ADP choisit l'aérodrome de Pontoise pour tester des taxis volants en conditions réelles

 |  | 409 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : DR)
ADP a choisi l'aérodrome de Pontoise qu'il détient pour tester en conditions réelles un véhicule électrique à décollage vertical de l'entreprise Volocopter. Les tests sont prévus en juin 2021. Le gestionnaire des aéroports parisiens, la RATP et la Région Île-de-France ont par ailleurs lancé un appel à manifestation d'intérêt pour structurer une filière de mobilité urbaine.

La crise n'a pas remis en cause le projet de taxis volants en Île-de-France pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024. Pour ce projet commun à la Région Île-de-France, la RATP et ADP, ce dernier a choisi parmi les dix aérodromes qu'il détient en Île-de-France celui de Pontoise-Cormeille-en-Vexin pour tester un VTOL, un véhicule électrique à décollage vertical. Ce sera le modèle Vollocity de l'entreprise Volocopter, qui a déjà effectué de tels vols à Dubaï, Helsinki et Singapour....

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/10/2020 à 8:44 :
"Car oui c'est promis, demain ira bien"

On nous parle comme à des gosses.
a écrit le 30/09/2020 à 23:49 :
Encore un gadget qui va récolter des subventions de l'Ile de France et finir comme les sea bubbles !!! Tant qu'on confiera les finances à des énarques rêveurs plutôt qu'à des ingénieurs , on ira vers le grand gaspillage des finances publiques !
a écrit le 30/09/2020 à 20:14 :
Plus sécurisant pour les certains de voler sans voire ce que subit la populace en bas...
Réponse de le 01/10/2020 à 5:59 :
Sauf que voler est et reste dangereux. Surtout dans ce genre de truc a l'autonomie tres reduite.
a écrit le 30/09/2020 à 19:57 :
Il n’y a pas de crise.
L’innovation est le vecteur de cette nouvelle ère.
Nous avons perdu l’humanité pour l’innovation .
La précarité est devenu une norme comme le télétravail = en restant chez nous nous déconnectons pour nous connecter sur les fakesnews pour pas voire la misère dans les rues .
Voler avec un taxi est plus sécurisants par rapport à la rue qui est devenue très dangereuse par le «  choix économique des Élites adeptes au numérique «

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :