Airbus : et si l'A350 volait pour la première fois le 13 juin ?

L'avionneur européen devrait faire voler son futur long-courrier la semaine prochaine. Peut-être le 13 juin.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Airbus S.A.S. via Bloomberg News)

Airbus prendra-t-il le risque de faire voler l'A350-900 le 13 juin ? Avis aux superstitieux... En tout cas, ça se précise pour le premier vol de l'A350-900 très attendu. Avant ou pendant le salon aéronautique du Bourget ? Plutôt avant même si la prudence prévaut encore dans les rangs d'Airbus. Des dates ont toutefois été cochées pour cet événement majuscule pour Airbus. Mais tout dépendra des derniers essais au sol, notamment les essais de roulage et d'accélération de l'appareil, et... de la météo. Dernièrement, l'avionneur toulousain avait donc visé quelques dates pour le premier vol de l'A350 : le 11, le 13 ou le 14 juin. Celle du 11 juin aurait été d'ores et déjà éliminée. Pour le moment, le 13 juin tiendrait la corde. Airbus sera en mesure d'y voir plus clair certainement ce dimanche.

En tout cas, tout est fait pour y parvenir. L'avionneur a annoncé ce dimanche qu'il avait allumé pour la première fois les réacteurs de son A350, nouvelle étape avant un premier vol d'essai. "Les moteurs Trent XWB de Rolls-Royce ont tourné pour la première fois sur l'A350 XWB (extra wide body, ou fuselage extra large), en préparation au premier vol de l'appareil", a expliqué Airbus dans un communiqué. Ainsi, plus de deux semaines s'étaient écoulées entre la première mise en route des moteurs du Superjumbo A380 et son premier vol en 2005, rappellent les experts de l'industrie. Puis mardi l'avionneur a communiqué les noms des six membres d'équipage qui effectueront le baptême de l'air. Le premier vol d'essai sera confié à un équipage de six membres. Les deux pilotes seront le Britannique Peter Chandler, pilote d'essai chez Airbus depuis 2000 et chef pilote depuis 2011, et le Français Guy Magrin, pilote d'essai depuis 2003. Ils seront assistés dans le cockpit du mécanicien navigant d'essai Pascal Verneau. Derrière eux, en cabine, le directeur des essais en vol, l'Espagnol Fernando Alonso, sera à la tête du trio d'ingénieurs qui décideront des tests à accomplir.

Entrée en service en 2014

Officiellement, Airbus prévoit un premier vol cet été, pour une entrée en service au cours du second semestre 2014. Largement construit en matériaux composites plus légers que le métal, l'A350 -900, de 314 places, est la réponse d'Airbus au 787 Dreamliner de Boeing. A ce jour, l'A350 XWB totalise 616 commandes fermes émanant de 34 clients dans le monde. La famille A350 XWB (Xtra Wide-Body), toute nouvelle famille de long-courriers de moyenne capacité, se compose de trois versions pouvant accueillir 270 à 350 passagers dans un aménagement tri-classe standard. Cette nouvelle famille d'appareils introduira des changements importants en termes d'efficience par rapport aux avions actuels de la même catégorie, notamment une consommation de carburant inférieure de 25 % et une réduction équivalente des émissions de CO2.

______

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 09/06/2013 à 1:21
Signaler
Les moteurs Trent XWB de Rolls-Royce ont tourné pour la première fois sur l'A350 XWB, l'essence devrait prochainement arrivée par un tuyau un peu mou relié à une citerne du continent de sorte que lorsque l'avion aura fait le tour de la terre, les hab...

à écrit le 07/06/2013 à 14:38
Signaler
Un avion n'est pas une bagnole. Avant de déclarer un avion "bon de vol" on doit respecter des procédures longues et contraignantes. De grâce laissez les ingénieurs naviguants à leurs procédures et ne leur mettez pas la pression. La carrière de ce bel...

à écrit le 07/06/2013 à 10:29
Signaler
C'est sûr qu'avec Fernando Alonso double champion du monde de formule 1 à bord ce vol ne peut être qu'un exploit.

à écrit le 06/06/2013 à 21:35
Signaler
Airbus: et si l'A350 s'écrasait pour la première fois le 13 juin? Faut arrêter de faire pression... l'avion volera dès qu'il sera prêt... ne vous enflammez pas...

à écrit le 06/06/2013 à 21:16
Signaler
Ah ! c'est sûr cet équipage va s'envoyer en l'air...les coquins !

à écrit le 06/06/2013 à 18:36
Signaler
Simple guerre de communiquer pour tenter d'éclipser le retour en force du B787. Dommage!

à écrit le 06/06/2013 à 17:25
Signaler
Air France se prépare à compresser...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.