Rafale, mais que va faire la Belgique ?

La Belgique va examiner l'offre française. Mais va-t-elle y donner suite ?

3 mn

Dans le cadre du renouvellement de sa flotte d'avions de combat, la Belgique dispose de deux candidats engagés dans la procédure officielle et la proposition française, a expliqué le ministre de la Défense belge, Steven Vandeput,
Dans le cadre du renouvellement de sa flotte d'avions de combat, la Belgique dispose de "deux candidats engagés dans la procédure officielle et la proposition française", a expliqué le ministre de la Défense belge, Steven Vandeput, (Crédits : Reuters)

Le gouvernement belge a accusé réception vendredi de l'offre de la France de lui vendre des avions de combat Rafale dans le cadre d'un partenariat plus large entre les deux pays, et va désormais en "examiner le statut juridique", selon l'AFP. Alors que la Belgique attendait pour jeudi minuit les réponses formelles à son appel d'offres lancé pour renouveler sa flotte de F-16AM/BM dont la moyenne d'âge s'élève à 32 ans, la France a créé la surprise en proposant un accord d'État à État.

F-35 ou partenariat stratégique avec la France ?

Cette proposition comprend outre la fourniture de 34 Rafale de Dassault Aviation, plusieurs mesures de coopération, militaires et industrielles. Jeudi après-midi, Paris a dévoilé sa propre stratégie portant sur "un partenariat structurant". A l'image de l'Allemagne qui avait proposé à la Norvège un partenariat stratégique pour la vente de sous-marins à propulsion conventionnelle en s'écartant de l'appel d'offres d'Oslo. Avec succès. Naval Group avait alors perdu un marché de quatre milliards d'euros. Tout comme Bonn, Paris a joué la carte politique. On verra si Bruxelles joue le jeu ou se tourne vers les États-Unis et le F-35, grandissime favori de la Composante Aérienne Belge.

Le ministre belge de la Défense Steven Vandeput a confirmé vendredi avoir bien reçu "une lettre" de son homologue française Florence Parly, là où les deux autres candidats (le F-35 proposé par Lockheed Martin et le Typhoon proposé le consortium Europfighter composé de BAE Systems, Airbus et Leonardo), ont remis une offre "officielle". "Nous allons désormais examiner le statut juridique de cette lettre", a-t-on indiqué au cabinet du ministre. Il y a "deux candidats engagés dans la procédure officielle et la proposition française", a expliqué Steven Vandeput, selon des propos rapportés par l'agence Belga.

Que veut la Belgique ?

La Belgique avait lancé en mars une procédure d'achat de 34 avions de combat pour remplacer ses 59 F-16AM/BM américains, dont 54 en service opérationnel, entre 2023 et 2028. C'est la fourchette basse par rapport au besoin exprimé par la Composante Aérienne Belge, qui avait exprimé un besoin de 35 à 45 avions de combat. Le marché est estimé à près de 3,6 milliards d'euros, auquel il faut ajouter 1,2 milliard pour des activités annexes comme l'entretien ou la formation des techniciens et pilotes.

Les trois pays candidats, si la France reste dans la compétition, ont désormais une période de cinq mois pendant laquelle ils peuvent peaufiner leur offre, et répondre à d'éventuelles demandes de clarification, avant la remise de la proposition finale le 14 février. Le gouvernement belge devrait se décider courant 2018.

Missions de police de ciel et d'interventions à l'étranger

L'avionneur sélectionné devra livrer quatre avions de combat en 2023, puis quatre par an jusqu'en 2027, cinq en 2028 et 2029, et enfin, quatre en 2030, selon le calendrier prévisionnel fourni par le ministère de la Défense belge. Au niveau des ambitions opérationnelles, la Belgique souhaite acquérir une capacité de combat aérien, qui lui garantit d'assumer des temps de réaction à très court préavis (QRA) de police du ciel avec deux appareils (24 heures sur 24 et 7 jours sur 7) en alternance avec l'armée de l'air néerlandaise (Royal Netherlands Air Force).

Bruxelles souhaite également poursuivre ses contributions à des opérations extérieures dans le cadre de coalitions internationales sur une durée indéterminée avec six avions de combat. Depuis 1979, Bruxelles a participé de nombreuses opérations : Kosovo (1999), Afghanistan (2005-2006 puis 2008-2014), Libye (2011) Irak et Syrie (septembre 2014) ainsi que des missions de police du ciel dans les pays baltes et en Pologne.

3 mn

En direct à 14h pm GMT - Africa digital economy forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 57
à écrit le 20/09/2017 à 9:09
Signaler
Le Rafale a déjà fait ses preuves en tant qu'avion de combat multi rôles et de fiabilité. Qu'en sera t il du F35 dont le coût est exorbitant ainsi que de la maintenance ?

à écrit le 11/09/2017 à 15:20
Signaler
Le Rafale a ete concu il y a 30 ans, n'est pas un avion furtif (stealth..). On devrait concevoir en France un nouvel avion, bien positionne commercialement, au lieu de mobiliser les "pleureuses".

le 12/09/2017 à 7:14
Signaler
La furtivité sera vite un élément obsolète face aux détecteurs de nouvelle génération de plus en plus performants, donc la furtivité passif sera à mettre aux rebut.

le 12/09/2017 à 7:14
Signaler
La furtivité sera vite un élément obsolète face aux détecteurs de nouvelle génération de plus en plus performants, donc la furtivité passif sera à mettre aux rebut.

le 12/09/2017 à 7:14
Signaler
La furtivité sera vite un élément obsolète face aux détecteurs de nouvelle génération de plus en plus performants, donc la furtivité passif sera à mettre aux rebut.

le 19/09/2017 à 15:39
Signaler
Le Rafale est un avion évolutif et le standard F4 a l'horizon 2023 sera a coup sur meilleur que le F 35 quant on achète un avion de chasse on l'achète pour 20 30 ans dans 10ans le Rafale évoluera encore pas le F 35 voila pourquoi il faut acheter l...

le 24/09/2017 à 15:54
Signaler
la seule chose qui empêche la Belgique d'acheter des avions Rafale est la dissuasion nucléaire Américaine emporté sur les F-16 Belge . Créons un parapluie européen avec les 5 grandes nations européennes et le problème sera réglé. et donc achat du R...

le 24/09/2017 à 16:01
Signaler
Le FAIT d'acheter le rafale est une réponse forte de la Belgique pour l'Europe .Il nous faut couper le cordon ombilical avec l' Amérique et prendre notre destin en mains et s'assumer fièrement de notre Europe.

à écrit le 11/09/2017 à 12:01
Signaler
Le choix d'un avion de combat dans le contexte actuel a quelque chose de compliqué pour tous les pays qui s'y risquent. Le F35 fait rêver, il est peut être l'avion du futur, à condition de bien s'entendre avec les Etats-unis. Mais le problème est le ...

le 19/09/2017 à 14:31
Signaler
Il est vrai que le F 35 fait rêvé son prix est stratosphérique son cout de fonctionnement idem et sa disponibilité a 50% en cas de crise chercher l'erreur

à écrit le 10/09/2017 à 17:56
Signaler
F 35,la question ne se pose pas

le 19/09/2017 à 14:24
Signaler
Le F 35 n'est absolument pas omnirole est il faut qu il soit accompagne par un autre avion résultat doubles peines financières.Le Rafale sans hésité

à écrit le 10/09/2017 à 16:32
Signaler
Belle Europe, on parle de la Belgique, mais que dire de la Pologne qui n'achète que des Boings, aucun Airbus, ces gens ne sont interessés que par les subventions

à écrit le 10/09/2017 à 15:56
Signaler
Le choix entre Rafale et F-35 dépendra aussi de la question des possibilités de larguage de bombes atomiques ( de type américain ). Ce dispositif est intégré, dans le cadre des missions de l' OTAN, aujourd'hui dans les F-16 belges. Difficile d'imagi...

le 19/09/2017 à 16:00
Signaler
La Belgique n'a pas les codes, les Americains les donnes que si cela les arranges,avec la france cela pourrait être différent dans le cadre de l"Europe

à écrit le 09/09/2017 à 22:51
Signaler
Les Belges travaillent depuis longtemps avec les Néerlandais qui vient de choisir le F35 (ils ont financé le programme dès l'origine et leurs officiers sont formés aux States depuis toujours) Ce qui dirigent la Belgique sont flamands et le ministr...

à écrit le 09/09/2017 à 20:25
Signaler
On prend sur ce budjet 1 milliard On développe un outil de pilotage virtuelle en réalité augmenté extrêmement pertinent. Avec le reste de l'argent on l'investit dans une production de pétrole vert et de transport en commun sur bxl Et voilà comme...

à écrit le 09/09/2017 à 16:56
Signaler
Nous ne sommes plus au 20 ème siècle : à quoi bons ces avions pour la Belgique , à part enrichir quelques intemédiaires et aggraver les impots des citoyens belge ??

à écrit le 09/09/2017 à 16:04
Signaler
Les Belges enfin les Flamands n'ont aucun intérêt ni à prendre du Rafale, ni à un partenariat stratégique avec la France. Trump l'a dit c'est America First donc les Belges prendront US et c'est tout.

à écrit le 09/09/2017 à 13:57
Signaler
"...Soit des russes des chinois, pour l’instant et encore pour plusieurs années ces deux pays ne semblent pas au niveau de nos technologies même s’ils vont vite..." Elle est bien bonne celle-là! on leur enverra 45 rafales à 3.6 milliard d'euro, qu...

le 09/09/2017 à 16:07
Signaler
il ne faut pas confondre le démonstrateur Rafale A et l'avion actuel qui porte le même nom. Certes ça ressemble au Rafale A mais ça n'a plus rien à voir. Quant aux avions Russes en comparaison (qui n'est pas raison les Mig et autres Sukhoi ont été...

le 19/09/2017 à 15:08
Signaler
la qualité n'attend pas le nombre des années,quant au F 35 il vient juste de tirer ses 2 premiers missiles OUAHOOO !!!!!

à écrit le 09/09/2017 à 12:29
Signaler
On nous vend le F35 comme furtif....J'ai lu sur des revues spécialisées que cette qualité est éphémère, son revêtement de surface a tendance à se désagréger et là le joujou devient un cercueil volant, ne pas trop négliger les autres en face...Mais bo...

à écrit le 09/09/2017 à 12:13
Signaler
Mais que va faire la Belgique ? Des frites bien entendu :-)

à écrit le 09/09/2017 à 10:50
Signaler
Rafale et F35 ont ou auront tous deux des supériorités dans certains domaines. Par contre, la vraie différence tient à l'autonomie du pays utilisateur : demandez à l'Egypte ou à l'EAU pourquoi ils achètent français suite à différents blocages de leu...

le 19/09/2017 à 14:40
Signaler
je suis parfaitement d'accord avec toi, demandé a l Inde les problèmes qu elle a eu Bloquage des pièces de rechanges pour ses avions résultat elle n achète plus au USA.

le 19/09/2017 à 16:12
Signaler
pou uner l'achat du F 35 les pays acheteurs n'auront jamais accès a la technologie ni au codes sources ni a l'entretien du coup l'achat devient une location belle affaire

à écrit le 09/09/2017 à 10:07
Signaler
Ah quelle belle Europe, unie, prête à s'engager conjointement sur le terrain pour que les "Européens" s'épanouissent !!! Non, je rigole, chacun pour soi et les US pour tous !

à écrit le 09/09/2017 à 9:54
Signaler
La réponse à la question posée par ce titre a une réponse simple qui a été formulée par le ministre de La Défense belge : "nous allons examiner la validité juridique de l'offre française" autrement dit : nous allons bien trouver un moyen pour l'écart...

le 19/09/2017 à 15:23
Signaler
La Belgique peut négocier avec la France l'emport d'une bombe atomique dans le cadre de l'OTAN en alternance avec la France On la construit l Europe ?

à écrit le 09/09/2017 à 9:28
Signaler
Encore une affaire européenne dont le pilotage semble être fait par les US pour les US. Que dit M. Trump moins d’argent dans l’OTAN et augmentation du budget des défenses européennes pour acheter quoi et surtout chez à qui? mais M. Obama d’une façon ...

à écrit le 09/09/2017 à 0:26
Signaler
Il me semble que la France ou l'Allemagne ont autant de valeur que la Belgique. Pourtant ces 2 pays confient leur opérations aériennes à des avions de production nationale. Donc pourquoi les Belges vont encore chercher des F35 ?

à écrit le 08/09/2017 à 23:27
Signaler
Ah mais meme en matiere de maintenance ils auront à terme, plus ou moins long mais rappelez moi combien de temps pour la mise au point du rafale dont le standard F3, le seul viable mis quelques décennies à venir ? Ils auront donc grace à ALIS au pays...

le 19/09/2017 à 14:47
Signaler
Le logiciel ALIS du F 35 a de gros problème mettant un escadron US en interdiction de vol pendant plus d'un mois,tous l'informatique du F 35 est pas au point,cet avion cultive les avaries depuis des années bon courage au pays acheteurs.

à écrit le 08/09/2017 à 23:23
Signaler
Le gouvernement allemand est toujours à Bonn?

à écrit le 08/09/2017 à 23:20
Signaler
Pourquoi "Bonn" et pas "Berlin"...?

à écrit le 08/09/2017 à 21:12
Signaler
Sans compter les capacités de calcul du F35, c'est de plus en plus important, ainsi la WEZ (weapon envelop zone) peut être affinée avant celle de l'adversaire étape A de l'ooda loop grace à des calculs à base de réseaux de neurones logiques de machin...

le 08/09/2017 à 22:36
Signaler
Quelle érudition ! Moi je préfère être en face du meilleur avion du monde qui est cloué au sol pour maintenance que face à un type en deltaplane armé de grenades à plâtre.

le 09/09/2017 à 2:25
Signaler
Merci pour vos explications même si j'avoue ne pas avoir tout compris. Mais j'ai peur, en vous lisant, de comprendre que le Rafale est complètement dépassé face au F-35. Donc de fortes chances que la Belgique se tourne vers le F-35. Et donc le rafa...

le 09/09/2017 à 11:53
Signaler
@Kabisto: "peser de nombreuses années sur le dos des contribuables français": pas du tout! si on ne développait pas d'avions on devrait les acheter et donc le même coût pour le contribuable. là au moins on finance des pme en sous traitance et on peut...

le 09/09/2017 à 16:10
Signaler
Vous comprenez quelque chose à ce que vous avez écris ?

le 10/09/2017 à 6:42
Signaler
Pas mal votre réponse où vous assommez tout le monde avec un maximum de termes anglais, ça fait pro... et donc pas la peine à vous lire de chercher qui vous a embobiné

le 11/09/2017 à 11:09
Signaler
l'ooda loop ce ne serait pas une danse où des adolescentes dévoilent leur décolleté après des mouvements de bassin?

le 21/10/2017 à 12:59
Signaler
@ Alder : Faut arrêter le pop corn en regardant la réclame de LM. "Même en infériorité numerique, le f35 peut isoler une partie du nuage des avions adverses par des mouvements tactics adhoc et jouer le hit and run par positionnement préalable bien ...

à écrit le 08/09/2017 à 21:10
Signaler
C'est beau le marché commun au sien de l'Union Européenne : la Pologne achète ses avions aux US , la Belgique aussi ... Encore une bonne raison de sortir de cette arnaque que représente l'UE.

à écrit le 08/09/2017 à 20:50
Signaler
Ah mais à force de m'y interesser je commence à être pointu sur cette question de l'aerial warfare si je puis me permettre. Par exemple, il est connu que le guerrier moderne doit être le plus lache possible, frapper par surprise, en loucedé, par d...

le 09/09/2017 à 18:56
Signaler
Leerdammer, il me semble que c'est Bel bien connu des amateurs de Vache qui rit. Mis à part ce détail, le F35 n'est pas combat proven, et il n'est pas impossible qu'il ne le soit jamais. Bref, l'arnaque du siècle. Ils sont quand même forts ces ricai...

le 11/09/2017 à 11:34
Signaler
Votre commentaire est savant, mais en même temps réducteur. On peut supposer comme vous le faites que le F35 sera capable de faire tout ceci dans un délai raisonnable de quelques années. Il faut le souhaiter, car si ce n'est pas la cas, on vendra plu...

à écrit le 08/09/2017 à 20:15
Signaler
Si quelqu'un essaie de vous vendre une voiture en vous disant "avec cette voiture là je n'ai eu que des problèmes, mais maintenant elle marche", sérieusement est-ce que vous achetez cette voiture? Le F35 est un fiasco internationalement reconnu, alo...

à écrit le 08/09/2017 à 19:44
Signaler
Ah si c'est pour arroser des barbus en sandales sortis de l'antiquité ou faire coucou de temps à autre à un airliner en mal de transpondeur... le rafale fera l'affaire ! A votre bon coeur m'ssieurs dames, on adore annie cordy ! mais on sait toujou...

à écrit le 08/09/2017 à 19:43
Signaler
Encoooore une foiiiis des f35....

à écrit le 08/09/2017 à 19:15
Signaler
Hallucinant téléguidage lobbyé par des forces de l'ombre (US et notamment flamandes) dont une fois de plus le Belge lambda se fout tant qu'il y a foot à la télé le mercredi ! On va donc acheter un F35 (au coût exhorbitant), très loin d'être convainca...

le 11/09/2017 à 3:56
Signaler
@Jack Haddy. Vous avez dit « signé: un Belge Européen et Honteux. » ??? Looool. Vous auriez pû dire la vérité en écrivant ; « Signé : un troll russe qui se croit plus malin que les Belges ». Et le pseudo JACK que vous utilisez, est-ce belge aussi?...

le 11/09/2017 à 11:36
Signaler
@François Lebonhomme . Troll Russe ? Moi ? Parce que tu n'aimes pas ce que tu lis ? Buddy, you crack me up ... Je peux aussi dire speculoos, couque de Dinant et waterzooi. Ou te parler du contrat Agusta ou te remonter une FNC les yeux fermés ... ou...

le 19/09/2017 à 16:28
Signaler
D accord avec toi Jack Haddy l Europe de la défense doit ce développer et le fait d'acheter US va réduire a zéro la construction européenne

à écrit le 08/09/2017 à 19:07
Signaler
elle va faire comme la pologne, mais avec moins de subventions europeennes........ faudrait que les europeens arretent d'etre naifs

le 11/09/2017 à 4:01
Signaler
Tous les pays de l’Europe de l’Ouest comme de l’Est ont acheté des matériels militaires américains. La France vient de commander des drones militaires. Les russes voudraient bien en acheter des matériels de guerre américains mais les Américains REFUS...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.