Les ventes de l'A380 font du surplace : pas de panique dit Airbus

Alors que l'avionneur n'a engrangé aucune commande en 2013, son PDG Fabrice Brégier a réitéré sa confiance dans cet appareil et maintenu ses objectifs de rentabilité en 2015. Airbus invoque essentiellement la crise pour expliquer les difficultés à vendre l'avion.

4 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)

Aucune commande d'A380 au compteur d'Airbus depuis le début de l'année. Neuf seulement en 2012, largement en deçà des 30 prévus : plus de treize ans après le lancement du programme et les 262 commandes enrregistrées depuis, le géant des airs européen est en difficulté. John Leahy, le directeur commercial d'Airbus fait grise mine. Mi-mai, lors de la présentation des résultats financiers du 1er trimestre, le directeur financier d'Airbus et d'EADS, Harald Wilhelm, expliquait que « remplir les créneaux de livraisons encore libres à partir de 2015 constituait une priorité majeure pour lui et ses équipes ».

"Nous ne sommes pas en mode panique"
Trois semaines plus tard, durant les journées de l'innovation qui se sont déroulées jeudi et vendredi à Toulouse, les dirigeants d'Airbus se sont montrés rassurants. A commencer par son PDG, Fabrice Brégier.

«Nous avons un objectif de livrer 25 A380 par an. Nous sommes sur cette voie. Ce sera le cas cette année et en 2014. Pour 2015, il nous reste encore quelques créneaux de livraisons, qui se comptent sur les doigts d'une seule main (...) nous ne sommes pas en mode panique. Nous avons de bons prospects », a-t-il indiqué, précisant qu'« Airbus avait les capacités de réaliser son objectif d'atteindre l'équilibre (par avion produit) en 2015 ». Pour y arriver, Airbus devra donc remplir les créneaux de libres sans casser les prix. Au cas où les ventes continueraient à patiner d'ici à la fin de l'année, Airbus étudie, selon nos informations, une légère baisse des cadences de production.

Régulièrement cité comme un futur acheteur de l'A380, Turkish Airlines semble prendre son temps. « Ce n'est pas à l'étude pour le moment », indiqué à La Tribune son PDG Temel Kotil. Selon des sources internes à Airbus, l'A380 est confronté, dans les campagnes en cours, à la très forte agressivité tarifaire de Boeing sur le B747-8.

L'A380 permet aux compagnies de gagner des parts de marché

Fabrice Brégier a relativisé les craintes de certains observateurs concernant la faiblesse du carnet de commandes (159 exemplaires, soit quatre ou cinq années de production, ou plus selon le rythme de production). « L'A380 est dans la norme », a-t-il expliqué. Néanmoins, le carnet de commandes comprend plusieurs exemplaires qui semblent compromis, comme les 5 appareils de Kingfisher Airlines qui, en faillite, a cessé ses vols depuis des mois. Il reconnaît que l'achat d'un A380 constitue un investissement pour une compagnie aérienne mais, explique-t-il, « il permet de gagner des parts de marché ». Sur une même ligne, le transporteur qui exploite un A380 attire plus de trafic. L'attrait pour cet appareil est en effet toujours une réalité pour les passagers.

Des recettes meilleures sur l'A380

Christopher Emerson, le Senior Vice-President marketing d'Airbus a d'ailleurs détaillé le potentiel de l'A380 et des bénéfices qu'il apporte aux compagnies aériennes. Au regard de la croissance attendue du trafic aérien au cours des 20 prochaines années (+4,7% par an) et du nombre de mégalopoles dans le monde (dont les liaisons entre concentreront la quasi-totalité du trafic long-courrier), il estime que « l'A380 est l'avion pour capter cette croissance ». Contrairement à la communication d'Airbus dans le passé qui insistait sur les économies générées par l'A380, il a mis l'accent sur les gains de chiffre d'affaires qu'apporte l'A380. «Les recettes unitaires sont meilleures quand une compagnie exploite un A380 », affirme-t-il, chiffres de Sabre (système global de distribution) à l'appui. Cette hausse du « yield » se répercute même sur les vols en correspondance d'un A380 même s'ils sont assurés par un autre avion. Plusieurs compagnies comme Emirates ou Singapore Airlines arrivent en effet à augmenter leur prix sur les vols effectués en A380, en raison de la qualité du produit et du prestige de l'avion.

Concurrence des B777 9X et des A350-1000

Alors pourquoi, n'y a-t-il pas plus de ventes ? Christopher Emerson invoque la crise. « L'A380 a été mis en service en 2007, depuis il y a eu six années de crise, or c'est un avion pour absorber la croissance ». Pour lui, quand la croissance va revenir, les ventes repartiront. « Car l'A380 n'a pas de concurrent ». Le B747-8, la version allongée du B747-400 ne se vend pas (31 ventes pour la version passagers depuis son lancement commercial en 2005). D'où les doutes de plusieurs observateurs concernant non pas le seul A380, mais l'ensemble du marché des gros-porteurs quadri-réacteurs. Pour un expert, « il faut des taux de remplissage très importants et des recettes unitaires élevées pour que l'A380 soit intéressant. Ce n'est pas donné à toutes les compagnies ». En outre, l'arrivée sur le marché des B777 9X et de l'A350-1000, deux biréacteurs très performants risquent, malgré leur capacité inférieure à celle de l'A380 (400 à 350 sièges respectivement), de marcher sur les plates-bandes de l'A380, en lui chipant une partie du marché du renouvellement des B747.
 

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 39
à écrit le 17/06/2013 à 10:12
Signaler
Nous sommes dans une ère où tout doit s'accélérer, malheureusement un projet de la complexité de l'A380 ne se développe que sur trente ou quarante ans; alors un peu de patiente et ce programme pourra comptabiliser ses ventes sur la durée qui seront é...

à écrit le 09/06/2013 à 16:49
Signaler
Airbus a racheté de leur clients des vieux abus A340. Qu'est qu'il va faire avec ces vieux coucou? Ils sont gourmand en carburant et l'entretien à cause de ces 4 motrices.

à écrit le 08/06/2013 à 19:39
Signaler
Voir la rentabilité même de l'A380 en vendant des A380 c'est quand même une vision primaire. Boeing vendant leur 747 en obligeant les compagnies aériennes d'acheter des 737. Et comme le 747 était le seul très gros porteur au monde, les compagnies n'a...

à écrit le 08/06/2013 à 10:42
Signaler
Je confirme le confort et le silence étonnant de l'appareil Je n'ai fait qu'une seule fois la liaison Londres-Heathrow / Tokyo-Narita en classe éco avec un long courrier A380 de British Airways Confort des sièges et espace surprennent .

le 09/06/2013 à 9:14
Signaler
British Airways ne dispose pas encore A380 donc, vous avez volez en Boeing de cette compagnie. Vous pouvez voir le premier A380 en couleur de British au Bourget semaine prochaine.

le 09/06/2013 à 10:34
Signaler
Vous m'avez mis un doute sur la compagnie , Après consultation avec Madame vous avez raison , c'était pas Brtitish mais la Lufthansa

à écrit le 08/06/2013 à 9:04
Signaler
L'engin est génial, d'un confort inégalé notamment sonore (notamment par rapport au 777 qui lui est bien bruyant), mais pour l'avoir pris quelques fois (AF, Emirates, Singapour), je ne l'ai jamais vu plein. Il y a peut-être un problème d'utilisation ...

à écrit le 07/06/2013 à 20:46
Signaler
Pour avoir eu la chance de le prendre plusieurs fois, je dis OUI, cet avion est superbe et à bord, il offre un confort incomparable à ce jour. Airbus tient là un avion magnifique qui répond à tous les impératifs des compagnies comme de leurs clients....

le 09/06/2013 à 8:39
Signaler
Ne dites pas "industrie française", Airbus c'est : France, Allemagne, Angleterre, Espagne.

à écrit le 07/06/2013 à 17:37
Signaler
Il y aura des commandes A380 au Bourget. L'avion est performant, rentable et fait baver toutes les compagnies, qui peut en douter ? Seulement la stratégie des opérateurs fait face non seulement à la crise qui a cependant heureusement fait baisser les...

le 08/06/2013 à 7:01
Signaler
Ceux qui doutent ....c'est précisèrent ceux qui n'achètent pas...et c'est beaucoup...

à écrit le 07/06/2013 à 16:46
Signaler
Les motoristes Anglos- saxons sont plus anxieux encore ...qui va leurs vendre leurs moteurs et l'avionique qui va avec...? c'est tout de même en valeur entre 48 - 54 % du prix d'un A380...

à écrit le 07/06/2013 à 11:52
Signaler
L'un des commentateurs que je viens de lire , du genre je-sais-tout-j'ai-tout-compris-sur-les-Airbus pourrait peut-être nous rappeler le break-even du programme A 380 ? Merci et bonne journée.

le 07/06/2013 à 13:02
Signaler
J'aimerai bien le savoir justement mais c'est le secret le mieux gardé du monde

le 07/06/2013 à 13:22
Signaler
Question stupide .. Je vois pas l'intéret d'évoquer ou commence le seuil de rentabilité du programme A380 , car cette information n'est pas accessible au citoyen lambda ..

le 07/06/2013 à 17:14
Signaler
Ce qui se dit est que le programme ne sera jamais rentable, car Airbus a du mal à simplement le vendre ce que cela lui coûte de le fabriquer et prévoit seulement d'atteindre ce seuil en 2015 : http://online.wsj.com/article/SB1000142405270230364400457...

à écrit le 07/06/2013 à 11:06
Signaler
Vu le discours tenu par les dirigeants, il y a fort à parier que l'A380 va enregistrer de grosses commandes au salon du bourget. En effet, en ne remettant pas en cause leur objectif de vente (même pas la moindre indication, au contraire), on peut s'a...

le 07/06/2013 à 11:26
Signaler
La priorité actuelle de EADS c'est de vendre du A350-900/1000 ( 616 commandes actuelles avant salon ) pour se positionner face au 787 Dreamliner et 777 . Faut pas s'attendre à des miracles sur le A380 au salon dans une semaine

le 08/06/2013 à 9:03
Signaler
@tonton même s'il y a des annonces au Bourget, cela ne remettra pas en cause les doutes sur le potentiel de cet avion. Il y aura tôt ou tard les 30 d'Emirates, éventuellement une vingtaine d'autres par d'autres compagnies, et on dépassera à peine les...

à écrit le 07/06/2013 à 11:04
Signaler
Lufthansa le 14 mars 2013 avait commande cent A320 et deux A380...Lufthansa commande cent A320 et deux A380. Ça a été annulé?

le 07/06/2013 à 11:53
Signaler
Non, mais la commande n'a pas encore été finalisée pour l'instant

le 07/06/2013 à 14:19
Signaler
c'est vrai , Airbus à pris pour habitude d'attendre le salon du Bourget pour faire transformer les intentions d'achats des compagnies en commandes officielles ferme

à écrit le 07/06/2013 à 10:40
Signaler
L'A380 "n'a pas de concurrent". Il y a sans doute des raisons à ça... C'est sans doute un produit invendable et ruineux. Mais j'oubliais que les Français sont doués pour avoir raison seuls contre le monde entier.

le 07/06/2013 à 11:18
Signaler
Produit de plus en plus difficilement vendable dans sa version actuelle de base .. Reste que les compagnies Emirates et Qatar Airways pour ne citer qu'elles sont très demandeur pour une version allongée . Pour rappel , EADS est une entreprise Europée...

le 07/06/2013 à 15:12
Signaler
Et je suppose que quand il se vendra, vous viendrez ici nous expliquer que c'est un avion allemand ? Et l'A320, c'est la preuve que les français avaient raison avant tout le monde ? Ou est-ce une réussite franco-allemande ? C'est pesant ces français ...

à écrit le 07/06/2013 à 9:51
Signaler
Si EADS veut aller au bout du raisonnement , le créneau porteur est à mon sens le " futur " A380-900 ou meme 1000 rallongés si Airbus sort ces versions des cartons pour se démarquer une bonne fois pour toutes à privilégier sur les lignes à très fort...

le 07/06/2013 à 10:08
Signaler
Et tu le finances comment?

le 07/06/2013 à 10:44
Signaler
Je suis d'accord c'est un vrai casse tete pour financer ..reste qu'il vaut mieux se pencher sérieusement sur ce dossier dés à présent , plutot que d'aller irrémédiablement vers une catastrophe bien pire encore . Le futur 777 va le concurencer terrib...

le 07/06/2013 à 11:24
Signaler
les compagnies exploité A380 ont la peine de remplir l'avion et certain ligne a été ouverte uniquement pour la période de forte trafic. Peut-être c'est la crise dans le monde? Par contre le but de A380 était de baisser le prix du billet mais cette ef...

le 07/06/2013 à 12:05
Signaler
Je pense vraiment, même si Airbus ne le voit pas du tout, qu'il y a un créneau en Asie sur les lignes intérieures à très fort remplissage. Classe unique remplie au maximum de la certification sur des distances courtes très saturées, où l'inconfort d'...

le 07/06/2013 à 13:41
Signaler
Les créneaux de vol disponibles de plus en plus serrés devraient etre une chance pour les A380 ..dans le cahier des charges et de mémoire c'est un argument fort retenu ?

le 07/06/2013 à 16:21
Signaler
Mais c'est vu entre les hub et principalement en longue distance si ce n'est intercontinental, alors que la consommation en carburant et la moindre croissance du trafic font que cette partie là ne progresse pas comme prévu.

le 12/06/2013 à 12:27
Signaler
"Je pense vraiment, même si Airbus ne le voit pas du tout ...." C'est marrant de voir qu'il y a des gens plus visionnaires qu'une équipe de prospects avec les dents longues qui rayent le parquet (qui, on s'en doutes un peu, doit être sévéremment sél...

le 13/06/2013 à 11:49
Signaler
Ben alors, où sont les compagnies pour lesquelles Airbus a fait des ventes de ce type, particulièrement en version densifié mono-classe ? Singapore n'utilise l'A380 que sur de la longue distance. Asiana a commandé pour affronter Korea sur la longue d...

le 21/06/2013 à 12:11
Signaler
Dur de connaitre les intentions des compagnies ayant commande l A380. Mais une utilisation pour des lignes courte distance, haute densite, pourrait avoir lieu avec les compagnies: Skymark Airlines Hong Kong Airlines China Southern Airlines Vietn...

à écrit le 07/06/2013 à 9:09
Signaler
Il faut le poser la question pourquoi Airbus n'arrive pas de vendre la version Cargo A380 malgré il existe initialement un client américan qui a abandonné sa commande. Par contre Boing a réussi de vendre sa nouvelle version B747.

à écrit le 07/06/2013 à 7:47
Signaler
Un superbe avion. Pour l'avoir pris à 2 reprises, il ne souffre pas la comparaison. Le boing est un 4 L, le 380 une jaguar

le 07/06/2013 à 8:31
Signaler
Vous deviez avoir pris un Boeing à pédales des années 30 ou alors un avion d'un autre constructeur car comme vous avez écrit (Boing) ce doit être un avion construit par un amateur. Votre analyse n'a pas de sens Airbus et Boeing sont deux grands const...

le 07/06/2013 à 9:27
Signaler
+1 !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.