Mars : Perseverance collecte le premier échantillon jamais extrait du sol d'une autre planète

La Nasa a confirmé l'exploit: Perseverance, le robot à 2,5 milliards de dollars, a réussi sa première collecte de minéraux sur notre voisine martienne. Les astrobiologistes qui examineront ces spécimens rechercheront les signes de minuscules organismes fossilisés, autrement dit, la preuve que la vie existe au-delà de notre Terre.

4 mn

(Crédits : NASA/JPL-Caltech)

Arrivé sur Mars le 18 février 2021, le robot Perseverance de la Nasa a collecté ses premiers échantillons de minéraux extraits du sol martien. Le robot de la taille d'une petite voiture, qui est aussi le laboratoire astrobiologique le plus avancé jamais envoyé sur une autre planète, a réalisé une carotte de roche un peu plus grosse qu'un crayon, extraite du lit d'un ancien et profond lac martien, situé dans le cratère Jezero (voir photo ci-dessous du sol martien après carottage).

Cette carotte a ensuite été placée dans un tube en titane intérieur à l'intérieur du robot de la Nasa.

Mars, Perseverance

[Le sol martien foré par le robot Perseverance, après le carottage. Crédit Nasa; Cliquez sur l'image pour l'agrandir]

À la découverte de formes de vie ailleurs que sur la Terre

Ce carottage, accompli le 1er septembre et publiquement confirmé lundi 6 septembre par la Nasa, est, aussi peu spectaculaire soit-il, un véritable exploit car il constitue le premier échantillon minéral de ce type jamais obtenu à la surface d'une autre planète que la Terre. Bill Nelson, chef de la Nasa et ancien astronaute, a salué "une réalisation capitale".

Pour rappel, le 9 août dernier, le premier essai de forage s'était soldé par un échec, rien n'avait pu être prélevé.

-

robot Perseverance, Nasa, Mars

[Vue du dessous de la plateforme de carottage du robot Perseverance avec le trépan et tube d'échantillon en place. Crédit: Nasa/JPL-Caltech. Cliquez sur l'image pour l'agrandir]

-

La collecte de minéraux est au coeur du projet Perseverance. L'agence spatiale prévoit de collecter 43 échantillons de minéraux au cours des prochains mois sur le sol du cratère Jerezo, un large bassin où les scientifiques pensent que l'eau a coulé et que la vie microbienne a pu prospérer il y a des milliards d'années.

Deux futures missions vers Mars, menées conjointement par la Nasa et l'Agence spatiale européenne, sont prévues pour récupérer ces spécimens au cours de la prochaine décennie et les ramener sur Terre, où les astrobiologistes les examineront à la recherche de signes de minuscules organismes fossilisés.

De tels fossiles représenteraient la première preuve concluante que la vie a déjà existé au-delà de la Terre.

Perseverance, une mission au coût astronomique ?

Le coût du projet Perseverance est actuellement estimé à 2,7 milliards de dollars. Ce montant astronomique se détaille ainsi : le lancement avec la fusée Atlas V partie le 30 juillet 2020 et le voyage vers Mars ont coûté 576 millions, le rover représente à lui tout seul quelque 1,4 milliard de dollars, et enfin le budget nécessaire au  déroulement des opérations pendant les deux premières années sur Mars atteint pour l'instant 456 millions de dollars.

Un coût certes élevé, mais à comparer avec celui de la mission Apollo 11 - pas la plus chère de toutes - à la fin des années 1960 qui a coûté la bagatelle de 14 milliards de dollars actuels (2,03 milliards de dollars de l'époque), sans parler des 150 milliards (de dollars actuels) qu'avait coûté l'ensemble du programme Apollo.

___

VIDÉO

La préparation des tubes d'échantillons destinés à la collecte de minéraux sur Mars, la première jamais réalisée par l'être humain sur le sol d'une autre planète  (vidéo pédagogique publiée le 22 décembre 2020 par la NASA)

(avec Reuters)

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 08/09/2021 à 10:16
Signaler
Merci beaucoup de suivre cette si belle aventure maintenant attention aux mauvais réflexes: "le robot à 2,5 milliards de dollars" ne veut plus rien dire vu que cette somme représente que dalle pour un de nos actionnaires milliardaires qui détruisent ...

le 09/09/2021 à 11:25
Signaler
L'oligarchie ronfle, c'est le nouveau mantra de l'analyste sublime. Vas-y Jeannot t'es le meilleur.

le 09/09/2021 à 12:48
Signaler
Je ne connais pas grand monde pour qui 2.5 milliards ne représente pas grand chose, même pour les "actionnaires milliardaires" !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.