Ariane 6, un peu plus près des étoiles

 |   |  517  mots
(Crédits : ArianeGroup)
La Revue de Conception Détaillée d’Ariane 6 autorise l’entrée du lanceur dans sa phase finale de qualification pour vol. Le premier vol est prévu au second semestre 2020.

Ariane 6 se rapproche du pas de tir. La définition détaillée du design du nouveau lanceur européen Ariane 6 a été validée à l'occasion de la réunion de clôture de la Revue Critique de Définition, qui s'est tenue le 25 septembre dernier. "Cette étape marque la fin de l'étape de conception détaillée du lanceur Ariane 6 et de ses moyens de production, un jalon majeur du programme de l'agence spatiale européenne", a précisé mardi dans un communiqué ArianeGroup, maître d'œuvre et autorité de conception. Les derniers ajustements et vérifications techniques vont maintenant être mis en place.

"Nous entrons désormais dans la dernière ligne droite du développement d'Ariane 6.Sa conception est maintenant validée et tous les choix permettant de donner à ce lanceur l'ensemble des performances attendues, en termes de coûts de fabrication, de fiabilité et de polyvalence, sont finalisés. Nous pouvons donc commencer la phase de qualification pour un premier vol au second semestre 2020", a annoncé le président exécurif d'ArianeGroup, André-Hubert Roussel.

La production de série des 14 premiers lanceurs a démarré le 6 mai dernier et toute la chaîne industrielle est en marche pour produire les lanceurs, qui voleront à partir du premier semestre 2021, conformément au calendrier établi avec les premiers clients d'Ariane 6.

Nouveau RDV majeur au premier semestre 2020

Le nouveau rendez-vous majeur pour Ariane 6 est le début des tests combinés entre le lanceur et son pas de tir à Kourou, prévus au cours du premier semestre 2020. Les différentes parties du lanceur seront alors acheminées vers Kourou, où les équipes d'ArianeGroup procéderont à son assemblage final, au sein du Bâtiment d'Assemblage Lanceur (BAL). Le lanceur sera ensuite installé sur son pas de tir ELA-4 (Ensemble de Lancement - 4), pour procéder à l'accostage des boosters latéraux et la pose de la coiffe. Toutes les interactions et interfaces avec le pas de tir seront alors testées avec plusieurs mises à feu de l'étage principal. Les étages du modèle de tests combinés (CTM : Combined Tests Model) sont actuellement en intégration dans les usines ArianeGroup de Brême (étage supérieur) et des Mureaux (étage principal).

En parallèle, un second modèle de test de l'étage supérieur d'Ariane 6, équipé du moteur ré-allumable Vinci, sera testé sur le site du DLR (agence spatiale allemande : Deutsche Luft und Raumfahrt) à Lampoldshausen. A Kourou, le propulseur à poudre P120C subira lui son troisième et ultime test à feu au début de l'année prochaine. Le modèle Ariane 62 sera équipé de deux P120C comme boosters latéraux, Ariane 64 de quatre. Le P120C est également l'étage principal du lanceur Vega-C. Enfin, la qualification formelle des moteurs à propulsion liquide Vulcain 2.1 et Vinci est en cours de finalisation. Le premier moteur Vinci de vol destiné au vol inaugural d'Ariane 6 au second semestre 2020 est en cours d'intégration à Vernon et le premier vol virtuel piloté par le nouveau logiciel de vol s'est parfaitement déroulé au cours de l'été.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :