Airbus : l'A350 volera pour la première fois avant ou pendant le salon du Bourget

L'A350 a de fortes chances d'effectuer son premier vol avant ou pendant le salon aéronautique du Bourget. Airbus a organisé lundi une cérémonie très discrète pour la première sortie d'usine de l'A350 (roll out). Ce mardi, EADS a publié un quasi doublement de ses bénéfices trimestriels à 241 millions d'euros.
Roll out de l'A350 d'Airbus à Toulouse DR
Roll out de l'A350 d'Airbus à Toulouse DR

L'A350 volera-t-il avant le Salon du Bourget ? C'est de plus en plus probable, selon des sources concordantes. Il pourrait faire son premier vol vers la mi-juin si tout se passe bien, explique-t-on à "La Tribune". Soit un peu avant ou pendant le salon aéronautique. En revanche, les chances d'un vol de démonstration au dessus du salon du Bourget sont très, très minimes en raison des problèmes de sécurité. Il n'est pas impossible que Airbus organise au pied levé une opération de communication à Toulouse pendant le plus grand salon aéronautique mondial. "Depuis plus d'un an, nous tenons tous nos délais", rappelle-t-on en interne au sujet du développement de l'appareil. Interrogé ce matin lors de la présentation des résultats financiers du premier trimestre, Harald Wilhelm, le directeur financier d'EADS et Airbus a indiqué que "l'important est que le vol inaugural (...) aura lieu cet été et, là-dessus, nous sommes de plus en plus confiants".

Un roll out discret

Le premier exemplaire de l'A350, nouveau long courrier d'Airbus qui devrait faire son premier vol au début de l'été, est sorti lundi dans la matinée de l'atelier de peinture de l'avionneur près de Toulouse. Arborant les couleurs bleues d'Airbus et le logo A350-900, le nouveau biréacteur long courrier européen est sorti tracté en marche arrière de l'atelier peinture où il était entré il y a quelques jours en provenance du hall d'assemblage voisin. Cette sortie s'est déroulée en présence de plusieurs centaines de salariés participant au programme, mais sans invités ni journalistes, réduits à prendre des photos depuis l'extérieur du site industriel d'Airbus, sur la commune de Colomiers.

Airbus a rompu pour la première sortie d'usine de l'A350 avec une longue tradition de cérémonies spectaculaires de "roll out" dont avaient bénéficié ses modèles A320, A340 ou A380 avec la présence de gouvernants et de médias du monde entier. Une habitude commune à la plupart des grands avionneurs, de l'Américain Boeing au russe Sukhoi. "Nous n'avons pas voulu perturber le travail des équipes qui travaillent sur l'avion avec les préparatifs d'une telle cérémonie", a expliqué un porte-parole à l'AFP.

Essais de roulage

Airbus précise dans un communiqué que "la peinture de l'avion a été réalisée en moins de sept jours" et suit "la récente vérification de l'instrumentation destinée aux essais en vol" de ce premier exemplaire baptisé MSN001. Airbus a monté les moteurs Trent XWB de Rolls Royce sur l'appareil à la fin mars et "a effectué une série de tests de vibrations". Un autre exemplaire de l'A350 destiné aux essais statiques et qui ne volera jamais continue de subir en parallèle de multiples essais de résistance. Une fois validés ces derniers tests, le MSN001 passera aux mains de l'équipe des essais en vol, vraisemblablement au début juin. Des essais de roulage se dérouleront alors pendant une dizaine de jours pour valider le comportement des moteurs et des systèmes électriques et électroniques. La campagne d'essais en vol devrait commencer au début de l'été, probablement entre la mi-juin et la mi-juillet. Airbus utilisera progressivement cinq exemplaires de l'A350 XWB (extra wide body) pour cette campagne d'essais, en vue d'une première livraison de l'appareil à la fin 2014.

Cette version A350-900 de 314 places est destinée à concurrencer le Dreamliner 787 de Boeing et promet comme lui, d'être plus léger et plus économe en carburant que les modèles actuels, grâce au recours majoritaire aux matériaux composites en lieu et place de pièces métalliques. Une version raccourcie A350-800 et une autre à capacité accrue, l'A350-1000, devraient ensuite compléter en 2016 et 2017 cette gamme d'appareils de 270 à 350 passagers. Airbus a reçu à ce jour des commandes pour 616 appareils.

Doublement du bénéfice au premier trimestre

Ce mardi, EADS, la maison-mère d'Airbus, a pratiquement doublé son bénéfice au premier trimestre 2013, à 241 millions d'euros, contre 126 millions un an plus tôt, grâce aux livraisons d'avions commerciaux. Le chiffre d'affaires pour les trois premiers mois de l'année a progressé de 9%, à 12,4 milliards, annonce la maison mère d'Airbus, qui maintient dans un communiqué ses prévisions de "croissance modérée" pour 2013. Le résultat opérationnel (EBIT) a progressé de 79%, à 596 millions d'euros, grâce à la performance d'Airbus, et ce malgré des charges exceptionnelles de 145 millions dans cette division, la principale du groupe.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 28
à écrit le 30/05/2013 à 15:13
Signaler
Je pense que c'est une erreur et un cadeau fait a Boeing de clouer cet avion au sol. Il faut inviter à voler dès maintenant ceux qui sont en pourparler avec Boeing et leur montrer que leur choix n'est pas forcément le plus judicieux.

à écrit le 15/05/2013 à 9:51
Signaler
Je suis toujours navré devant notre chauvinisme , je suis passioné d 'aviation je lis beaucoup de magasines spécialisés, il semble que l'A 350 qui sera livré bien aprés le 787 est moins novateur quand au 777 300 ER c'est actuellement le plus bel avi...

le 15/05/2013 à 10:44
Signaler
Le 787 est particulièrement novateur, c'est une certitude. On ne peut pas toujours être les premiers. Comme on a été premiers avec l'A320neo, qui a été le plus gros best seller de l'histoire d'Airbus, Boeing étant arrivé sur ce marché bien plus tard....

le 15/05/2013 à 10:46
Signaler
Chaque chose en son temps,chaque chose à sa place:ce qui rend un avion fiable aux yeux des commandants de bord,c'est d'abord la "cohérence" des systèmes embarqués(notam ment l'électronique)et la facilité d'accès à leur maintenance,à contrôler leur ét...

le 15/05/2013 à 10:56
Signaler
Est-ce que la progression constante des techniques de construction des appareils gros por teurs pourraient amener Airbus et Boeing à "sortir" un nouvel appareil tous les 10 ans?Qui gagnera la partie en matière de haute technologie,de fiabilité,de coû...

le 20/05/2013 à 23:11
Signaler
@Jéronimo : L'innovation à tout prix n'a pas de sens. C'est la consommation de carburant qui en a... Boeing a pris beaucoup de risque avec le 787, mais je ne sais pas si le gain sera si évident par rapport au 350. Nous le saurons bientôt. Ensuite, c...

à écrit le 15/05/2013 à 5:06
Signaler
On vend des avions fabriques en Chine, en yuan peut etre, et en dollar par ailleurs, mais jamais en Euro... cela vaut il la peine de construire l'UE ?!

le 15/05/2013 à 10:11
Signaler
Mais pourquoi donc tant "favoriser" la Chine que la Russie...?C'est stupide,voire ignoble de laisser la Russie à l'écart de l'UE...Il me semble que la Chine est en train de "coloniser" la Russie,voire s'attribuer-d'une manière ou d'une autre-quelques...

à écrit le 15/05/2013 à 0:09
Signaler
Vos commentateurs franchouillards sont à côté de la plaque. Les frais d'études et de conception de l'A380 sont loin d'être amortis. Comme les autres avions Airbus, ils sont construits en euros (matériel et salaires) mais vendus en dollars(1,30$ pour ...

le 15/05/2013 à 10:50
Signaler
Pensez-vous que cela pose des problèmes existentiels aux allemands d'assembler en Chine des matériels venant d'ailleurs, notamment d'Allemagne ? Le résultat, c'est que leur balance commerciale avec la Chine est excédentaire, contrairement à la notre....

le 15/05/2013 à 11:16
Signaler
La Chine est d'abord le + grand marché du monde...Mais qu'en sera-t-il,dans 15 ans,quand la Russie,l'Inde,le Brésil,l'Australie auront élevé leurs capacités de production en aéronau tique...?Je trouve la Chine un "tantinet" trop sûre d'elle,trop exig...

à écrit le 14/05/2013 à 15:48
Signaler
une bonne nouvelle sur la tenue des délais, c'est devenu rare ! pour une fois, le management a fait son boulot correctement !! bravo !

le 14/05/2013 à 18:21
Signaler
Entre les livraisons des premiers A 380 à Emirates et Singapores Airlines et la livraison des exemplaires suivants,il s'en est passé du temps!! Ce qui a incité les uns,les autres,à s' "approvisionner" chez le concurrent Boeing. Mais voilà qu'il y a l...

le 14/05/2013 à 21:05
Signaler
C'est gentil d'encenser le 'management' mais peut être ne faudrait il oublier les reste des soutiers...

à écrit le 14/05/2013 à 15:33
Signaler
c'est une bonne chose que de montrer toutes ses belles choses et de voir que la France peut encore fai mais en faisant des choses comme cela on peur de les montrer car on pense que d autre pays pourraient en prendre de la graine ce qui ne nous n ar...

à écrit le 14/05/2013 à 14:55
Signaler
Je pense qu'il est très important de se montrer le plus tôt possible, pour faire capoter les actuels pour-parlés en cours chez Boeing. Les hommes aiment le concret et se montrer dès à présent aura un double effet: pour les inconditionnels de Boeing l...

à écrit le 14/05/2013 à 14:48
Signaler
les clients pour l'A380 commence a devenir rare , faute de commande en 2015 les gars qui bosse sur la ligne A380 a toulouse seront au chômage technique ( plus d' A380 a construire ou a livré ) ....l'A380 finira comme le concorde un échec commercial...

le 14/05/2013 à 16:00
Signaler
A 30 exemplaires construits par an, il y a des livraisons pour 6 années encore. Quant à l'échec commercial, le seuil de commandes pour le rendre rentable est déjà dépassé....

le 14/05/2013 à 16:16
Signaler
euh, non. l'équilibre par avion (et non du programme) n'est pas attendu avant 2015

le 14/05/2013 à 16:24
Signaler
Complément : boeing ne s'est pas spécialement tourné vers des avions plus petits.... entre le 777 et le 747-8 ils sont aussi présents sur ce segment très gros porteur. Enfin, j'espère que vos actions chez eux ne sont pas trop tourmentées avec les pro...

à écrit le 14/05/2013 à 12:04
Signaler
Airbus est l'une des opérations d'état pour laquelle l'injection massive de l'argent des français a réussi à rapporter des milliards à quelques-uns en donnant du travail à si peu de monde en proportion. Il conviendrait d'examiner les deux phénomènes ...

le 14/05/2013 à 12:37
Signaler
J'ai du mal à comprendre votre raisonnement, l'état francais est un actionnaire principal d'EADS et touche à ce titre les dividendes associés à ces actions. Dans "les quelques uns" dont vous parlez, il y a l'Espagne, l'Allemagne et la France.

le 14/05/2013 à 13:47
Signaler
Concernant "CORSO": Il parait quil habite un petit Pay Napoleonne - un peu en dissociation avec le monde reél ... l'etat Français posséde moins quún quart d'EADS, les actionaire Français moins que la moité... Les supports pour developper et fabrique...

le 14/05/2013 à 13:54
Signaler
En effet, l'argent injecté n'était pas un don, l'Etat étant en retour actionnaire. Ou voulez-vous supprimer un de nos derniers exportateurs ? Après avoir échoué dans l'automobile et dans bien d'autres secteurs, regrettons d'avoir créé le leader mondi...

le 14/05/2013 à 19:22
Signaler
Vous pouvez acheter des actions EADS (comme moi), rien ne vous l'interdit! Pourquoi ne le faites vosu pas? Sinon EADS et Airbus permettent des dizaines de milliers d'emplois qualifiés en France (et bien plus en considérant toute l'Europe). Je ne comp...

le 15/05/2013 à 13:00
Signaler
C'est quand même singulier qu'EADS soit dirigé par un Allemand,et que l'Etat français y ait 30% des parts...L'Allemagne -par le passé-a revendiqué d'installer la fabrication d'A 350 sur son territoire,non?Airbus Industries "appartient" pour 60% à l'...

à écrit le 14/05/2013 à 11:53
Signaler
Une sortie discrète en effet, après les déboires du 787, c'est plutôt une très bonne communication et positif appuyée par les commandes records engrangées depuis le début d'année.

le 14/05/2013 à 14:38
Signaler
Et surtout pour se remettre tout de suite au boulot afin d'avoir le premier vol durant le salon du bourget avec show à l'américaine et retransmission sur écran géant et tout le toutim!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.