur 777X ....ANA et JAL n'ont pas le choix que commandé des boeing sur ordre du gouvernement ....c'est devoir national
Réponse de le 03/06/2013 à 10:17 :
Sauf que le 777X n'est pas officiellement lancé et ne sera opérationnel au mieux qu'en 2020 (et encore, 2022 parait plus probable). Donc l'A350-1000 a une longueur d'avance qui pourrait intéresser les compagnies, d'ailleurs il a connu de nombreuses commandes ces derniers mois! Par ailleurs, Airbus pourrait avancer le lancement de l'A350-1000 (avant le 800 qui est en panne de commande) justement pour damer le pion à Boeing...
Réponse de le 03/06/2013 à 13:31 :
Je suis entièrement d'accord avec run. Il faut arrêter de s'enflammer juste parce qu'un journaliste écrit "pourrait être un bon candidat"... le 777X va tout exploser...et il est prévu pour 2018-2019,pas pour 2022... et entre le 777X et le 350-1000 il n y a pas photo, le 777 est un killer. Vous allez voir tonton quand les commandes du 777X vont décoller le 350 aura du souci à se faire.
Réponse de le 03/06/2013 à 15:37 :
Le 777X est prévu pour ses débuts commerciaux en 2019 (au plus tôt) donc 2022 est peut être une date exagérée mais 2020 voir 2021 est tout à fait réaliste. Quand l'A350-1000 est prévu pour fin 2017. Quant à dire que le 777X sera "un killer" je ne m'avancerai pas dans la mesure ou TRES peu de monde connait quelles seront les caractéristiques de cet avion... à moins que vous n'ayez des infos...
Réponse de le 04/06/2013 à 18:44 :
@Milou: oui le 777 est un excellent avion, voir même le meilleur dans le long courrier, grande capacité, et c'est justement là le problème.

Faire encore mieux que l'actuel, tout en sachant que l'on ne pourra compter uniquement sur un nouveau moteur mais il faudra aussi sur une nouvelle cellule.

il reste 6 années pour sortir la version 777x en intégrant plus de matériaux composite. Je ne doute pas qu'ils y arriveront, mais vu les déboires du B787, ils auront surtout beaucoup à se faire pardonner, sachant qu'en plus le 737Max doit sortir dans quelques années.
Le timing 2019 je n'y crois pas beaucoup.

Je me demande quelles seront les nouvelles spécifications, moins 25% de conso? Plus de place, oui c'est annoncé!

Bref, affaire très intéressante à suivre
Réponse de le 08/06/2013 à 13:33 :
@monmarte...ils ont rien à se faire pardonner... comme si les fissures de la voilure du 380 c'était une affaire du passé...et c'est pire d'ailleurs, vu que ça touche la cellule elle-même... le 787 ce n'est qu'un problème d'équipement...et on verra les surprises avec lesquelles il viendra la 350, faut pas croire que l'avion il est parfait. Le 777 restera le roi des cieux et il explosera le 350...
Réponse de le 08/06/2013 à 16:12 :
@milou, concernant l'A380, je vous rappelle il n 'y a eu aucun certificat de navigabilité qui l'a cloué au sol, et ce, malgré les fissures, vous ne pouvez en dire autant du 787.
Que cela concerne un équipement ou un problème de conception, seul le résultat compte.
Quant à ma phrase "à se faire pardonner", reportez-vous à la déclaration de Tim Clark et du PDG d'ANA à ce sujet.
Dans les faits, Boeing a annoncé son arrivé parce que les commandes de l'A350 augmentait et que IAG, client historique de boeing est passé chez airbus.

Quand on est sûr de soi, il n'y a aucune raison de précipiter une annonce.
Maintenant si le 777x explose l'A350, tant mieux pour lui! Je souhaite bonne chance aux 2 compétiteurs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :