Covid-19 : 4 à 5 milliards de dollars de pertes pour les compagnies aériennes

 |   |  347  mots
Un passager portant un masque, photographié le 7 février 2020, dans l'aéroport international de Hong Kong.
Un passager portant un masque, photographié le 7 février 2020, dans l'aéroport international de Hong Kong. (Crédits : Reuters)
L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), à l'origine de ces chiffres, a par ailleurs rapporté que "70 compagnies aériennes ont annulé tous les vols internationaux à destination et en provenance de Chine" et "50 autres compagnies aériennes ont réduit leurs activités aériennes".

L'épidémie du nouveau coronavirus a entraîné une "réduction potentielle de 4 à 5 milliards de dollars" de revenus pour les compagnies aériennes du monde entier, a annoncé jeudi l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) dans un communiqué.

L'organisation onusienne a rapporté que "70 compagnies aériennes ont annulé tous les vols internationaux à destination et en provenance de Chine" et "50 autres compagnies aériennes ont réduit leurs activités aériennes".

En conséquence, cela a entraîné une "réduction de 80% de la capacité aérienne étrangère pour les voyageurs à destination et en provenance de Chine et une réduction de 40% de la capacité aérienne des compagnies aériennes chinoises", selon des estimations préliminaires de l'organisation.

Le premier trimestre de 2020 a connu une "réduction de 39% à 41% de la capacité des passagers, soit une réduction de 16,4 à 19,6 millions de passagers, par rapport aux prévisions des compagnies aériennes".

Lire aussi : Que le coronavirus déborde sur la saison été : la grosse crainte des compagnies aériennes

Des pertes probablement plus lourdes que lors du SRAS

"Avant l'épidémie, les compagnies aériennes avaient prévu d'augmenter la capacité de 9% sur les liaisons internationales à destination et en provenance de Chine pour le premier trimestre de 2020 par rapport à 2019", a précisé l'organisation.

L'OACI estime que le Japon pourrait perdre 1,29 milliard de dollars de recettes touristiques et la Thaïlande en perdre 1,15 milliard.

En outre, l'organisation souligne que les conséquences de l'épidémie du virus devraient être "plus importantes que celles causées par l'épidémie de SRAS en 2003".

La Chine a fermé les portes de plusieurs de ses villes et interdit les voyages organisés de ses ressortissants à l'intérieur du pays et vers l'étranger, pour tenter de contenir la contamination.

Des pays comme le Royaume-Uni, l'Allemagne et les États-Unis y déconseillent tout voyage.

Le nombre total des morts en Chine continentale a atteint 1.483. Plus de 64.600 personnes ont été contaminées dans le pays.

Lire aussi : Décès et contaminations liés au Covid-19 : le grand cafouillage

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2020 à 10:42 :
Vu que l'aviation pollue beaucoup, on devrait voir un creux dans les chiffres mensuels ? Sinon ce ne sont que des fabliaux (il faut bien un os à ronger, pour éviter de parler du reste).
Espérons que ça soit rapidement maitrisé, la Science a ses longueurs (même tester des molécules connues demande du recul pour valider ou pas, un vaccin, ça prend plus de temps même en y travaillant 24h/24).
a écrit le 15/02/2020 à 6:11 :
4 à 5 milliards de dollars de pertes: des dollars singapouriens ou namibiens? Peut-être qu'un titre avec des euros aurait été approprié. Cela fait moins ...
a écrit le 15/02/2020 à 5:54 :
Tout ceci est terrible pour toutes les personnes qui sont ou seront touchées par le virus.
Mais j'ai le sentiment que tout ceci est un mécanisme d'autorégulation de la nature face à une mondialisation ravageuse de l'environnement qui détruit la planète de plus en plus vite.
a écrit le 14/02/2020 à 20:41 :
Le coronavirus aura fait plus pour le changement climatique que macron avec son make our planète great again
a écrit le 14/02/2020 à 13:10 :
Avec des photos de cette qualité, vous n'avez jamais pensé à faire des articles photos sans texte ?

Les mots ayant été complètement déformés par la classe dirigeante...
a écrit le 14/02/2020 à 11:56 :
Après le Sras, puis le Corona virus,
les potentiels voyageurs vont regarder à 2 fois avant de se rendre en Chine...et à 4 fois si on leur propose de voler sur un 737 Max. Les voyages forment peut-être la jeunesse, mais de nos jours, par les bienfaits de la rapidité du transport aérien, ils dispersent aussi les virus à grande échelle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :