Airbus signe un méga-contrat de 300 A320neo avec la compagnie indienne IndiGo

 |   |  404  mots
(Crédits : Airbus)
Le montant de cette commande géante, qui comprend des A320 neo, des A321 neo et des A321XLR n'a pas été divulgué mais s'élève à au moins 33,2 milliards de dollars selon le prix catalogue 2018, le dernier communiqué par l'avionneur.

La compagnie aérienne à bas coûts IndiGo a signé une commande de 300 Airbus de la famille des monocouloirs A320 neo, "l'une des plus importantes" jamais passée à l'avionneur européen, a annoncé Airbus dans un communiqué.

Un contrat autour de 33 milliards de dollars

Le montant de cette commande géante, qui comprend des A320 neo, des A321 neo et des A321XLR n'a pas été divulgué mais s'élève à au moins 33,2 milliards de dollars selon le prix catalogue 2018, le dernier communiqué par l'avionneur.

Avec ce nouveau contrat, IndiGo a désormais 730 appareils de la classe A320 neo dans son carnet de commandes.

Depuis sa première livraison d'un A320 neo en mars 2016, IndiGo utilise la plus importante flotte de cet appareil, avec 97 A320 neo. Elle dispose également de 128 A320 ceo, de conception plus ancienne.

L'A321XLR, dont elle a passé commande pour un nombre non précisé, est un monocouloir à très long rayon d'action, capable de parcourir 4.700 miles nautiques (8.700 km). Son lancement a été annoncé lors du salon aéronautique du Bourget en juin.

"Stimuler la croissance économique et la mobilité"

"Cette commande constitue un jalon important" car elle permettra de "renforcer la connectivité aérienne en Inde, ce qui stimulera à son tour la croissance économique et la mobilité", s'est félicité le patron d'IndiGo Ronojoy Dutta, cité dans le communiqué.

Egalement cité dans le communiqué, le président exécutif d'Airbus Guillaume Faury s'est de son côté dit "reconnaissant de ce vote de confiance car cette commande confirme que les appareils de la famille A320 neo sont les avions de choix sur les marchés les plus dynamiques de la croissance aéronautique".

Le nombre de passagers en Inde multiplié par 6 en dix ans

IndiGo est aujourd'hui largement en tête du marché aérien indien après la faillite de sa rivale Jet Airways, qui était jusqu'à récemment la deuxième compagnie aérienne du géant d'Asie du Sud en parts de marché.

Le nombre de passagers aériens en Inde a été multiplié par six au cours de la dernière décennie, la classe moyenne profitant de meilleures connexions et de vols moins chers. Une croissance qui devrait faire du secteur aérien du pays le troisième plus vaste au monde d'ici 2025.

A la fin septembre, Airbus avait enregistré plus de 6.650 commandes fermes de 110 clients pour les avions de la famille A320 neo.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/10/2019 à 8:41 :
Les écologistes vont faire une syncope ! quid des engagements de la France pour le climat ?
a écrit le 30/10/2019 à 0:15 :
Airbus est une entreprise mono-produit, elle ne vend que des A320 et A321. Quid des A330 néo et A350 qui se vendent à dose oméopathique? La fête continue mais il n'y a qu'une vedette qui fera son temps.
Réponse de le 30/10/2019 à 8:19 :
Ce n'est pas la faute de AIRBUS si 80 % des avions qui se vendent dans le monde sont des avions moyens-courriers ! Il suffit juste de voir les vols d'un grands aéroports européens ou américains et vous verrez que la très grande majorité des vols ne sont pas des vols longs courriers. Quand aux A330 et au A350, ils se vendent moins que les Boeing B787 ou B777 mais ils se vendent quand même ! Plus de 1300 A330 ont été vendue et il y a plus de 270 A330 neo en commande ! On est loin de la dose homépathique. De toute manière, Boeing ne peut répondre à la demande des avions longs courriers donc les clients vont devoir acheter des airbus A330 Neo. Idem pour les A320 Neo, AIRBUS ne peut répondre à la demande et donc du coup, BOEING va pouvoir continuer à vendre des B 737 malgré ses déboires.
a écrit le 29/10/2019 à 22:21 :
'Le nombre de passagers aériens en Inde a été multiplié par six au cours de la dernière décennie'. Et Greta Thunberg est en PLS.
a écrit le 29/10/2019 à 22:08 :
Est-ce une commande comme chez Boeing ou comme souvent chez Airbus, un MOU? Cela est toute une différence.

Pas de divulgation du montant du contrat? Tout comme d'ailleurs le contrat des A330MRTT de l'Armée de l'Air.

Les rabais consentis à IndiGo seraient tellement outrageux qu'Airbus ne peut s'en vanter!
Réponse de le 29/10/2019 à 22:40 :
Évidemment, quand vous commandez 300 avions, vous n'allez pas payer le même prix que quand vous achetez une dizaine. Quand au montant du contrat, c'est toujours top secret mais pas d'inquiétude , airbus va gagner beaucoup d'argent sur ce contrat ;)
Réponse de le 30/10/2019 à 16:37 :
On en reparle de l'"intention de commande" de IAG pour 200 appareils pour permettre à Boeing de sauver un salon du Bourget en forme de fiasco?
C'est vrai que les 7000 appareils A320neo restant à livrer ne sont que des MoU...
Les rabais chez Boeing ne se font que sur les conditions de sécurité des appareils en effet
a écrit le 29/10/2019 à 20:09 :
Un client fidèle à Airbus...bravo, belle commande !
a écrit le 29/10/2019 à 19:11 :
Une cie low cost au top avec un personnel jeune et dynamique, des avions récents une organisation au cordeau...Si elle se lance ds le long courrier avec l'A321XLR, elle va faire très mal sur les liaisons avec l'Europe et le moyen Orient, que cherchent à rafler les cie du Golfe.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :