Delta commande 200 A321neo à Airbus. Les infidélités à l'égard de Boeing continuent

 |   |  444  mots
(Crédits : JOSHUA ROBERTS)
La compagnie américaine a commandé ferme 100 Airbus A321 Neo à Airbus et a placé une option pour 100 appareils supplémentaires. Un nouveau camouflet pour Boeing après les commandes de Delta d'A321 Neo, d'A330, d'A350, l'annulation d'une commande de B787 et le choix du C-Series de Bombardier, aujourd'hui contrôlé par Airbus.

La guerre des chefs à la tête d'Airbus n'empêche heureusement pas l'avionneur européen d'engranger de belles prises de commandes. La direction de Delta a tenu parole. Alors que son PDG, Ed Bastian avait indiqué fin octobre que Delta commanderait plus de 200 avions d'ici à 2020, dont une centaine de monocouloirs au cours des 12 prochains mois, la compagnie américaine a annoncé ce jeudi la commande ferme de 100 A321neo à Airbus assortie de 100 exemplaires. Le tout pour une valeur d'environ 25 milliards de dollars au prix catalogue. Pour les motoriser, Delta a préféré Pratt & Whitney au couplle Snecma-General Electric.

Beaucoup d'avions à renouveler

Ces avions sont destinés à remplacer une flotte très âgée. Delta exploite encore une flopée de vieux appareils disparates puisqu'elle possède encore 90 B717 âgés de 15 ans en moyenne, 115 Mc Donnel Douglas MD88 d'un âge moyen de 27 ans en, 65 MD 90 de 20 ans d'âge, une centaine de B757 de 20 ans d'âge, mais aussi une soixantaine d'A320 et d'A319 respectivement âgés de 20 et 15 ans en moyenne ans ou encore 77 B7377-800 âgés de 16 ans. Il s'agit de moyennes et tous les appareils de ces familles d'avions ne seront évidemment pas remplacés. Mais le nombre d'appareils qui arrivent en bout de course est tellement important qu'il laisse augurer de belles annonces au cours des prochaines années, même si une partie de la flotte, comme les A319, sera remplacée par les 75 C-Series (50 options) commandés l'an dernier.

 Grosses tensions entre Delta et Boeing

Cette commande d'Airbus va accentuer les mauvaises relations que la compagnie entretient avec Boeing. 100% Boeing jusqu'à sa fusion en 2007 avec Northwest qui comptait un bon nombre d'Airbus dans sa flotte, Delta a depuis fait plusieurs infidélités à l'avionneur américain en commandant des A321 Neo, des A330, des A350 et en annulant une commande de B787.

Dans le même temps, Delta a choisi Bombardier pour la desserte de ses hubs les moins importants. La décision a entraîné la colère de Boeing qui a déposé plainte contre l'avionneur canadien, accusé d'avoir cassé les prix grâce aux subventions accordées par le Québec. Sous la pression de Boeing, Washington a imposé des taxes d'importation de 300% sur le C-Series que Delta n'a pas l'intention de payer. L'acquisition du programme C-Series par Airbus en novembre pourrait justement lui permettre de contourner ces taxes. En effet, une ligne d'assemblage du C-Series pourrait voir le jour à Mobile, dans l'Alabama, à côté de celle d'Airbus, dont la création visait, selon la direction, à augmenter ses ventes outre-Atlantique dans la perspective du renouvellement des flottes moyen-courriers des compagnies américaines.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/12/2017 à 9:53 :
Bien joué AIRBUS !
Ils ont continué à profiter des relations exécrables entre BOEING et Delta Airlines depuis quelques années.
De plus, le A321 NEO est le plus gros success de AIRBUS depuis le lancement de la gamme NEO. L'avion peut traverser l'Atlantique (dans sa plus courte distance) avec beaucoup de passage mais sans avoir le confort des long courriers mais en comsommant moins !
Et comme AIRBUS produit aux états-unis alors ça va aider à décrocher d'autres contrats.
Toute fois Boeing ne vas pas en rester là et va défendre farouchement son pré carré en allant faire de gros rabais à leur tour.
a écrit le 14/12/2017 à 19:15 :
Bonjour; est-ce possible que l'âge d'un avion n e se compte ni en années ni en distance mais au nombre de cycles de pression/décompression? Merci de votre patience
a écrit le 14/12/2017 à 17:02 :
Delta achète des A321 : le but est-il de lancer des lignes côte Est US avec l'arc ouest européen , notamment de desservir la province française avec le soutien de Air France et son alliance SkyTeam ?
Réponse de le 16/12/2017 à 14:38 :
@TotoUntel - "la province française.." j'adore !!! :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :