Airbus : une journée à plus de 15,5 milliards de dollars

Airbus a vendu 168 A320, dont 87 sont des commandes fermes, à des compagnies asiatiques. Trois des quatre compagnies sont des transporteurs créés récemment.
Michel Cabirol
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

En moins de 12 heures, Airbus a annoncé avoir engrangé 168 commandes ou intentions de commandes. Une très belle performance commerciale pour l'avionneur, surtout hors salon aéronautique du Bourget où tout est toujours démesuré. Le constructeur toulousain a toutefois profité du salon aéronautique de Pékin pour dévoiler toute une série de commandes d'A320ceo et A320neo de la part de compagnies aériennes chinoises - et ce n'est pas fini d'ici à la fin de la semaine, indique-t-on chez Airbus. Une habitude pour Airbus qui attend un salon aéronautique important pour assommer médiatiquement ses rivaux en groupant un maximum de contrats. La performance peut être aussi relativisée, l'avionneur ayant indiqué avoir signé des commandes fermes que pour 87 appareils. Mais elle reste significative.

Un festival de commandes chinoises

Tout a commencé tôt dans la matinée, décalage horaire oblige. Airbus a reçu de la part de deux compagnies chinoises des commandes pour un total de 43 appareils A320, représentant 3,87 milliards de dollars (2,87 milliards d'euros) au prix catalogue. Qingdao Airlines, une compagnie créée récemment et basée dans l'est de la Chine, a signé un accord pour l'acquisition de 23 appareils de la famille A320, dont cinq A320ceo et 18 A320neo. La première livraison pourrait intervenir début 2016. De son côté, Zhejiang Loong Airlines, compagnie basée à Hangzhou (est) ayant récemment reçu l'agrément des autorités pour le transport des passagers, a signé un protocole d'accord pour l'achat de 20 appareils A320, dont neuf A320neo. Les deux transactions doivent être approuvées par le gouvernement chinois avant qu'Airbus puisse les comptabiliser en commandes fermes.

Enfin, plus tard dans la matinée, BOC Aviation, une filiale de Bank of China spécialisée dans la location d'avions basée à Singapour, a passé une nouvelle commande ferme de 25 A320, qui intervient moins d'un an après une première commande de 50 appareils du même type. Une porte-parole de BOC a indiqué que cette nouvelle commande représentait, en prix catalogue, un montant de 2,6 milliards de dollars (1,93 milliard d'euros). Soit un montant de 4,8 milliards d'euros pour les trois commandes.

100 A320 pour la nouvelle compagnie vietnamienne VietJetAir

Dans l'après-midi à Paris, Airbus a annoncé mercredi un protocole d'accord avec l'ambitieuse compagnie low cost vietnamienne VietJetAir pour une commande de 92 avions de la famille A320, dont 62 fermes (6,1 milliards de dollars au prix catalogue). Au total, la commande s'élève à 9,1 milliards de dollars. VietJetAir, qui a réalisé son premier vol en 2011 et opère déjà huit Airbus, confirme sa volonté de se lancer sur le marché déjà très disputé des vols à bas-coûts dans le sud-est asiatique. C'est la cinquième compagnie low-cost à se lancer sur le marché régional, après AirAsia (Malaisie), Lion Air (Indonésie), Tiger Air (Singapour) et JetStar (Australie).

L'accord a été signé par le directeur général de cette compagnie privée, Luu Duc Khanh, lors d'une cérémonie à Matignon en présence des Premiers ministres français, Jean-Marc Ayrault, et vietnamien, Nguyen Tan Dung. Le protocole d'accord porte sur l'achat de 14 moyen-courriers A320ceo, six A321ceo et 42 exemplaires de la future version remotorisée A320neo. La jeune compagnie a également pris une option pour 30 avions supplémentaires. La valeur de ces acquisitions au catalogue est de 6,13 milliards de dollars. Les livraisons s'échelonneront de 2014 à 2022, "soit presque dix par ans", a indiqué le directeur général de la compagnie vietnamienne Luu Duc Khanh.

Michel Cabirol

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 30
à écrit le 26/09/2013 à 22:29
Signaler
Allez, inutile de bouder notre plaisir. Même assemblés en Chine, ça reste une très bonne nouvelle pour l'industrie aéronautique européenne. Et les bonnes nouvelles, en ce moment, se font plutôt rares....

à écrit le 26/09/2013 à 13:53
Signaler
mesdames messieurs, il faut faire attention à différer la Chine et d'autres pays asiatiques!!! On ne peut appeler tous les asiatiques "les chinois", c'est du respect!!! Comme on ne veut pas être appelés "anglais", "allemands" ou "américains"!!! Sinon...

le 26/09/2013 à 17:05
Signaler
Tout à fait d'accord, Il faut un peu y aller mollo dans les commentaires. Français, oui ! Cracher sur le reste de la planète, non merci ...

à écrit le 26/09/2013 à 11:35
Signaler
Excellente nouvelle pour Airbus, la France et l'Europe. En effet, ces avions sont conçus, développés, construits et testés majoritairement en Europe (avec une bonne partie en France). Les bénéfices des ventes vont en France en Allemagne, et pour la c...

le 26/09/2013 à 12:15
Signaler
Très beau discourt ... sauf que ... il seront construit en Chine vu que EADS a vendu son âme aux chinois par un transfert de technologie. Donc à part pour que Moi Je Président puisse faire le fanfaron ça ne rapporte rien à l'Europe ... PS: quelles s...

le 26/09/2013 à 12:40
Signaler
Et quand bien même ils seraient tous construits en Chine, il ne s'agit QUE de la construction, qui ne représente qu'un faible part du bénéfice. Ce qui compte, c'est la majeure partie du bénéfice et tous les emplois hors construction qui eux restent b...

le 26/09/2013 à 12:44
Signaler
L'erreur de Sarkozy ? Je l'ai indiqué juste le post en dessous. Vous ne savez pas lire ? Bon, je répète pour les neuneu : Sous la direction de l'UMP (Sarko), entre 2002 et 2012, la dette publique de la France a doublé, passant de 912 à 1920 milliard...

le 26/09/2013 à 13:48
Signaler
Mais non Airbus n'a pas vendu son âme... Airbus a ouvert une usine d'assemblage en Chine ce qui lui a permis de vendre plus de 150 avions à ce pays et gagner la manche sur Boeing, et ainsi de faire travailler massivement des sous-traitants européens ...

le 26/09/2013 à 13:54
Signaler
Donc pour vous la construction ne représenté qu'une petite partie des bénéfices ... Vous ne devez pas vivre dans le même monde que nous.

le 26/09/2013 à 13:56
Signaler
mais vous déconnez!!! les chinois n'achètent que 43 alors que le petit pays Vietnam en achète 100! On oublie les chinois et on dit "merci" au Vietnam, cette fois ci!!!

le 26/09/2013 à 14:11
Signaler
Airbus assemble les avions en Chine, les pièces sont toujours produites en Europe, NUANCE !

le 26/09/2013 à 14:19
Signaler
La plus grosse erreur de Sarkozy ? Avoir laissé un incompétent prendre le pouvoir après lui...

le 26/09/2013 à 14:21
Signaler
C'est pourtant vrai. A titre d'exemple, rien que les moteurs d'un avion représentent 40% de son prix en moyenne, et jusqu'à preuve du contraire ils ne sont pas fabriqués dans l'usine d'assemblage chinoise d'airbus, mais par des sous-traitants françai...

le 26/09/2013 à 14:28
Signaler
@@... Je parlais bien évidemment des commandes qui ont suivi la construction de l'usine d'assemblage chinoise, et non pas des commandes de cette semaine qui viennent s'y ajouter ! A titre d'exemple, 160 avions avaient déjà été vendus à la Chine ces 3...

le 26/09/2013 à 17:02
Signaler
Je persiste bien dans ce que je dis : "La construction ne représente qu'une petite partie des bénéfices". C'est la vérité, vous n'avez qu'à aller vérifier... Vous n'êtes pas en train de fabriquer des briquets jetable. Ce sont des avions. DES AVIONS !...

le 27/09/2013 à 15:06
Signaler
Un avion c'est 2 ou 3 usines de fabrication et 1 usine dite d'assemblage final .Dans ce cas précis ou c'est une commande de la Chine et des pays voisins, ca veut donc dire que le 3/4 de l'avion va être fabriqué en France puis envoyé en chine pour l?é...

à écrit le 26/09/2013 à 11:10
Signaler
par Hollande et ses complices des media. Heureusement, les lecteurs de la Tribune savent que rien de tout ceci n'est vrai et que ces avions seront fabriqués en Chine car les syndicats vont bien sûr faire grève pour ne pas travailler.

le 26/09/2013 à 11:37
Signaler
Il faut bien corriger le déficit de la France, qui en 10 années d'UMP a doublé la dette publique de la France (Sous la direction de l'UMP, entre 2002 et 2012, la dette publique de la France a doublé, passant de 912 à 1920 milliards d'euros). Il faut ...

le 26/09/2013 à 12:16
Signaler
Des petits problèmes de compréhension? Lisez bien le message précédent et normalement vous devriez le comprendre ... Allez, je vous aide ""ces avions seront fabriqués en Chine"" ... la vous voyez,votre discourt est à coté de la plaque...

le 26/09/2013 à 12:47
Signaler
@Mecatroid : Je vois que vous, vous savez lire, mais vous ne comprenez pas ce que vous lisez. Il ne parle que de "Fabrication". Vous n'auriez pas par hasard oublié tout le reste du Cycle de vie du produit ? La Fabrication représente la plus petite pa...

le 26/09/2013 à 13:57
Signaler
n'importe quoi votre commentaire!!!! vous êtes chômeur?

à écrit le 26/09/2013 à 9:05
Signaler
Bonne nouvelle pour l'Asie où seront produits tous ces Airbus...

le 26/09/2013 à 9:31
Signaler
l aeronautique est la seule entreprise qui ne connait pas la crise,meme si la chine a une chaine de fabrication la france est a la pointe de la tehcnologie en la matiere.

le 26/09/2013 à 11:00
Signaler
Croisons les doigts, et disons pour vue que çà dure ? Personnellement je le souhaite. Il ne manque plus que les syndicats fassent grève pour casser l'usine ? Ils savent si bien le faire

le 26/09/2013 à 13:32
Signaler
Je pense qu'il est aussi important de différencier fabrication et assemblage. Si je ne me trompe, Tianjin est une FAL ( Final Assembly Line). Le retour industriel pour l'Europe, les états-unis et toute la chaîne de sous traitance (Corée, Turquie,......

à écrit le 26/09/2013 à 8:55
Signaler
Tiens la société qui pleurniche tout le temps se porte bien, tant mieux.

le 26/09/2013 à 10:07
Signaler
Ah ah il ne faut pas confondre compagnie aérienne (Air France) et constructeur ( AIrbus)

le 26/09/2013 à 12:08
Signaler
Pleurnichent souvent à cause de Boeing, ça permet de réclamer des subventions et de geler les salaires mais sinon ça roule nickel à 2 dans le monde !

le 26/09/2013 à 13:51
Signaler
Mais enfin qu'est ce que vous racontez ? Les salaires augmentent bien au delà de la moyenne nationale dans cette entreprise, mais visiblement vous en parlez sans la connaître. Quand aux "pleurnicheries" d'Airbus, il est à noter que les plaintes à l'O...

le 26/09/2013 à 17:51
Signaler
Concurrence mondial à 2 : ça va c'est peinard !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.