La Serbie s'offre 9 H145M d'Airbus Helicopters

 |   |  494  mots
Très dépendant de Moscou pour son équipement militaire, Belgrade est soucieux d'élargir le champ de ses fournisseurs en se tournant vers l'Europe occidentale, dont Airbus Helicopters.
Très dépendant de Moscou pour son équipement militaire, Belgrade est soucieux d'élargir le champ de ses fournisseurs en se tournant vers l'Europe occidentale, dont Airbus Helicopters. (Crédits : Airbus Helicopters)
Belgrade commande neuf hélicoptères H145M à Airbus Helicopters dans le cadre d'un vaste plan de modernisation de son matériel militaire. La Serbie va également acquérir des avions de combat et des équipements russes.

La Serbie a annoncé jeudi une commande de neuf hélicoptères auprès d'Airbus Helicopters dans le cadre d'un vaste plan de modernisation de son matériel militaire comprenant également l'achat d'avions et d'équipements russes. Le montant de la commande et les dates de livraison n'ont pas été précisés. Le contrat porte sur l'achat de neuf hélicoptères légers H145M avec des pièces de rechange et des outils destinés aussi bien aux militaires qu'à la police, a précisé le ministère de la Défense dans un communiqué.

Le contrat avec Airbus Helicopters implique également un transfert de technologie pour la maintenance des appareils et la formation des pilotes et des équipages. "Avec ce contrat, la force aérienne et la division hélicoptères du ministère de l'Intérieur seront équipés de la dernière génération d'hélicoptères pour les missions les plus exigeantes", selon le ministère. Très dépendant de Moscou pour son équipement militaire, Belgrade est soucieux d'élargir le champ de ses fournisseurs en se tournant vers l'Europe occidentale.

La Russie, principal fournisseur de la Serbie

Pour autant, la Russie reste en pole-position pour équiper l'armée serbe. Elle a proposé ce mois-ci d'offrir gratuitement à la Serbie six avions de chasse MIG-29 en Serbie, à condition que Belgrade paye pour leur révision. Il s'agirait, avait expliqué à la presse le 15 décembre le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic, de six MiG-29 âgés de deux ans dont la Serbie financerait la mise à niveau pour leur permettre de servir pendant quatorze ans. En juin, la Serbie a également acheté deux hélicoptères russes Mi17 pour 25 millions d'euros. Le Premier ministre serbe avait également précisé mi-décembre que la Serbie pourrait recevoir gratuitement quatre hélicoptères, en plus des neuf achetés à Airbus Helicopters.

Vestige de l'influence de Moscou au temps de l'URSS sur l'ex-Yougoslavie, la Serbie possède un équipement militaire, qui dépend à 80% de la technologie soviétique. En outre, l'armée serbe est exsangue après les guerres menées en pendant les années 1990 et l'essentiel des appareils de son aviation est en fin de vie. Le budget de la défense serbe pour 2017 est fixé à 61 milliards de dinars (494 millions d'euros), ce qui équivaut à environ 1,4% du produit intérieur brut.

Croissance économique en Serbie

Pour autant, la santé économique de la Serbie s'améliore. Ainsi, l'agence de notation SP Global Ratings (ex-Standard and Poor's) a relevé la semaine dernière les perspectives des notes d'endettement à long terme de la Serbie, qui a profité d'une croissance économique retrouvée pour réduire leurs déficits.

La Serbie, notée "BB-", passe également d'une perspective "stable" à "positive" après une nette réduction de son déficit budgétaire. L'agence de notation table par ailleurs sur une accélération de la croissance en 2017 en raison d'un "afflux d'investissements", principalement étrangers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/01/2017 à 6:51 :
6 pour l'armée de l'air et 3 pour la police aux dernières nouvelles.
a écrit le 13/01/2017 à 6:42 :
6 pour l'armée de l'air et 3 pour la police aux dernières nouvelles.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :