Cyberattaques : "Que ce soit à Villefranche ou à Dax, il n'y aura pas de rançon de payée"

 |  | 1234 mots
Lecture 7 min.
Selon l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI), en octobre 2020, Ryuk serait responsable de 75% des attaques sur le secteur de la santé, secteur qu'il attaquerait depuis le premier semestre 2019.
Selon l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI), "en octobre 2020, Ryuk serait responsable de 75% des attaques sur le secteur de la santé, secteur qu'il attaquerait depuis le premier semestre 2019". (Crédits : Kacper Pempel)
Les deux cyberattaques, dont les établissements hospitaliers de Dax et de Villefranche-sur-Saône ont fait l'objet, ont suivi un mode opératoire identique. Derrière ces cyberattaques, le rançongiciel Ryuk. Pas question pour la France de payer de rançon.

La chasse aux cybercriminels, qui ont attaqué deux centres hospitaliers français, Dax et Villefranche-sur-Saône, sera longue et semée d'impasses. Mais la traque va s'accélérer pour les neutraliser. "Nous ne connaissons pas l'origine exacte des attaques de Dax et de Villefranche-sur-Saône, qui sont très vraisemblablement des attaques, qui ont été conduites par des cybercriminels avec des fins qui sont lucratives", souligne l'Élysée avant la présentation par Emmanuel Macron ce jeudi de l'accélération de la stratégie nationale en matière de cybersécurité dans le cadre d'un plan de l'ordre de 1 milliard d'euros. Une chose est sûre les deux attaques ont suivi "un mode opératoire qui est identique avec le recours à un rançongiciel dont le petit nom est Ryuk", observé pour la première fois en août 2018.

En France, "il y a eu 27 attaques majeures d'hôpitaux en 2020, il y en a une par semaine depuis 2021", a estimé mercredi le secrétaire d'État à la transition numérique Cédric O, interrogé au Sénat lors des questions au gouvernement sur l'attaque ayant ciblé le centre hospitalier de Dax (Landes) dans la nuit du 8 au 9 février.

Selon l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI), "en octobre 2020, Ryuk serait responsable de 75% des attaques sur le secteur de la santé, secteur qu'il attaquerait depuis le premier semestre 2019". Ce rançongiciel serait vendu comme un "toolkit" (boite à...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/02/2021 à 20:49 :
La France ne paye pas...dont acte, mais on peut en douter !
a écrit le 18/02/2021 à 14:18 :
Pas trop compliqué de faire deux réseaux distincts, dans les hôpitaux et administrations, un réseau internet et un réseau intranet. C'est ce qu'on avait mis en place dans mon ancienne administration avec sauvegarde tous les matins.
Réponse de le 18/02/2021 à 20:52 :
@ calamard
Vous avez entièrement raison, mais ça ne fait pas les affaires d'un tas de "boutiques" qui vivent de l'Internet...et pas de l'Intranet.
a écrit le 18/02/2021 à 13:24 :
Pas d'antivirus sans virus, pas de rente sans publicité, puisque l’État a payé indirectement la rançon!
a écrit le 18/02/2021 à 10:19 :
Internet c'est comme une maison qui garderait les portes ouvertes et certains (Corée du nord...) en profitent pour faire le ménage. Il serait temps d'envisager pour certains cas (Hopitaux....) des solution Intranet avec des portes gérées par des spécialistes.
a écrit le 18/02/2021 à 9:55 :
Quand ces personnes seront identifies faudra juste les pensées. S'attaquer à des hôpitaux c'est d'une bassesse...faut vraiment avoir aucune morale.
a écrit le 18/02/2021 à 9:11 :
C'est la tendance médiatique actuelle, visiblement ils voient qu'ils sont allés beaucoup trop loin avec cette hystérie covidaire, du coup ils sont en train de revenir sur les bases avant des élections à savoir immigration, danger islamique et délinquance de toutes sortes pour ça ils ne manquent ni de travail ni d'imagination.

Goebbels aurait été fier de ses petits enfants !
a écrit le 18/02/2021 à 8:15 :
Il faut absolument penser le futur et la cybersécurité. C'est un imperatif absolu. Une société qui ne pense que les vieilles usines, les vieux process n'avancera jamais. Il n'y a pas que la Chine ou les USA mais aussi la France ou l'EUrope. L'important c'est les nouveaux types d'ordinateurs, la physique quantique, la cybersécurité, la robotique, les biotechnologies, l'avion à hydrogène et toute l'infrastructure à hydrogène. Oui c'est l'avenir de la modernité de l'europe et non du retour permanent du passé. idem pour le futur des centrales nucléaires : la sécurité du contrôle commande, les procédures automatisés, le recyclage du combustible, le retraitement, la reduction des dechets nucléaire : il faut absolument que les ingénieurs français pense le futur et le modernise et non les vieilles solutions du passé. On ne va revenir au boulier et à la table à dessin, mais il faut des ordinateurs, des logiciels de conception, d'electronique etc...
Oui en ce jour ou le rover perseverance va se poser sur mars, pensons l'avenir et la modernité de notre pays. Pensons la sécurité de nos enfants et non toujours à corriger toutes les fautes de français . Ce qui compte à l'ecole c'est les maths, la physique, la chimie, la technologie, les sciences, la recherche, l'informatique, le code informatique, les logiciels. Il faut eduquer les français à la conception des produits et des logiciels et non seulement à savoir travailler sur une machine de production, concevoir des cartes electroniques et des ordinateurs, des smartphones, des superordinateurs. Reinventer la voiture, le train, l'avion, les autoroutes modernes et automatiques. La France ce n'est pas le passé permanent, la gestion de la vieillerie industrielle, les vieux process, mais les start up, la fusée Ariane 6 et ariane next, ATOS, les socièté d'informatique. Marre de la gestion de la vieillerie. Il faut absolument moderniser la pays sinon on est foutu !
Réponse de le 19/02/2021 à 10:04 :
@11 libre
On peut toujours réinventer la roue, mais elle restera une roue. Moderniser, certes, mais au vu des dégâts sur l'environnement social ,démocratique,
écologique...les technologies nouvelles n'ont rien à envier aux "vieilleries"!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :