Angels, le premier nanosatellite "Made in France" qui envoie du lourd

 |  | 466 mots
Lecture 3 min.
Le démonstrateur Angels atteste de l'efficacité de la filière nanosatellite française portée par le CNES et des industriels de pointe : Thales Alenia Space, Hemeria et Syrlinks.
Le démonstrateur Angels "atteste de l'efficacité de la filière nanosatellite française portée par le CNES et des industriels de pointe : Thales Alenia Space, Hemeria et Syrlinks". (Crédits : CNES)
Le premier nanosatellite "Made in France" ouvre son service aux utilisateurs actuels et offre aux acteurs de l’IoT un accès privilégié à cette nouvelle connectivité.

Cocorico... Le nanosatellite Angels (ARGOS Neo on a Generic Economical and Light Satellite) est la dernière fierté de la filière spatiale française. Et selon ses concepteurs, Angels qui vient d'être mis en service, va "envoyer du lourd" en termes de performances. "Cinq fois plus performant et dix fois plus petit que ses prédécesseurs, Angels est à la hauteur des enjeux actuels du New Space : miniaturisation, performances démultipliées et très basse consommation", assurent dans un communiqué commun le CNES, l'opérateur Kineis et sa maison-mère CLS (32%...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :