Covid-19 : toute la production d'avions civils de Boeing est à l'arrêt

 |   |  440  mots
(Crédits : Randall Hill)
Le constructeur américain va suspendre à partir du 8 avril les activités d'assemblage de 787 de l'usine de Charleston en Caroline du Sud. Ce site était le dernier en activité dans la brache d'avions civils. Airbus de son côté a annoncé la suspension de l'activité dans deux sites en Allemagne et à Mobile aux Etats-Unis. Les mesures des deux avionneurs visent à endiguer la propagation du coronavirus.

Après l'annonce dimanche de la production de la suspension de ses sites dans l'Etat de Washington, il ne restait plus que le site d'assemblage de 787 de Charleston en Caroline du Sud en activité dans sa branche d'avions civils puisque la production du 737 MAX est arrêtée depuis janvier. Ce ne sera plus le cas à partir du 8 avril où l'usine de Charleston sera à son tour fermée jusqu'à nouvel ordre. Boeing l'a annoncé dans la nuit de lundi à mardi. Toutes ses usines d'assemblage d'avions civils aux Etats-Unis seront donc à l'arrêt.

Endiguer la propagation du coronavirus

La décision vise à s'aligner sur les mesures de confinement prises par les autorités de cet Etat pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus, explique le constructeur aéronautique.

"Cela fait partie de nos engagements de donner la priorité à la santé et la sécurité de nos salariés tout en évaluant la propagation du virus dans l'Etat et son impact sur notre chaîne d'approvisionnement et le programme 787", souligne Brad Zaback, le responsable de ce programme, cité dans le communiqué.

Les employés affectés et ne pouvant travailler à distance continueront à être payés pendant 10 jours et devront choisir par la suite entre des prestations proposées par Boeing dans des situations d'urgence ou demander à bénéficier des indemnités chômage pour les situations d'urgence. Boeing emploie plus de 161.000 personnes dont une grande majorité aux Etats-Unis. Boeing a mis en place un plan de départs volontaires, sans donner d'autre détail. Le constructeur aéronautique est parallèlement en discussion avec le Trésor pour une aide d'au moins 60 milliards de dollars qu'il demande pour lui et ses 17.000 fournisseurs.

Airbus suspend la production dans deux sites allemands et à Mobile     

De son côté Airbus a annoncé ce lundi une suspension temporaire de ses activités de production et d'assemblage dans ses sites allemands de Brême (du 6 au 27 avril) et Stade (du 5 au 11 avril), ainsi que sur celui de Mobile aux Etats-Unis qui assemble des A320 et des A220 (jusqu'au 29 avril).

Ces décisions "ont été prises en réponse à plusieurs facteurs liés à la pandémie actuelle de Covid-19", indique Airbus dans un communiqué. Il met en avant un niveau d'inventaire "élevé" sur les sites, ainsi que "les différentes recommandations des gouvernements" qui ont un impact sur le déroulement de l'activité de production.

 Les activités qui seront maintenues sur ces trois sites "le seront en application des mesures d'hygiène requises et de la distanciation sociale", précise Airbus.

Lire aussi : Le spectre des annulations ou reports de commandes plane sur Boeing et Airbus

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :